Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les obstacles sont ces choses que vous apercevez lorsque vous détournez les yeux de vos objectifs.» Henry Ford

Fédération burkinabè de football : Lazare Banssé élu avec 94 voix contre 59 pour son challenger Amado Traoré

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • samedi 22 août 2020 à 17h56min
Fédération burkinabè de football : Lazare Banssé élu avec 94 voix contre 59 pour son challenger Amado Traoré

Lazare Banssé est élu président de la Fédération burkinabè de football (FBF) pour les quatre années à venir. Il a récolté 94 voix contre 59 pour son challenger, Amado Traoré. L’Assemblée générale a également adopté le programme d’activités 2020-2021 de la FBF, validé le bilan financier et moral et examiné les demandes d’affiliation des clubs.

Coup de sifflet final pour la course à la présidence de la Fédération burkinabè de football. Réunis en assemblée générale ordinaire élective à Bobo-Dioulasso, les acteurs du football ont jeté leur dévolu sur Lazare Banssé pour présider aux destinées de la FBF pour les quatre prochaines années.

Au total 104 votants disposant de 153 voix étaient appelés aux urnes pour désigner le nouveau président de la FBF. Débutées aux environs de 14 heures, les élections ont pris fin à 17h. Pendant 3heures d’horloge, les présidents des ligues, des districts et des clubs sont passés à tour de rôle dans l’isoloir pour choisir le nouveau patron du football national.

Présidée par Zembendé Théodore Sawadogo, la Commission électorale, après lecture des textes régissant les élections, a choisi de commencer les votes par les présidents des ligues. Celui de la région du Centre a ouvert le bal en glissant son bulletin de vote dans l’urne. Son vote compte pour trois voix. A sa suite, les premiers responsables des douze autres ligues. Les présidents des clubs de première division ont suivi, puis ceux de la deuxième division, des districts avant que les clubs de la troisième ne ferment la marche.

« Les votes sont terminés, on va passer au dépouillement », informe l’un des membres de la Commission. Pendant ce temps, certains se dégourdissent les jambes en faisant les cent pas, d’autres retiennent leur souffle. Les urnes sont descendues des tables. Trois personnes désignées par l’Assemblée générale s’avancent sur les urnes.
Le président demande le silence dans la salle. « On va commencer le dépouillement, du silence, s’il vous plaît », lance-t-il à l’assistance. C’est désormais le calme plat. « On va commencer par les votants à une voix », annonce le président de séance. Ils sont 68 votants donc 68 voix. Après le décompte, Lazare Banssé obtient 48 voix contre 20 pour son challenger. « Ça commence bien pour nous », s’exclame un partisan de Lazare Banssé.

Puis c’est le tour des votants à deux voix. Il s’agit des clubs de première division et des districts. Ils ont 46 voix. Amado Traoré arrive en tête. Il obtient 30 voix et Banssé s’en sort avec 16. L’écart est toujours à l’avantage de Banssé. Les carottes étaient même cuites. Il reste les ligues qui ont chacune trois voix. Dix avaient affiché leur soutien à Lazare Banssé à travers un document que les présidents avaient signé. Il ne reste plus que trois ligues qui soutenaient Amado Traoré. « Je crois que c’est plié. Mais il va falloir au moins cinq ligues à Banssé pour passer », calcule un des membres de l’équipe de campagne de Banssé.

« Nous allons maintenant passer aux votantes à trois voix. Sortez les bulletins », ordonne le président de séance. Ce qui fut fait. Puis c’est le décompte. Sept bulletins successivement dépouillés sont pour Lazare Banssé. Sans attendre la suite, les soutiens du candidat, présidents de ligues, districts et de clubs, jubilent. Le président sortant, Sita Sangaré, est porté en triomphe. Le président de la Commission électorale rappelle les gens à l’ordre. Puis on termine le décompte. Amado Traoré a obtenu le vote de trois ligues et Lazare en a dix.

Les candidats gardent un calme olympien. Noufou Ouédraogo, ancien président de l’UNSE, promoteur du centre de formation Naba Kango et soutien de poids pour Amado Traoré, se dirige le premier vers ce dernier. Les deux s’étreignent. Lazare Banssé est assis très calme. Sita Sangaré est entouré par les supporters. Il demande de ne pas le soulever.

« Je félicite Lazare Banssé »

La parole est donnée aux candidats. Amado Traoré commence par reconnaitre sa défaite puis il félicite le vainqueur. « Je félicite Lazare Banssé pour son élection », dit-il sous une salve d’applaudissements.

Le président nouvellement élu dédie sa victoire à son défunt directeur de campagne, Moustapha Semdé. « Les morts ne sont pas morts. Nous savons que de là où il est, Semdé a continué de prier pour nous. C’est ce qui nous a permis d’avoir cette victoire », se convainc-t-il avant de rende un vibrant hommage au président sortant, Sita Sangaré, pour son soutien, les membres de sa famille et de son équipe de campagne. Il a réaffirmé sa volonté de travailler pour le développement du football burkinabè.
Les participants à l’assemblée générale ont aussi adopté le bilan moral et financier du bureau sortant. Ils ont aussi validé le programme d’activités 2020-2021 de la FBF et statué sur les demandes d’affiliation des clubs. Ils ont ainsi décidé que le championnat de première division commence le 11 septembre 2020. Passée le moment de la fête, Lazare Banssé devra faire face aux réalités du terrain.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 août à 04:59, par Ahmed Jamaal En réponse à : Sport : Lazare Banssé élu président de la Fédération burkinabè de football avec 94 voix

    Félicitations. Que Dieu vous soit assistant et guide vos pas pour le développement du football au Faso. Les élections sont passées. Mettez vous ensemble pour travailler. C’est le Faso Foot qui gagne. Ne faites pas comme les partis politiques. Soutenir celui qui a gagné et RDV aux prochaines élections.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août à 08:07, par Sacksida En réponse à : Sport : Lazare Banssé élu président de la Fédération burkinabè de football avec 94 voix

    D’abord, felicitations a Lazare Bansse pour cette election a la Presidence de la Federation Burkinabe de Football, et non seulement pour consolider le Travail abattu par l’equipe de Dr Sita Sangare et bien sur chercher a depasser ce travail pour hisser encore plus notre Football au firmement de ce sport roi. En outre, le nouveau President FBF doit rassembler tous ceux qui agissent positivement de facon bien concrete et s’armer de courage et de rigueur sans faiblesse ni complaisance conditions de la reussite. Je crois que l’atteinte de l’ambition est possible et cela avec la benediction de Dieu et de toutes les personnes ressources bien sur qui s’interessent au Fooball et aux sports en general. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août à 12:52, par Aris Link En réponse à : Fédération burkinabè de football : Lazare Banssé élu à 94 voix

    A la FBF un règne à la POUTINE vient d’être inauguré. C’était attendu car l’autre a tout fait pour ça.... mais l’essentiel n’est pas de gagner, il faut maintenant diriger, bien diriger, diriger efficacement... C’est ainsi et seulement ainsi que l’opinion digérera cette farce... Pour ma part, je suis OPEN et j’attends de voir, car c’est au pied du mur qu’on reconnaîtra le bon maçon !

    Répondre à ce message

    • Le 24 août à 12:03, par Danton En réponse à : Fédération burkinabè de football : Lazare Banssé élu à 94 voix

      M. ou Mme Aris Link, de quelle farce parlez-vous ? Auriez-vous des informations que nous ignorons ? Pouvez-vous partager, svp ? Felicitations a Lazare Bance et vive le fasofoot. Amicalement.

      Répondre à ce message

      • Le 25 août à 19:16, par 5 de 25 En réponse à : Fédération burkinabè de football : Lazare Banssé élu à 94 voix

        C’est de la farce parce que quand on creuse bien en profondeur ,on verra que c’est à coup de millard que Lazare Banssé a acheté sa victoire. ( je dis bien ACHETE) . Rien que la presence des chefs coutumiers aux bonnets rouges pendant la campagne de Lazare Banssé en dit long. La Victoire de Lazare Banssé est belle et bien achetée . Dans les conditions normales de pression et de temperature , Lazare Banssé sait tres bien qu’il ne peut pas battre democratiquement Amado Traore à Bobo Dioulasso.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés