Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture pose la première pierre d’un studio de formation

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 28 juillet 2020 à 21h00min
Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture  pose la première pierre d’un studio de formation

Ce 28 juillet 2020, le ministre de la Culture, Abdoul Karim Sango, était dans les locaux du Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière », à Ouagadougou. Objectif, s’imprégner des réalités de ce centre et procéder à la pose de la première pierre de la construction d’un nouveau studio de formation.

Abdoul Karim Sango dit être venu traduire le soutien du gouvernement à tous ces acteurs connus et inconnus de la culture et qui se mobilisent pour faire valoir la culture burkinabè au-delà de nos frontières. Selon lui, « La termitière » est une organisation assez particulière qui porte la cause de la culture.

Photo de profil du bâtiment en projet

Après avoir visité les lieux, le ministre de la Culture a dit avoir constaté les difficultés d’accès à cet espace. Aussi, il a encouragé les partenaires et le personnel du CDC qui se battent inlassablement pour le rayonnement de la culture africaine et celle du Burkina en particulier.

Le ministre (à gauche), le directeur du CDC « La termitière », Salia Sanou, et le personnel.

« Je voudrais encourager véritablement tous ceux qui s’investissent dans ces lieux pour que la jeunesse burkinabè, africaine, mondiale se retrouvent par le biais de la culture. En effet, la culture forme et transforme les esprits. C’est le seul secteur qui permet de former ou de transformer positivement une société. A la négliger, on va devoir investir plus cher. J’essayerai, dans la limite de mes capacités, de mes prorogatives, d’interpeler qui de droit et de voir avec ceux qui administrent cet espace pour que cet espace soit digne de vie culturelle et artistique », a laissé entendre le ministre de la Culture.

San Yoskida, une Japonaise élève en art chorégraphique au CDC

Le directeur du CDC « La termitière », Salia Sanou, a expliqué que ce centre a vu le jour en 2006 et a pour principal objectif de développer l’art chorégraphique par la danse contemporaine. Le centre fonctionne sur trois axes : la formation, la création et la diffusion. Le festival dénommé « Dialogue de corps », qui a lieu tous les deux ans, est aussi une initiative du CDC, avec un caractère international. Et c’est le lieu pour chaque peuple de montrer la richesse chorégraphique de son pays aux autres, par l’expression du corps.

Photo de famille

Le responsable du lieu a mentionné enfin que le centre est confronté aux difficultés environnementales. Voilà pourquoi « j’interpelle vivement les pouvoirs publics à agir fortement pour assainir notre environnement afin que nous puissions le rendre accessible à tous. Car le Burkina est le seul pays africain et le 35e au monde à avoir un centre de chorégraphie », a plaidé Salia Sanou.

Après la visite des locaux, le ministre de la Culture a procédé à la pose de la première pierre de la construction d’un nouveau bâtiment, qui servira de studio de formation.

Dofinitta Augustin Khan (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds de soutien aux acteurs de la culture face au covid-19 : Les préjudices seront réparés à hauteur de 60%
Annoncer la bonne nouvelle par la musique : L’abbé Paul Tinguéri en fait son cheval de bataille
Lutte contre l’extrémisme violent : Les résultats du colloque de Dori présentés à Bobo-Dioulasso
Cinéma : Un nouveau bureau pour conduire la destinée des critiques de cinéma du Burkina
Recette du week-end : Tô de riz à la sauce sésame
Musique : Rencontre avec Lady Shine, la représentante Burkinabè à l’émission « The Voice Afrique francophone »
Recette du weekend : Sauce de piment
Cuisine Road show : Une nouvelle émission de concours culinaire sur la Télévision nationale du Burkina
Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture pose la première pierre d’un studio de formation
Lutte contre le terrorisme : Le groupe d’artistes Lacrew monte au front avec "Patriote"
Formation en art décoratif : Plus d’une trentaine de participants reçoivent leurs attestations
Juliana Nabi : Une maquilleuse hors pair !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés