Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Fact-checking : Les Etats-Unis n’ont pas publié de réaction officielle sur la situation en Côte d’Ivoire et en Guinée

Accueil > Vrai ou faux • LEFASO.NET • mardi 11 août 2020 à 23h44min
Fact-checking : Les Etats-Unis n’ont pas publié de réaction officielle sur la situation en Côte d’Ivoire et en Guinée

Un communiqué imputé au « Bureau de presse du département d’Etat américain » est devenu viral et a été commenté par certains médias africains. Dans ledit communiqué, il est écrit que les Etats-Unis « veillent de près » à la situation politique en Côte d’Ivoire et en Guinée. C’est une fake news.

La réaction de l’ambassade des Etats-Unis en Guinée n’a pas tardé face à cette fausse information. « Un faux communiqué de presse attribué au Département d’Etat concernant la Guinée est en circulation sur les réseaux sociaux. Toutes les communications officielles du Département d’Etat et de l’Ambassade des Etats-Unis peuvent être trouvées sur notre site web, notre page Facebook, et nos comptes Twitter et Instagram ou communiquées par d’une source officielle », peut-on lire sur la page Facebook de l’ambassade des Etats-Unis en Guinée.

Cette fake news est visiblement la même version imputée à l’Union européenne sur les mêmes deux pays : Côte d’Ivoire et Guinée. En dehors du premier paragraphe qui a été reformulé, les trois derniers comportent les mêmes soi-disant décisions. Il s’agit d’une mise en demeure juridique, de sanctions économiques et d’une intervention militaire couverte par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies.


Lire aussi : Tensions politiques en Côte d’Ivoire et en Guinée : Faux, l’UE n’a pas fait de déclaration


Cette fausse information a été traitée par certains médias africains. La recherche inversée de l’image du communiqué sur Google Image nous a permis de retrouver deux sites d’information.

24hcongo.net (https://24hcongo.net/le-secretaire-detat-americain-mike-pompeo-ferme-contre-les-presidents-alassan-ouattara-et-alpha-conde-sur-leur-3eme-mandat/) a tiré : « Le Secrétaire d’État Américain Mike Pompeo ferme contre les présidents Alassane Ouattara et Alpha Condé sur leur 3ème Mandat ». Ce média congolais a tout simplement plaqué le faux communiqué sans aucune autre précision.

Quant à Politiquerdc.net (https://politiquerdc.net/2020/08/10/diplomatie-washington-va-en-geurre-contre-le-3e-mandat-de-ouattara-et-dalpha-conde/), il a écrit : « Diplomatie : Washington va en guerre contre le 3e mandat de Ouattara et d’Alpha Condé ! » Contrairement à l’autre média, ce dernier a commenté cette ‘‘actualité’’. La fake news qui était virale il y a plusieurs jours, a eu une date officielle sur Politiquerdc.net.

Il est écrit : « Dans un communiqué rendu public par le Département d’Etat américain ce lundi 10 août 2020, les États-Unis d’Amérique déclarent veiller de près sur le paysage de l’Afrique de l’Ouest. »
Certes, l’annonce du président ivoirien Alassane Ouattara de sa candidature à sa propre succession et l’intention du Guinéen Alpha Gondé de briguer un troisième mandat suscitent des réactions, mais jusque-là, il n’y a pas une position officielle des Etats-Unis sur ces deux affaires.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 12 août 2020 à 11:50, par Professeur Augustin AINAMON de l’Université Nationale du Bénin En réponse à : Fact-checking : Les Etats-Unis n’ont pas publié de réaction officielle sur la situation en Côte d’Ivoire et en Guinée

    Ne vous attendez pas à ce que les maîtres aident les esclaves à s’en sortir. Les peuples africains doivent apprendre à se prendre en charge sans attendre l’onction des officines occidentales. Les Américains n’a pas attendu l’onction de la Grande Bretagne et le Traité de Paris en 1783 pour assumer leur souveraineté. Ils ont pris leur destin en mains dès le 4 juillet 1776 et ont pris le monde entier à témoin. Le traité de Paris n’a fait qu’officialiser et régler les questions diplomatiques et les dédommagements éventuels des colons, clarifier la position de ceux qui veulent se ranger du côté de l’ancienne puissance et ceux qui restent du côté des insurgés désormais victorieux et maîtres de leur destin.

    Il en a été tout autrement d’Haïti qui a pourtant obtenu son indépendance en 1084, à l’issue d’une guerre victorieuse contre l’armée de Napoléon. La première nation noire et seconde nation indépendante du continent américain après les Etats-Unis, a au contraire été contrainte de payer à la France une dette injuste et injustifiée de 150 millions de francs-or et pendant plus de 150 ans pour dédommager les anciens maîtres d’esclaves, sans que personne n’ait jamais pensé à la dette de la France vis-à-vis d’Haïti (pillage des richesses, travail non rémunéré des esclaves pendant plus de 250 ans. _ François Hollande ne reconnaîtra qu’une dette morale_).. Elle a été étouffée par les puissances de l’époque et n’a été reconnue par les Etats-Unis eux-mêmes, ancienne colonie, qu’en 1862. C’est une expérience qui doit servir de leçon aux pays africains, anciennes colonies françaises qui sont en train de payer une dette coloniale jusqu’à ce jour sur des bases on ne peut plus, opaques.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Douteux : Le lien entre la consommation de piment et la réduction des maladies cardiovasculaires n’est pas clairement établi
Mali : Ce qu’il faut savoir sur l’image des trois Allemands suspectés de « terrorisme »
Faux : Il n’y a pas eu de cadavres filmés par la télévision ukrainienne en direct
Présumée mort de l’artiste Aïcha Koné : « Faux, je viens de communiquer avec elle au téléphone », rassure Almamy KJ
Rwanda : Faux ! Paul Kagame n’a pas félicité le peuple malien sur Twitter
Niger : Douteux, rien n’indique que le président Mohamed Bazoum a refusé de dormir à la présidence à cause de la situation au Burkina Faso
Diplomatie burkinabè : Faux, Rosine Sori Coulibaly n’a pas annoncé le rappel des diplomates ayant plus de cinq enfants
Vidéos « ambassade du Burkina au Mali vandalisée » : Une Fake news
Mali : Faux ! Ces deux Européens ne sont pas des ‘’terroristes français’’
Fake news : Le ministre en charge de la défense n’était pas dans la commune de Madjoari ce lundi
Fake news : Non, le Burkina Faso ne paye pas un milliard d’euros à l’armée française pour sa présence sur son sol
COVID-19 : Non, il n’y a pas d’organismes vivants dans les masques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés