Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Union monétaire ouest-africaine (UMOA) : Le Béninois Serge Ekué remplace Christian Adoveland à la présidence de la BOAD

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 18 août 2020 à 20h30min
Union monétaire ouest-africaine (UMOA) : Le Béninois Serge Ekué remplace Christian Adoveland à la présidence de la BOAD

Le Conseil des ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) a nommé Serge Ekué, nouveau président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) pour un mandat de six ans. La nomination a été annoncée par un communiqué du président du Conseil des ministres, le ministre Sany Yaya, le 18 août 2020. Serge Ekue remplace Christian Narcisse Adoveland, en poste depuis février 2011.

Cette nomination intervient après l’avis favorable de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, sur proposition des plus hautes autorités béninoises, conformément aux textes en vigueur au sein de l’Institution, annonce le communique du président du Conseil des ministres de l’UMOA.

Une transition bien préparée, diront certains. En effet, depuis mai 2020, Serge Ekué est le conseiller spécial du président de la BOAD, avec pour missions de finaliser le plan stratégique 2021-2025, ainsi que de superviser les stratégies de mobilisation des ressources financières de la banque.

Avant cette date, il était, depuis 2016, à Natixis où il occupait le poste de responsable des activités de la Banque de financement et d’investissement (BFI) pour le Royaume-Uni et directeur du département Afrique et de la Russie. Il était aussi responsable des solutions de marchés de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Son prédécesseur a dirigé la BOAD durant deux mandats cumulatifs de neuf ans, dont un de trois ans. Sous son mandat, la BOAD a, entre 2011 et 2019, approuvé un total de plus de 3 950 milliards de F CFA de projets avec une grande part accordée au secteur infrastructurel.

Selon les chiffres publiés par la BOAD, il a également obtenu la plus importante moyenne de financements et décaissements depuis la création de l’institution, soit 433,5 milliards de F CFA pour les financements et 333,8 milliards de F CFA pour les décaissements sur la période de 2014 à 2019.
Des résultats qui challengent son successeur Serge Ekué, qui prendra service le 28 août prochain.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 août à 09:06, par rabo En réponse à : Union monétaire ouest-africaine (UMOA) : Le Béninois Serge Ekué remplace Christian Adoveland à la présidence de la BOAD

    L’Union monétaire ouest-africaine (UEMOA) dispose de deux (02) institutions spécialisées :
    1. une banque centrale dénommée BCEAO, et
    2. une banque de développement dénommée BOAD.

    Conformément aux textes en vigueur au sein de la BOAD, Le Conseil des ministres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) a nommé Serge Ekué, nouveau président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) pour un mandat de six ans.

    Pourquoi donc n’a t on pas appliqué les textes qui régissent le fonctionnement de la BCEAO pour nommer un nouveau gouverneur , au lieu de confier ce poste toujours à un Ivoirien ?

    Surtout si on se base sur les deux articles suivants des Statuts de la BCEAO :

    Article 3
    "Le capital de la Banque Centrale est entièrement souscrit à parts
    égales par les Etats membres de l’UMOA."

    Article 56
    "Le Gouverneur de la Banque Centrale est nommé par la
    Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UMOA pour une durée de six ans, renouvelable.
    Les Vice-Gouverneurs sont nommés par le Conseil des Ministres
    de l’UMOA pour une durée de cinq ans, renouvelable.

    Le Gouverneur et les Vice-Gouverneurs doivent être choisis de
    manière à appeler successivement à ces fonctions un ressortissant de chacun des Etats membres de l’UMOA."

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 10:53, par De Balzac En réponse à : Union monétaire ouest-africaine (UMOA) : Le Béninois Serge Ekué remplace Christian Adoveland à la présidence de la BOAD

    Sauf erreur de ma part, je crois que tout comme le poste de gouverneur de la BCEAO, c’est la même chose avec la BOAD. En effet, c’est un béninois qui est entrain de remplacer un autre béninois. Donc pas de rotation par Etat dans ces deux institutions.

    Répondre à ce message

    • Le 20 août à 17:48, par rabo En réponse à : Union monétaire ouest-africaine (UMOA) : Le Béninois Serge Ekué remplace Christian Adoveland à la présidence de la BOAD

      l’histoire de l’UMOA est une histoire à l’africaine.
      Dakar s’est battu pour avoir le Siège de la BCEAO, le poste du Gouverneur était tournant alphabétiquement (Côte d’Ivoire, Dahomey, Haute volta, Niger, Sénégal et Togo pour faire court.
      Après la Côte d’Ivoire, s’était le tour du
      Dahomey de Kérékou qui s’affichait révolutionnaire.
      la France a préféré faire tordre le cou au Statut de la BCEAO par les autres pays et cela se fit.
      Alors il faut satisfaire tout le monde comme on peut : le poste de Vice-Gouverneur est donné à la Haute Volta, jusqu’à ce jour, puis on créa un deuxième poste de Vice Gouverneur pour le Niger.
      la Banque ouest africaine de développement fut crée en 1973 et son siège fixé à Lomé, alors le Benin exigea le poste Président.
      je m’arrête là car l’histoire est longue (Commission Bancaire, Commission de l’UEMOA, etc...
      Le problème que je pose est d’ordre statutaire : il faut respecter les textes qu’on signe. Il n’y a pas un pays plus important que l’autre.
      Pendant la longue guerre en Côte d’Ivoire, aucune menace de dévaluation n’a plané sur la zoné CFA de l’Ouest, le reste était solide pour porter le poids.
      Je suis Burkinabè et je défends les intérêts de mon pays, en connaissance de cause. A la BCEAO, seul le Gouverneur détient tous les pouvoirs, le reste c’est pour remplir l’organigramme !!!!!!!

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système national de la statistique : La acteurs veulent mieux évaluer les référentiels de développement
Fonds de relance économique post-Covid : Le mécanisme de financement expliqué aux acteurs économiques
Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement
Burkina : La Banque Atlantique donne sa version des faits dans le litige avec la SONATAB
Microfinance : Le Burkina Faso lance le Fonds national de finance inclusive pour personnes à faibles revenus
BCEAO : Baisse de la rémunération bancaire des dépôts clients dans l’UEMOA au mois de juillet 2020
Banque Atlantique : Des agences fermées à Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat dresse un bilan positif de son action de 2018 à 2020
Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina, élu président, a prêté serment pour un second mandat
Transports : L’Union des chauffeurs routiers s’insurge contre les tracasseries et les rackets à l’intérieur du pays
Conclave national sur l’industrie et le commerce : Un cadre d’échanges pour améliorer l’écoulement des produits
Valorisation des produits locaux : La 3e édition de la foire « Burkin’Daaga » se tiendra finalement en fin octobre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés