Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Musique : Zem-Zem, le nouveau-né de Miss Maya

Accueil > Dans les Bacs • LEFASO.NET • dimanche 16 août 2020 à 19h30min
Musique : Zem-Zem, le nouveau-né de Miss Maya

La chanteuse Burkinabè Miss Maya a organisé, ce samedi 15 août 2020 à Ouagadougou, la sortie de son troisième album. Intitulé Zem-Zem, l’opus est composé de six titres. L’artiste y chante dans un style urbain sur fond traditionnel.

Assétou Rouamba de son vrai nom alias Miss Maya, a dédicacé son nouveau-né baptisé « Zem-Zem » qui signifie « doucement, doucement » en langue nationale mooré. A la suite de son premier long play « Pang ya Wendé » en 2013, puis le second « Poug-Paala » en 2017, l’artiste propose aux mélomanes ce troisième album. Il compte au total six titres. Le titre Zem-Zem qui est notamment celui du registre évoque l’hypocrisie humaine.

Miss Maya qui s’autoproclame « l’avocate de la gente féminine » s’est penchée sur l’injustice que subies les femmes. Elle donne sa voix à la lutte contre le mariage forcé avec « Halte au mariage forcé », chanté avec une résonance reggae. La chanteuse avoue être venue en partie dans la musique pour porter haut le combat pour le bien-être de l’autre moitié du ciel.

La saveur de l’opus, un goût tradi-moderne avec une rythmique de sonorités moaga. Cette volonté de mettre en avant sa culture est pour Miss Maya l’occasion de montrer la richesse notre culture. « J’ai envie de montrer aux yeux du monde qu’on a du talent au Burkina Faso. Je suis fière d’être Burkinabè. Mon but est d’abord de convaincre les mélomanes du pays », avoue-t-elle.

L’artiste burkinabè Miss Maya et son 3e album Zem- Zem

Aussi, selon ses dires, le plus grand nombre de ses fans serait en partie dans les provinces du Burkina. D’où son envie de leur faire « plaisir ». La chanteuse s’est déjà rendue sous d’autres cieux pour porter haut la musique made in Burkina. Elle a été en Italie, en Suisse et en Côte d’Ivoire pour ne citer que ceux-là.

Deux anciens singles de l’artiste, M’dole et Kadem Yel lé reviennent sur ce nouvel opus. En effet, selon Miss Maya, ces titres n’ont pas été assez boostés. « Si j’ai mis ces deux chansons, c’est pour une raison. J’avais voyagé hors du pays pendant un moment. Je n’ai pas eu le temps de faire promouvoir ces singles. Avec mon album, je veux les faire connaitre » souligne-t-elle.

Les journalistes ont assisté à la dédicace du 3e album de Miss Maya

Avec Halte au mariage forcé, Zem-Zem, Wend Dabo, Kadem Yel lé, M’dole, ou encore Wend Dabo Mix, l’artiste Miss Maya espère se positionner davantage dans le cœur des mélomanes. L’opus a été réalisé pendant un an et demi. Tiré à deux-cent exemplaires, Zem-Zem est disponible dans les bacs au prix de 5000 francs CFA.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés