Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 10 août 2020 à 15h30min
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats

Dans le cadre de la gestion du discours politique à l’orée des élections présidentielle et législatives de 2020, le Conseil supérieur de la communication (CSC), avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), a organisé, le lundi 10 août 2020 à Bobo-Dioulasso, une formation des journalistes et animateurs sur la gestion des émissions interactives.

L’intervention des auditeurs des émissions interactives permet la résolution de problèmes liés à la gouvernance publique ou aux rapports sociaux. Cependant, il n’est pas rare de constater par moments la violation des droits humains lors des émissions interactives à travers des injures, des diffamations, des stigmatisations de communauté. Le Burkina qui, depuis 2015, est confronté au terrorisme et aux conflits intercommunautaires, fera face aux élections présidentielle et législatives en novembre 2020.

Les périodes électorales étant généralement sources de tensions et au regard du contexte actuel de crise sécuritaire et de tensions intercommunautaires, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a jugé nécessaire d’outiller les animateurs d’émissions interactives pour qu’ils puissent mieux orienter les débats.

Les participants

Placé sous le thème « L’animation des émissions d’expression directe dans un contexte de tensions intercommunautaires », cet atelier se tient les 10 et 11 août 2020, et comportera une phase théorique et une phase pratique.
La phase théorique consiste en l’animation de deux panels comportant chacun deux modules sur des thèmes connexes, et la phase pratique axée sur l’administration d’exercices pratiques suivis d’échanges et d’observations des formateurs.

Selon le président du CSC, Mathias Tankoano, son institution n’a pas les moyens techniques pour tout contrôler. Il appartient donc de trouver d’autres mécanismes pour éviter que les médias ne se transforment en instruments de propagande, de haine et de division de nos communautés.

Mathias Tankoano, président du CSC

Il souligne qu’il est important que les journalistes et les animateurs maîtrisent les techniques et les règles déontologiques à appliquer au cours des émissions interactives pour que cette plateforme d’expression directe soit véritablement un cadre de liberté d’expression et non un cadre qui sert à diviser les Burkinabè.

Aussi, le président du CSC a invité les participants à partager leurs connaissances avec leurs collègues, car il reste convaincu qu’au sortir de cette formation, les différents enseignements leur permettront d’améliorer leurs productions, tout en mettant résolument leurs différentes émissions interactives au service de la paix et de la prévention des conflits intercommunautaires.

Hortense Thieba, animatrice à la radio Moungnou de Banfora

Pour Hortense Thieba, animatrice à la radio Moungnou de Banfora, cet atelier vient à point nommé car ils en avaient vraiment dans le besoin. Selon son constat, les émissions interactives ont pris de l’envol depuis l’insurrection populaire de 2014 au Burkina.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

  • Photo de famille

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
A la Une de L’Evénement
Burkina Golden Blogs Awards : L’ABB annonce l’ouverture des candidatures pour le Prix du Meilleur Blogueur du Burkina
Accès à l’information publique : La loi 051 cherche opérationnalisation au profit du citoyen
Implantation des infrastructures de télécommunication : L’ARCEP éclaire la lanterne des élus locaux
Facebook annonce l’ouverture d’un bureau à Lagos, au Nigéria
Commerce en ligne : Bestmade Burkina met une plateforme à la disposition des vendeurs et des acheteurs
Inclusion numérique : L’ANPTIC offre du matériel informatique pour la formation des aveugles et malvoyants
BF1 Freestyle 2020 : Campbell Jules Yigo de la Patte d’Oie sacré vainqueur
Journalisme sensible aux conflits : La 4e édition du Prix PaxSahel est ouverte
Couverture médiatique de la précampagne électorale : "La confusion du CSC", selon Me Prosper Farama
Lefaso.net : Une nouvelle organisation pour de nouveaux challenges
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Optez pour des formations dans les métiers du numérique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés