Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 6 août 2020 à 13h00min
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies

Résolument engagé aux côtés de l’Etat burkinabè depuis la survenue de la maladie à coronavirus, Nestlé Burkina demeure en première ligne de la lutte. C’est ainsi que le jeudi 30 juillet 2020, la multinationale aux nombreuses marques dont Nescafé, Maggi, Milo, Nido et Cérélac, a offert au Centre des réponses aux urgences sanitaires (CORUS), trois respirateurs flambant neufs, d’une valeur de 25 582 320 francs CFA. La remise de ce don, des mains de l’Administrateur général de Nestlé Burkina, Stefan Ibbeken, a eu pour cadre, le ministère de la Santé.

Le souffle de vie

Nestlé Burkina, pour renforcer sa solidarité avec les populations burkinabè éprouvées, comme celles du reste du monde par les ravages de la Covid-19, ne pouvait trouver meilleure date que cette veille de Tabaski, fête musulmane qui donne toute sa place au partage. L’action de Nestlé Burkina, qui n’en n’est pas à son premier geste dans son soutien contre la propagation de la pandémie, est d’autant plus salvatrice que c’est le souffle de la vie que les trois précieux appareils apporterons aux malades en détresse respiratoire. Mieux, hors lutte contre la Covid-19, ces respirateurs qui viennent enrichir le plateau sanitaire du Burkina, seront sans doute mis à contribution par les toujours dévoués « blouses blanches » pour sauver des vies.

Le directeur de cabinet, de la ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho

« Plus que jamais, à l’heure où certains baissent la garde, pensant que la Covid-19 est complètement vaincue et sont enclins à dormir sur leurs lauriers, à cause des victoires engrangées, Nestlé Burkina, la piqûre de rappel faite par Nestlé Burkina à travers cette nouvelle visite qu’elle nous rend, est plus qu’opportune », a affirmé le directeur de cabinet de la ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho. De plus, avec l’ouverture des frontières aériennes et bientôt celles terrestres, il faut maintenir la vigilance dans la lutte. Logique dans laquelle évolue Nestlé Burkina, dont l’engagement est reconnu constant, aux côtés des autorités, pour assurer un mieux-être sanitaire et d’ensemble aux populations.

L’administrateur général de Nestlé Burkina, Stephan Ibbeken, fier des actions de solidarité de sa structure, à l’endroit du Burkina

Une série de dons de plus de 50 millions de FCFA

« Nestlé Burkina, en sa qualité d’entreprise citoyenne, et fidèle à sa raison d’être de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des Burkinabè ne manquera jamais à ce devoir de manifester sa solidarité à l’endroit du peuple burkinabè ». Paroles de Stefan Ibbeken, un administrateur général qui met ainsi en avant, la responsabilité sociale de la multinationale suisse qui, en plus d’offrir des produits de qualité aux Burkinabè, vit leur quotidien qu’il essaie de rendre meilleur. Mais cet apport de Nestlé Burkina au profit des populations est loin d’être spontanée, car répondant, comme l’a rappelé M. Ibbeken, à la raison d’être du groupe Nestlé qui est d’« améliorer la qualité de vie et contribuer à un avenir plus sain ».

Tout un programme que Nestlé Burkina, depuis le début de la pandémie, a mis en œuvre par un chapelet d’actions qu’il serait fastidieux d’égrener à satiété. Florilège : un don de 781 cartons de produits Nestlé, fait au ministère de la Femme, de la solidarité nationale et de la famille ; la mise à disposition de 280 lave-mains de type « Tippy-tap » au profit de 20 écoles primaires de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou ; la remise, à l’université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou et au Centre national des œuvres universitaires (Cenou), de kits d’hygiène ; la remise aux professionnels de la santé, de 10 mille masques de type N95 ; et la remise, bientôt, aux détaillants des bouillons dans les marchés, de 1350 kits composés de produits Nestlé, de vivres alimentaires et de masques. C’est cette liste non exhaustive que vient compléter, le don au CORUS, de trois respirateurs d’une valeur de 25 582 320 FCFA.

Même en dehors du Covid-19, les respirateurs offerts par Nestlé Burkina, serviront à sauver des vies

Champion du social

Nestlé Burkina, comme l’a relevé, avec conviction, le directeur de cabinet, Emmanuel Sorgho, « est un grand partenaire » du département de la Santé. Et plus, car, en plus de ce montant important de plus de 50 000 000 de FCFA, qu’il a mis à la disposition de la communauté au Burkina afin de la soutenir dans cette période difficile de pandémie, Nestlé Burkina SA a posé son empreinte indélébile dans le social au Burkina, depuis son installation en 2009.

A son tableau d’acquis, Nestlé Burkina peut accrocher avec fierté, non des médailles, mais des œuvres en or, qui vont de la campagne de sécurité routière baptisée « Je suis choco, je porte mon casque et toi ? », à la première édition du forum sur la nutrition bâti autour du thème évocateur « Agissons pour une alimentation saine, abordable et accessible pour un avenir sans faim », en passant par la Course pour la vie au profit des nouveaux-nés, avec en prime la rondelette somme de 50 millions de FCFA remis à la Société burkinabè de pédiatrie ; et la journée de salubrité dans les marchés de Dassasgho et de Pissy,des quartiers populaires de la capitale burkinabè.

Bien manger, Bien vivre

Et c’est en affirmant le soutien constant de Nestlé Burkina au profit des populations burkinabè que l’administrateur général, Stephan Ibbeken, a réitéré l’engagement de la multinationale à rendre disponibles, et ce malgré la crise sanitaire de la Covid-19, les produits alimentaires de Nestlé Burkina, « des produits de qualité », auprès d’une clientèle toujours plus exigeante. Car, Nestlé, c’est « Good food, Good life » soit en français facile, « Bien manger, bien vivre ».

Par Wakat Séra

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
Burkina Faso : Plaque tournante du commerce illégal du mercure en Afrique de l’Ouest
Transports et facilitation des échanges : Le Conseil burkinabè des chargeurs sensibilise les acteurs à Dakola
Evaluation des acquis scolaires au Burkina : Les apprenants ont des performances moyennes
Epargne voyage Air Burkina : Rendre le voyage aérien accessible à tous
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés