Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Parti pour la démocratie et la jeunesse : L’avenir du Burkina au cœur du 2e congrès ordinaire

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 26 juillet 2020 à 18h30min
Parti pour la démocratie et  la jeunesse : L’avenir du Burkina au cœur du 2e congrès ordinaire

Le Parti pour la démocratie et la jeunesse (PDJ) a tenu, à Ouagadougou, ce 25 juillet 2020, son 2e congrès ordinaire de l’année 2020. Objectif, discuter de la vie du parti à l’aune des enjeux électoraux de 2020. Le congrès s’est tenu en présence du président dudit parti, Alidou Ouédraogo, et des représentants de l’Alliance des partis et formations pour la majorité présidentielle (APMP). Né au lendemain de l’insurrection populaire de 2014, le PDJ s’est inscrit dans l’arène politique burkinabè comme un parti de la jeunesse aux élections de 2015.

C’est sous les applaudissements des congressistes que le président Alidou Ouédraogo a fait son entrée au milieu d’une foule d’environ 400 personnes. Réunis dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, les militants ont planché sur le thème : « Famille burkinabè, entre légitimité et légalité : état des lieux, conséquences et perspectives ».

Prenant la parole, le représentant des jeunes, Mohammed Balo, a vanté les mérites du président du parti, Alidou Ouédraogo. Selon ses propos, Alidou Ouédraogo a impacté le PDJ de par son caractère « laborieux, dynamique et sérieux ». Ce caractère, dit-il, « a permis aux jeunes de toutes les localités du Burkina d’avoir une place dans la politique ». En réponse, le président Alidou Ouédraogo a expliqué que le 2e congrès se tient dans un contexte particulier marqué par la Covid-19 et l’insécurité.

Le représentant des jeunes, Mohammed Balo

Abordant la question électorale, il a déclaré : « On ne s’engage pas au niveau national directement. On commence par le niveau local, progressivement vers le sommet ». D’où son invite à la jeunesse à « s’engager massivement dans les instances de décisions publiques ».

Il aussi invité le président du Faso à positionner les jeunes dans les postes de décisions politiques. Pour Alidou Ouédraogo, au Burkina, on voit des Chinois, des Indiens qui viennent s’installer et font du détaillant et du semi-grossiste. Cela se fait au détriment de la jeunesse.

Des jeunes

Face à l’exploitation des mines, Alidou Ouédraogo suggère de créer un fonds souverain pour soutenir la génération future.

E.K.S.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle de 2020 au Burkina : L’opposition dénonce une « campagne ouverte » du candidat Roch Kaboré, en « violation de la loi »
Présidentielle de 2020 au Burkina : Le Faso autrement investit son candidat ce samedi 15 août
Code électoral du Burkina : L’UNDD exhorte les députés à "rester dignes" en évitant d’accorder leurs votes à des modifications périlleuses
Burkina : Un nouveau site pour la construction de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso
Présidentielle de 2020 au Burkina : Cérémonie de mise en circulation des documents électoraux le lundi 17 août 2020
Législatives du 22 novembre 2020 : Les formulaires de déclaration de candidature disponibles à partir du lundi 17 août 2020
Burkina Faso : L’Opposition non-affiliée exige une « large majorité » pour la modification du Code électoral
Burkina Faso : La CENI s’entoure de toutes les précautions pour des élections apaisées
Affaire Jean-Claude Bouda : L’ex ministre de la Défense reste en prison
Cadre sectoriel « gouvernance administrative et locale » : Des taux d’exécutions de 38, 60% et de 29,87% à mi-parcours en 2020
Vie politique : L’UPC outille une quinzaine de journalistes sur les contours de l’idéologie sociale-libérale
Périple à l’intérieur du Burkina : Le Premier ministre en visite dans la région des Hauts-Bassins
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés