Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

eSintax : Une borne d’accès pour faciliter le paiement des taxes

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mardi 28 juillet 2020 à 22h40min
eSintax : Une borne d’accès pour faciliter le paiement des taxes

La Direction générale des impôts du Burkina a lancé, le mardi 28 juillet 2020 à la Direction des moyennes entreprises du Centre II (DME Centre II), une borne d’accès à la plateforme eSintax. Avec cette borne d’accès, un service d’assistance est ouvert dans ce centre pour faciliter les procédures de déclaration et de paiement pour les contribuables. C’est le directeur général des impôts, Moumouni Lougué, qui a procédé au lancement de la borne, mise en place grâce à l’appui de la Coopération danoise.

« Cette borne est le fruit de la Coopération danoise qui a soutenu sa mise en place. Elle permettra aux contribuables qui n’ont pas accès à internet de venir sur place pour pouvoir accomplir leurs obligations fiscales », a déclaré le directeur général des impôts, Moumouni Lougué, au cours de la cérémonie de mise en service officielle de la borne d’accès. L’utilisation du service est gratuite pour tout citoyen, qui peut l’utiliser avec une assistance d’un agent des impôts.

Le DGI, Moumouni Lougué, explique les raisons de création de la borne

Hamidou Pouberé , inspecteur des impôts à la DME du Centre II, a expliqué que la cellule d’assistance eSintax est composée de six membres chargés d’assister et de former les contribuables. Selon ses explications, le service peut assister le contribuable, même à distance, ce qui lui permet d’économiser désormais en temps et en argent. « Venir trouver que le service est fermé alors que vous êtes au dernier jour du délai et être exposé au risque de pénalité ne vont plus arriver. De chez vous, avec votre connexion internet, vous pouvez effectuer votre opération à n’importe quelle l’heure ; et ce, en l’espace de 5 mn », s’est-il étendu.

Hamidou Pouberé, explique les procédures pour le dispositif

Pour les procédures d’utilisation, l’utilisateur reçoit un mot de passe par e-mail, à la création de son espace. Toutes les fois qu’il va tenter de se connecter, le système lui enverra un autre mot de passe à usage unique, de sorte que toute personne qui tente de se connecter à son compte, si elle n’a pas le contrôle du mail de l’utilisateur, ne puisse pas avoir accès à ses données. Hamidou Pouberé affirme que le service n’a reçu que des félicitations depuis le fonctionnement du système, preuve qu’il s’agit d’un ouf de soulagement, aussi bien pour le contribuable que pour les agents des impôts.

Le DGI procède à la Coupure du ruban

Vincent Zongo, contribuable de la DME du Centre II, n’a pas démenti cette affirmation. Il a félicité le service des impôts pour ce dispositif qui vient soulager les difficultés dans le paiement de taxes. Tout le monde, explique-t-il, « ne peut pas utiliser convenablement la plateforme eSintax. C’est pourquoi il fallait quand même un domaine d’assistance. Et je pense qu’avec cette borne, au bout de deux à trois passages, les gens qui ont des difficultés auront la capacité de faire leurs déclarations eux-mêmes ».

« Nous allons travailler à l’installer un peu partout de façon progressive », promet le premier responsable des impôts du Burkina, qui indique que la Direction des grandes entreprises (DGE) en dispose déjà. Selon lui, c’est près de 85% des recettes qui sont actuellement recouvrées à travers les télé-procédures. Il explique qu’il y a plus d’une dizaine d’année, la DGI s’est réorientée vers la digitalisation de ses services.

Moumouni Lougué Directeur général des impôts (DGI)

Elle avait emprunté la politique du petit pas, mais ces dernières années, il y a eu une accélération. « Et nous allons davantage nous inscrire dans cette perspective », renchérit Moumouni Lougué. Pour lui, le plan stratégique de la DGI commande à l’institution d’être orientée vers les usagers. Avec cette plateforme, tous les contribuables pourront accomplir leurs obligations fiscales, y compris ceux qui n’ont pas accès à internet.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre la fraude fiscale : La direction générale des impôts forme des agents sur l’usage de la facture normalisée
Economie et finances : Plus de 839 milliards de francs CFA mobilisés au premier semestre 2020
Etablissements publics de l’Etat : La qualité des services sera au cœur de l’assemblée générale de 2021
Mutuelle des travailleurs du fisc : La 5e assemblée générale se penche sur le système du tiers-payant
Economie : Le ministre Harouna Kaboré veut développer une « industrie locale » autour de la BRAKINA
Economies africaines : Le COVID-19 a inversé les prévisions de forte croissance, selon la Banque africaine de développement
Climat des affaires : Le Burkina veut améliorer son score
Impact économique du Coronavirus : 68% des femmes de Ouagadougou ont ressenti l’insécurité alimentaire dans leur famille
Développement des infrastructures numériques : Le programme budgétaire est à 47% au 30 juin 2020
Economie : Le Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques fait le bilan à mi-parcours de ses activités
eSintax : Une borne d’accès pour faciliter le paiement des taxes
Développement local : Le ministre de l’économie prend le pouls du PADEL dans le Sanmatenga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés