Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins : 25 pensionnaires retournent dans leurs familles

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 1er août 2020 à 18h25min
L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins : 25 pensionnaires retournent dans leurs familles

L’Association Manegre-nooma pour la protection des orphelins (AMPO) a organisé ce samedi 1er août 2020 à Ouagadougou, la sortie de promotion de ses pensionnaires ayant dépassé l’âge de 18 ans. Ces jeunes enfants vont désormais rejoindre leurs familles et s’insérer dans la vie réelle, toujours avec le soutien de l’organisme.

Fin de parcours pour 25 pensionnaires de l’association Manegre-nooma pour la protection des orphelins. Ces enfants, orphelins ou issus de familles vulnérables, ont bénéficié des années durant du soutien de l’organisme. Il s’agit d’une prise en charge holistique comme la nourriture, l’habillement, le logement.

Ils ont bénéficié également d’une aide psycho-sociale. Ce samedi 1er août 2020, marque la fin de leur pensionnat. Ils ont passé en moyenne six ans au sein du centre. 15 garçons et 10 filles retournent dans leurs familles pour poursuivre leur vie. La majorité s’en va avec des diplômes professionnels et d’autres aptitudes académiques.

Dénis Yameogo, directeur général de AMPO

Les pensionnaires disent avoir passé de bons moments en compagnie de l’association. Ils disent avoir appris et surtout obtenu du réconfort. La représentante des filles Nakanabo Asmao a révélé qu’elles partent dans la joie et fières d’être des enfants de l’AMPO. Mais, elles sont aussi tristes car elles quittent le paradis qu’est le cadre de AMPO. Néanmoins, elle a laissé entendre que ses camarades et elles sont prêtes à embrasser leur nouvelle vie. Au nom des garçons, Mohamed Zampa dira que dans le creuset du pensionnat, ils ont connu l’importance de la famille. Nous partons note-t-il, mais nous portons AMPO dans nos cœurs.

Les pensionnaires sortant ont tenu à dire merci aux responsables et dirigeants de la structure d’accueil.
Le directeur général de l’AMPO, Denis Yaméogo, a tenu à féliciter l’encadrement pédagogique pour les efforts consentis. Aux pensionnaires qui retournent en famille, il a indiqué que la meilleure façon de remercier l’organisme, c’est de mettre en œuvre les conseils et les enseignements reçus. Il reconnait que la nouvelle vie qu’ils vont entamer sera difficile. Mais, il est convaincu que les bagages qu’ils ont reçus leurs permettront de s’en sortir.

Les filles sortantes ont immortalisé l’événement en posant avec les membres de l’administration

Les pensionnaires ne repartent pas dans leurs familles les mains vides. Ils bénéficient d’un accompagnement en moyen de locomotion et de valises. A l’intérieur, des mousquetaires, des couvertures et bien d’autres cadeaux. Ce n’est pas tout. Il y a un programme d’accompagnement de ces jeunes pour encore quelques années. Ce même programme a pris fin pour d’autres promotions cette année. Beaucoup ont pu s’insérer dans la vie sociale. La fondatrice de l’ONG absente a, à travers une vidéo, encouragée les jeunes sortants. Elle leur a souhaité bonne chance pour la suite.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Des pesticides non-homologués saisis dans des marchés de la capitale
Agriculture : Le Projet PISAAF veut développer un système contractuel de vente au profit des producteurs de maïs
Campagne « Plus fort avec le lait maternel uniquement » : Le ministère de la Santé sollicite l’accompagnement des journalistes
KOSSOUKA voyage AU PDG de STAF : « Vous n’avez pas été prudent »
Quartier Zongo de Ouagadougou : Les habitants se mobilisent pour construire un pont
Enregistrement des naissances : L’Unicef et l’Union européenne renforcent les capacités opérationnelles de la direction générale de la Modernisation de l’état civil
BEPC 2020 au Nord : Fatimata Bintou Jaharahi Sawadogo bat le record
Prise en compte de l’animisme dans l’ONAFAR : L’association pour la tolérance religieuse salue le geste
Dori : L’UFC mobilise les FDS et la population civile pour le curage des caniveaux
Stage militaire des énarques : 45 jours en « terrain inconnu » pour 850 élèves
Fada N’Gourma : Un éclatement de pneu sème la panique
Solidarité nationale : Le cabinet INDABA International vole au secours des personnes déplacées de l’arrondissement 11
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés