Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Commune de Kossouka (Yatenga) : Le député Wendyélé Sawadogo offre des vivres aux déplacés et un forage aux populations

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 30 juillet 2020 à 10h02min
Commune de Kossouka (Yatenga) : Le député Wendyélé Sawadogo offre des vivres aux déplacés et un forage aux populations

Le député Wendyélé Sawadogo était dans la commune de Kossouka, dans la province du Yatenga, région du Nord, ce mardi 28 juillet 2020. Il est venu remettre des vivres aux personnes déplacées de la commune et un forage à l’école primaire de Napalgué. C’était en présence des autorités locales.

Pour exprimer sa solidarité aux 3 000 personnes déplacées internes recensées par les services de l’Action sociale de Kossouka, le député Wendyélé Sawadogo a offert sept tonnes de sorgho, trois tonnes de maïs et des ballots de friperie à ces personnes qui ont fui l’insécurité. Pour l’élu, l’insécurité que traverse une partie du territoire burkinabè menace sérieusement la cohésion sociale et plonge plusieurs personnes dans la misère.

La meilleure approche, selon lui, en attendant que l’Etat prenne le dessus sur les forces du mal, c’est de cultiver la solidarité avec les victimes. C’est pourquoi, « j’ai mis la main à la poche pour les soulager un tant soit peu des victimes de cette situation d’insécurité », a soutenu M. Sawadogo.

Des bénéficiaires ont remercié le donateur

Pour le responsable du service de l’Action sociale de Kossouka, Bonaventure Zoundi, cette initiative du député est venue à point nommé, en ce sens qu’elle permettra aux bénéficiaires de se nourrir en attendant que les organisations humanitaires qui les soutenaient auparavant fassent parvenir leurs dotations. Les notabilités et les autorités présentes à cette sobre cérémonie de remise ont couvert le donateur de bénédictions, et souhaité qu’il continue de soutenir ceux qui sont dans la détresse.

Un forage qui vient résoudre une difficulté majeure

Un peu plus de 4 millions de F CFA, c’est la somme que le député Wendyélé Sawadogo a investie pour la réalisation du forage au profit de l’école primaire de Napalgué, un des quartiers de la commune de Kossouka. A en croire Henriette Ilboudo/Somé, enseignante dans ladite école, la réalisation de ce point d’eau résout une difficulté majeure, car l’unique source de ravitaillement en eau est située à 2 km de l’école.

Autorités locales et sages ont salué l’action de l’élu Wendyélé (à droite)

« Au regard de la distance, ce sont les élèves qui étaient soumis à la corvée, ce qui suscitait régulièrement des démêlés avec les parents. Cette situation provoquait également des perturbations au niveau des cours, car il fallait à tout moment suspendre pour attendre ceux déployés à la recherche du liquide précieux », a soutenu l’éducatrice.

Prenant la parole avant la remise officielle du forage, le président de l’Association des parents d’élèves, Seydou Siguia, a aussi souligné l’importance de cet ouvrage hydraulique qui profitera aux élèves et aux enseignants, mais aussi à la population riveraine de l’école.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
Conflits communautaires : L’implication de la femme dans la restauration de la paix et la promotion de la cohésion sociale
Santé communautaire : Bientôt une task-force pour coordonner les interventions
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies
Ziniaré : Le directeur de la maison d’arrêt et de correction placé sous mandat de dépôt pour extorsion de fonds
Burkina Faso : Quand le Burkinabè semble regretter le Voltaïque !
Du Burkina Faso et des Burkinabè : Nous sommes burkinaBÈ, pas burkinaBÉ ni burkinais, ni burkinabaises, ni burkina-fassiens
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés