Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Retrait des cartes électorales : Des erreurs décelées sur certaines cartes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • jeudi 29 septembre 2005 à 08h22min

L’opération de retrait des cartes électorales débutée le 20 septembre se poursuit à Bobo-Dioulasso et sur l’ensemble du territoire national.

Pour l’instant, le retrait des cartes électorales se déroule normalement sans incidents comme l’atteste le président de la Commission électorale départementale indépendante (CEDI) de Bobo-Dioulasso, Gilbert Yaméogo : « l’opération de retrait des cartes électorales se déroule bien.

Malgré les travaux champêtres, la population sort retirer les cartes ». Cette situation est confirmée par Oumar Kientega au bureau de vote n° 1 (Sikasso-Cira) : « nous recevons environ 40 personnes par jour ». Le bureau de vote n° 1 de ce secteur doit distribuer environ 735 cartes mises à sa disposition. Quant au bureau n°2 du même secteur, il doit distribuer 789 cartes, une quarantaine de personnes se présentent chaque jour pour rentrer en possession de leurs cartes.

Au bureau de vote N°11 à l’école Bolomakoté par contre, ce nombre est de cinq personnes. Parmi ces cinq personnes figure Issa Toé qui se réjouit d’avoir pu retirer sa carte : « j’ai pris ma carte pour pouvoir voter. C’est la première fois que je vais accomplir ce devoir civique ».

Si l’opération de retrait des cartes électorales se déroule sans incidents à Bobo-Dioulasso, quelques difficultés surgissent néanmoins au niveau des noms des électeurs. Ousseini Gnanou du bureau de vote n°3 (Sarfalao) explique : « nous enregistrons des erreurs chez certains électeurs.

Ces erreurs se situent au niveau des noms, de l’affiliation, de l’identité, de la date de naissance et du lieu de naissance ». D’autres difficultés existent comme le dit Emmanuel Bè Sou du bureau n°2 (Sarfalao) : « il y a des gens qui se sont inscrits doublement. Ces gens se retrouvent avec deux cartes d’électeurs. Certaines personnes se sont inscrites mais elles n’ont pas de cartes d’électeurs ».

A la Commission communale indépendante de l’arrondissement (CCIA) de Dafra, on reconnaît ces erreurs et des mesures ont été prises pour y remédier : « lorsqu’un électeur se retrouve avec deux cartes, nous lui retirons une carte. Des consignes ont été données aux membres des bureaux de vote de procéder ainsi », rassure Blaise Paré vice-président de cette commission.

Quant aux erreurs de noms, elles sont enregistrées et transmises à des instances compétentes qui se chargeront de les rectifier. Ces différentes anomalies ont amené le président de la CEDI-Bobo Gilbert Yaméogo à proposer la carte d’identité burkinabè (CIB) comme document unique devant servir à l’inscription des électeurs.

Le département de Bobo-Dioulasso (exclu la commune de Bobo) compte 42 bureaux de vote pour 15 212 cartes. L’arrondissement de Dafra dans la commune compte par exemple 110 bureaux de vote pour 61 675 cartes à distribuer. L’opération de retrait des cartes d’électeurs se déroulera jusqu’au 3 novembre 2005. L’affluence devant les points de distribution de cartes d’électeurs varie d’un bureau à un autre.

Il conviendrait que tous ceux qui sont impliqués dans les opérations de vote surtout les partis politiques, multiplient les campagnes de sensibilisation et d’information pour que toutes les cartes d’électeurs soient retirées d’ici le 3 novembre parce que sans cartes d’électeurs il n’y a pas de vote.

Adaman DRABO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés