Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Facebook étend son programme de vérification des faits par des tiers - fact checking - à la République centrafricaine et au Niger

Accueil > Actualités > Multimédia • • jeudi 30 juillet 2020 à 15h55min
Facebook étend son programme de vérification des faits par des tiers - fact checking - à la République centrafricaine et au Niger

En République centrafricaine et au Niger, les articles seront vérifiés par PesaCheck, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network)

NIAMEY, Niger, 29 juillet 2020/ — Facebook (www.Facebook.com) annonce une nouvelle extension de son programme de vérification des faits par des tiers pour couvrir la République centrafricaine et le Niger. Ces deux pays rejoignent les 18 autres d’Afrique subsaharienne où le programme est déjà actif renforçant ainsi les nombreux efforts de Facebook en Afrique francophone pour lutter contre la diffusion des fausses informations.

En République centrafricaine et au Niger, les articles seront vérifiés par PesaCheck, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network). Une fois que Pesa Check aura vérifié les faits d’un article, le travail de vérification sera affiché dans la section Articles connexes, immédiatement en dessous de l’article concerné dans le fil d’actualité. Les administrateurs de la page et les utilisateurs de Facebook recevront également une notification s’ils tentent de partager un article ou en ont déjà partagé un dans le passé qui a été qualifié de faux, ce qui permet à chacun de décider de ce qu’il veut lire ou partager.

Balkissa Idé-Siddo, Responsable des affaires publiques de Facebook pour l’Afrique francophone, a déclaré : “Combattre la diffusion de fausses nouvelles sur Facebook est une responsabilité que nous prenons au sérieux et un sujet sur lequel nous sommes très impliqués. Nous sommes heureux que notre programme de vérification des faits par des tiers couvre désormais la République centrafricaine et le Niger, démontrant ainsi notre engagement croissant envers le continent africain.”

Eric Mugendi, rédacteur en chef de Pesa Check a quant à lui ajouté : “L’extension du programme à la République centrafricaine et au Niger intervient à un moment où nous observons des fausses affirmations liées à la pandémie COVID-19, aux actions politiques et au travail de divers mauvais acteurs.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Distribué par APO Group pour Facebook.

Contact presse :
Idea Engineers
Agence de relations publiques pour Facebook
Afrique du Sud
facebook@ideaengineers.co.za

SOURCE
Facebook

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
Réglementation de la pré-campagne : Tout sur la décision y afférant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés