Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.» Nelson Mandela

Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 28 juillet 2020 à 22h55min
Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

Du 20 au 26 juillet 2020, les Forces Armées Nationales ont poursuivi leurs opérations de sécurisation du territoire national à travers des activités menées au sein des Groupements de Forces de défense. Outre ces opérations, elles ont conduit des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, des structures privées et réaliser des activités au profit des populations.

Ainsi dans le groupement du secteur Centre et Est le 22 Juillet 2020 suite à l’attaque contre le détachement de TANKOUALOU survenue le 20 juillet 2020, des opérations de ratissage ont été effectuées pour sécuriser la zone permettant de découvrir le corps de trois (03) terroristes.

Le 24 Juillet 2020, au-delà de ses missions régaliennes, le détachement de Gayeri a fait un don de vivres aux personnes déplacées internes de la localité. Ce don, qui s’est effectué en présence du conseiller provincial avait pour but de soulager les personnes qui vivent des conditions difficiles.

Un échantillon du matériel récupéré lors du ratissage

On relèvera qu’au cours de la semaine du 20 au 26 juillet 2020, dans tous les groupements des Forces de défense et de sécurité, les FDS ont apporté leur concours au déploiement et à la sécurisation des opérateurs de kits dans le cadre des opérations d’enrôlement biométrique ; ainsi qu’à la sécurisation des examens scolaires de fin d’année.

On notera également d’autres activités menées comme la sécurisation des travaux d’installation de la fibre optique dans le cadre du projet Backbone et l’aide à la réinstallation de personnes déplacées internes dans certaines localités par nos Forces Armées Nationales.

Le bilan de la semaine pourrait ainsi se résumer à :

- 12 opérations aériennes comprenant des évacuations sanitaires, des suivis de convoi de transport et fret.

- 39 opérations de sécurisation de marchés et lieux de culte

- 252 patrouilles

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 juillet à 19:26, par SAMWIM En réponse à : Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

    Courage pour vos actions multiformes en faveur de la paix au Burkina Faso. Tous unis nous vaincrons cette pieuvre du mal.
    vaillant combattants de la liberté que Dieu vous protège pour qu’enfin le Burkina circule librement dans la voie de son développement.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juillet à 23:16, par Amidou En réponse à : Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

    Trois corps de terroristes découverts lors du ratissage. Cela prouve, si besoin en était, que les terroristes ramassent les corps des leurs abattus par nos guerriers. Du coup, quand l’Armée donne le bilan des terroristes abattus, c’est normal qu’elle dise "au moins ...".

    Dans la dernière lettre de Passek Taalé à son cousin Wambi de Laye, il est mentionné que les VDP ont tendu un piège aux terroristes et ils en ont abattu plus d’une dizaine. Les vaillants VDP réclament des minutions pour poursuivre leur nettoyage. J’aimerais bien que l’Armée accède à leur requête. Comme l’a dit un Colonel, à cette allure, le territoire sera très restreint pour ces terroristes.

    Pour l’aide à la réinstallation de certaines personnes déplacées internes dans leurs localités d’origines, je dis que c’est du très bon boulot. Ceux qui se plaisent à dire qu’il y a 1 million de déplacés seront très surpris d’apprendre un jour qu’il n’y a plus de déplacés internes ; car nos vaillants guerriers, sans tambour ni trompette, travaille à réinstaller leurs frères et sœurs dans leurs localités.

    Mes encouragements aux FDS.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 10:45, par freddy le loup En réponse à : Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

    Bien dit internaute Amidou
    Les FDS savent ce qu’ils font. Le Burkina ne ressemble à aucun autre pays, notre capacité de résilience est énorme et notre courage sans égal. Que Dieu continue de protéger ces vaillants hommes et femmes gendarmes, militaires, policiers, volontaires pour la défense de la patrie, informateurs et personnes de bonne volonté qui aident jour et nuit à apporter la paix dans ce pays. Votre mission est dure mais vous la réussirez, il n’y a aucun doute à ce sujet.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 12:36, par Le guerrier En réponse à : Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

    Notre volonté est farouche et notre détermination sans égale. Nos frères Burkinabè égarés ayant basculé à un moment du coté des forces du mal, quelque soit leur ethnie, sont invités à revenir à la raison en déposant les armes qu’ils dressent contre leurs frères. Dans le cas contraire, ils seront traqués sans répit et sans pitié, n’en déplaise aux terroristes soit disant intellectuels qui passent le temps à semer la diversion dans la presse lorsque leurs acteurs sur le terrain tombent. La souveraineté de notre Faso est non négociable et la manière de la défendre relève de notre armée nationale qui s’assume et s’assumera.
    Vive le Burkina Faso et ses HOMMES ayant choisi d’être encore intègres et fidèles à la NATION.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juillet à 13:45, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Opérations de sécurisation hebdomadaire : les Forces de défense et de sécurité aux côtés des populations déplacées

    Le pays est fier de vous chers frères FDS. Nous sommes avec vous dans nos prières. Je propose la création d’un fond de solidarité pour la défense de la patrie à l’image de la caisse de solidarité révolutionnaire. Des comptes ouverts dans plusieurs institutions financières permettant à n’importe quel citoyen ou ami du pays, à n’importe quel endroit du monde d’apporter sa contribution. Ces fonds serviront à financer des projets de développement dans les zones sensibles, la prise en charge des victimes du terrorisme( déplacés , combattant et famille,.....). Si cette façon de faire est légale, je demande à ceux ont la capacité, par leur situation sociale, de faire cette proposition à l’assemblée nationale. Que Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte anti-terrorisme au Burkina : Plus de 20 terroristes neutralisés, de l’armement récupéré
Terrorisme : la force Barkhane met la pression sur les groupes armés terroristes dans le Liptako
Massiba ou le mal du peuple : le film documentaire qui met en lumière les zones victimes d’attaques terroristes au Burkina
Province de la Tapoa : Des hommes armés incendient plusieurs infrastructures publiques
Lutte anti-terroriste au Burkina : Une base terroriste demantelée à Togomayel dans le Soum
Insécurité au Burkina : Deux morts dans l’explosion d’une mine artisanale à Titao
Burkina : 4 militaires tués et 3 blessés sur l’axe Gaskindé-Djibo
Situation sécuritaire et humanitaire : Le Burkina doit « repenser ses réponses » recommande Afrikajom Center
Lutte contre le terrorisme : La Force conjointe G5 Sahel découvre « un important plot logistique » dans le Gourma malien
Bilan des opérations de sécurisation : Une base terroriste démantelée
Insertion sociale des ex-terroristes : Un plaidoyer auprès du président du Faso pour la création d’un centre d’accueil
Axe Bobo-Dioulasso-Banfora : Une attaque armée repoussée par les éléments de la police nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés