Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Présidentielle : L’UFP soutient le candidat Philippe Ouédraogo

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • jeudi 29 septembre 2005 à 08h23min

L’Union des Forces progressistes (UFP) prend fait et cause pour la candidature de Philippe Ouédraogo à l’élection présidentielle du 13 novembre 2005. Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’UFP affirme se reconnaître dans le programme de développement annoncé par Philippe Ouédraogo.

Peuple du Burkina Faso

Les 14 et 15 mai 2005, naissait à Bobo-Dioulasso dans la province du Houet, l’Union des Forces Progressistes (UFP). Le parti a été reconnu par arrêté N°0058/MATD/SG/DGLPAP/DAPCR du 10 août 2005 en tant qu’organisation politique. Dès lors, il est de son devoir de participer à la vie politique nationale et de se prononcer par conséquent sur tout événement capital lié à l’avenir de notre pays, à l’instar des élections présidentielles du 13 novembre 2005.

Dans son manifeste politique, l’UFP a fait le constat que malgré les multiples élections et la mise en place des institutions républicaines, le processus démocratique issu de la constitution voté le 02 juin 1991 restait embryonnaire ; d’où l’intérêt de la contribution de ses membres. Aux nombres des problèmes qui handicapent la démocratie, on peut citer : la question de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, les insuffisances et lacunes des lois, le non respect de ces mêmes lois concrétisé par des comportements frisant la complicité devant les cas de crimes économiques avérés.

Du point de vue de l’orientation politique, l’UFP opte pour un socialisme démocratique enrichi des valeurs traditionnelles africaines et se distingue entre autres par son engagement à une démocratie interne constructive et son autonomie de pensées et d’actions. A court et à moyen termes ses principaux objectifs sont :

- L’approfondissement de la démocratie.

- Le raffermissement des libertés individuelles et collectives.

- Le développement déconcentré du Burkina Faso et l’égalité de chance des citoyens.

- La protection de l’écosystème.

- L’accès de l’éducation, de la santé et de la formation professionnelle par la population.

- La protection du patrimoine culturel national.

- L’établissement et la consolidation de relations au plan sous régional et international.

Dans moins de deux mois, nous serons appelés aux urnes pour choisir celui qui doit présider aux destinées de notre pays pendant les cinq années à venir. En tant que parti politique visant la conquête et la gestion du pouvoir d’Etat, l’amélioration constante des conditions de vie du peuple, l’Union des Forces Progressistes ne peut rester indifférente face à ces échéances électorales.

Ainsi, après une évaluation de la situation du parti, le Bureau exécutif national de l’UFP a procédé à une analyse du parcours des candidats déclarés et de leur parti depuis ces dernières années. Il a noté une convergence de vue avec le PAI sur la situation nationale. A partir de l’examen du programme en seize (16) axes du candidat Philippe Ouédraogo, notre parti remarque qu’un certain nombre de préoccupations de l’UFP sont prises en compte.

Par conséquent, l’Union des Forces Progressistes (UFP) soutient le candidat Philippe Ouédraogo pour les élections présidentielles du 13 novembre 2005 et appelle ses militants et sympathisants à en faire de même pour une victoire éclatante au soir du 13 novembre.

Avec lui nous disons : « Un autre Burkina est possible ! ».

Solidarité - Travail - Justice

Ouagadougou, le 21 septembre 2005

Le Président,
Modou Michel YE

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés