Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 18 août 2020 à 22h04min
Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une

La coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances (CS-MSF) informe l’opinion publique de son préavis de grève prévu se tenir du 09 au 11 septembre 2020. Tous les détails dans ce communiqué ci-dessous.



Vos commentaires

  • Le 18 août à 19:13, par citoyen Lambda En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

    Franchement ,si la raison principale de cette grève ,est la révocation des 3 agents qui ont agressé leur collègue au service ,alors les syndicats du MINEFID dépassent les limites du tolérable . Même si d’aucuns pensent, que notre gouvernement est un gouvernement de poltrons ,il est temps qu’il soit ferme et très ferme sur cette question ,sinon l’administration publique burkinabé deviendra une vraie jungle où chacune et chacun va maintenant venir avec couteau, pistolet ,hache ,gourdin etc. pour se protéger au cas où . L’Etat burkinabé est-il tombé si bas et à terre, au point que des syndicats, fussent-ils des finances, puissent se permettre une telle outrecuidance ? Si cette grève est maintenue, le gouvernement doit licencier tous les agents qui auront pris part à cette grève sauvage et débile, quoi qu’il advienne . Non seulement ,il y a assez de chômeurs diplômés en finances tous profils confondus qui ne demandent qu’à travailler ,mais on peut réquisitionner tous les agents financiers à la retraite pour un an, voire deux ans pour remplacer les licenciés ,le temps d’organiser le concours de recrutement de nouveaux agents . En toute chose trop c’est trop.

    Répondre à ce message

    • Le 18 août à 20:56, par Amidou En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

      @citoyen Lambda
      (...) il est temps qu’il soit ferme et très ferme sur cette question (...)

      Non, il n’est pas temps : il est l’heure passée ! En effet, M. Roch KABORE a trop été indulgent. Il s’est laissé berner par les magistrats à travers leur revendication du début de mandat. Il a cru qu’en augmentant les salaires des magistrats, ces derniers allaient tenir leur promesse d’intégrité. L’argent ne rend pas intègre, on nait intègre.
      La CS-MEF n’est pas à son premier forfait. Il y a eu plusieurs grèves de la part de cette coordination. Il aurait fallu sévir aux débuts de leurs grèves en limogeant ceux qui ne veulent pas travailler et en les remplaçant par d’autres Burkinabè qui ne demandent qu’à travailler. En procédant ainsi, l’Etat allait souffrir un temps mais le peuple allait assumer.
      Toutes ces grèves et la crise sécuritaire auraient pu trouver des solutions si le président s’était assumé il y a très longtemps : il réduit les salaires de TOUT le monde (du plus petit fonctionnaire au président du Faso), il récupère les indus dans le secteur minier et il réoriente les fonds obtenus dans la lutte contre le terrorisme. S’il avait fait cela, on n’en serait pas là !
      Je suis sûr que les 3 agents seront réintégrés dans la fonction publique après quelques jours de grèves de la part du CS-MEF !

      Répondre à ce message

    • Le 19 août à 13:52, par Indjaba En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

      Citoyen lambda, laisse les. C’est les enfants gâtés de la république. Des hypocrites comme ça. Vous dites que vous souffrez trop et que vous êtes mal payés à la fonction Publique. Le gouvernement libère 3 des vôtres pour qu’ils partent bénéficier d’un bonheur et d’un gros salaire ailleurs, non vous en prenez au gouvernement au lieu de lui dire merci. On se connait dan ce pays. En 3 Mois vos collègues radiés doivent pouvoir vous dire qu’être fonctionnaires, c’est être un privilégié de la nation surtout quand on est aux impôts ou à la douane. Ces syndicalistes sont des manipulés des rouges qui à l’approche des élections présidentielles ont dû faire un sondage souterrain et se sont rendu compte que papou a encore des chances de gagner , du coup il faut relancer des actions pour le rendre impopulaire. En plus des syndicats, vous verrez ce ’’journaliste’’ d’investigation et ces ’’activistes’’ intensifier leur action.

      Répondre à ce message

    • Le 24 août à 22:17, par Momo de Paris En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

      Je suis d’accord avec vous Mr. Ces personnes devront être licenciées. A cause de Covid on souffre et ces énergumènes veulent nous casser les couilles.

      Répondre à ce message

  • Le 19 août à 07:08, par Lom-Lom En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

    C’est tous ces gens qui feront que le Président Roch sera élu au premier tour ! Quand on se prend comme des extra-terrestres, c’est ce qui arrive ! Grève toute votre vie si vous voulez mais arrêtez de pomper l’air du peuple ! Pauvres "Basolmistes Baziéistes-" !

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 08:52, par Le frère d’Erick En réponse à : Coordination des syndicats du ministère en charge de l’économie et des finances : Un préavis de grève prévu du 09 au 11 Septembre 2020

    Je souhaiterai juste comprendre la suite de la procédure judiciaire entamée par la coordination concernant les cas de révocation.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 10:06, par will En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    Donc comme ça, si je suis au minefid botter un agent à 17h, il ne s’agit pas d’un agression d’un agent en fonction parce que c’est en dehors des heure de service ? Cher syndicat trouver autre chose, conscientiser vous militants.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 11:02, par SIDNABA En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    C’est impensable et incroyable ce que ses syndicalistes réclament. Une agression flagrante de travailleurs en service sur le lieu de travail, la sanction infligée est juste et non négociable car c’est un comportement de délinquant et non de financier. Pour l’IUTS sur les indemnités, les fonctionnaires ne sont pas les seuls concernés car les agents du privé paie cet IUTS depuis sont institution par le Général Garango. Que le gouvernement rejette purement et simplement ce préavis de grève et reste très ferme sur sa décision et en cas de débordement, prendre d’autres sanctions sévères. Point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 11:19, par Yaa-Mâam En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    "l’incident s’est produit aux environs de 16h28, en dehors des heures de service..."
    Néammoins c’est dans le cadre (au double sens) du service. Et même si les bureaux étaient fermés et que la bonne dame était agressée sur la route de son domicile par ses collègues pour refus de grève, vous pensez que l’Etat n’aurait pas le droit de réagir ?
    ".....Abdoulaye SOMA et certains individus de la DGI ont travaillé à divulguer le supposé élément vidéo sur les réseaux sociaux..."
    Supposé élémént vidéo ? Quand même, ce qu’on a tous vu c’est bel et bien l’élément vidéo de l’agression et personne n’en a contesté l’authencité jusqu’à présent. Et sans ce supposé élément vidéo comment auriez-vous su avec précision que l’agression a eu lieu à 16h28 ? A moins vous n’ayiez planifié et vérifié l’heure de l’agression.
    Le PV de réconciliation....Erreur de casting et de stratégie, il fallait chercher la réconciliation avec celui qui a le pouvoir de pardonner ou de licencier, c’est à dire le gouvernement.
    En conclusion, le traumatisme ressenti par certains de tes jeunes qui militent au tarmazole et la désillusion qu’ils ont de la Toute puissance de BASSOLMA,après ce licenciement, vous amème à programmer une grève (baroud d’honneur) pour sauver la fâce. Sinon, dans l’histoire de notre pays , on ne compte pas les procès que les syndicats ont remportés contre l’Etat. Si les licenciements en cause sont arbitraires, que les syndicats estent en justice contre l’Etat et aient le comportement ciyoyen de suivre sagement le dossier jusqu’au verdict. Inculquez un militantisme responsable à vos ouailles ou de leur apprendre béatement que c’est bandant bien les muscles qu’on obtient acquis ( c’est une question de rapport de forces, aimez-vous dire....)

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 13:14, par Bigbalè En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    Agents du MINEFID, grevez toute votre vie si vous voulez, le monde continuera de tourner comme d’habitude ! Votre déclaration porte des contradictions flagrantes qui vous décrivent si bien et enlèvent entièrement votre masque aux yeux du peuple ! Avouez que vous avez perdu la partie dans votre face à face avec le gouvernement et aucun bras de fer ne vous sauvera pas ! A se prendre pour des demi-dieux, c’est ça qui vous arrive ! Ce qui m’énerve le plus, c’est l’attitude de l’Opposition qui dans son silence, semble avaliser de tels comportements. On verra quand ils vont arriver au pouvoir ce qu’ils vont faire avec certains anarcho-syndicalistes repus qui croient que c’est eux qui créé la Haute-Volta et sa Fonction Publique ! Nous attendons impatiemment les "frappes chirurgicales" de Bassolma BAZIE et Compagnies.

    Répondre à ce message

  • Le 19 août à 14:01, par TANGA En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    Reprendre ces trois agents revient à autoriser que des travailleurs soient frappés par leurs collègues.
    Vivement que l’on reprenne les dégagements.
    Si vous êtes libres d’aller en grève, les autres sont libres d’aller travailler ! Si vous ne reconnaissez pas ça, c’est l’on peut vous chasser du travail !

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 22:15, par Momo de Paris En réponse à : Burkina : Des syndicats du ministère des finances annoncent une "grève d’avertissement" de 72 heures

    Mr le Président nous soutenons le gouvernement dans sa décision de révocation de ces agents indélicats. Je vous prie de prendre des mesures fortes contre ses éléments du MINEFID qui ne veulent pas travailler des milliers d’étudiants cherchent du boulot.
    Si vous fléchissez face à ces paresseux Mr le Président vous décevrez les burkinabè qui vous aiment tant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système national de la statistique : La acteurs veulent mieux évaluer les référentiels de développement
Fonds de relance économique post-Covid : Le mécanisme de financement expliqué aux acteurs économiques
Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement
Burkina : La Banque Atlantique donne sa version des faits dans le litige avec la SONATAB
Microfinance : Le Burkina Faso lance le Fonds national de finance inclusive pour personnes à faibles revenus
BCEAO : Baisse de la rémunération bancaire des dépôts clients dans l’UEMOA au mois de juillet 2020
Banque Atlantique : Des agences fermées à Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat dresse un bilan positif de son action de 2018 à 2020
Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina, élu président, a prêté serment pour un second mandat
Transports : L’Union des chauffeurs routiers s’insurge contre les tracasseries et les rackets à l’intérieur du pays
Conclave national sur l’industrie et le commerce : Un cadre d’échanges pour améliorer l’écoulement des produits
Valorisation des produits locaux : La 3e édition de la foire « Burkin’Daaga » se tiendra finalement en fin octobre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés