Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Ministère de la communication : Le taux d’exécution des activités de l’année 2020 est de 36,38%

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • jeudi 23 juillet 2020 à 21h45min
Ministère de la communication : Le taux d’exécution des activités de l’année 2020 est de 36,38%

Le ministère de la Communication et des relations avec le parlement a clôturé ce jeudi 23 juillet 2020, son premier conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’année 2020. Ce que l’on peut retenir, c’est que le taux d’exécution à mi-parcours des activités est de 36,38%.

Le premier CASEM du ministère de la Communication et des relations avec le parlement (MCRP) de l’année 2020 a pris fin ce jeudi 23 juillet 2020. La présente rencontre s’est tenue sous le thème : « Place et rôle du MCRP dans la gestion des crises ». Ce fut une occasion d’apprécier les actions du ministère, de tirer les enseignements de la gestion de la communication de crise, d’améliorer les performances du département et poser les jalons d’une dynamique de travail orientée vers l’excellence et la satisfaction des besoins des populations.

les participants ont passé en revue les activités du ministères et ont proposés des solutions d’amélioration

Ce que l’on peut retenir, c’est que le taux d’exécution des activités de l’année 2020 est de 36,38%. En début d’année, 143 activités étaient projetées. Au jour d’aujourd’hui, 18 sont réalisées. 88 sont en cours et 37 autres sont à réaliser. Au niveau budgétaire, après régulation le ministère a obtenu 15 077 454 275 de francs CFA. La liquidation de base engagée est de 32,20%. L’engagement se situe à 35,81%. Le plan de déblocage des fonds d’exécution financière est de 52,70%. Au niveau du plan de passation des marchés, le taux d’exécution physique est de 38%. Celui financier est à 56,45.

Des discussions ont concernés également les médias de services publics et le Service d’information du gouvernement (SIG). Les médias d’Etat doivent se préparer pour affronter la couverture médiatique des élections à venir. L’on a noté que les activités des ministères ne se font pas sans problème. L’avènement du Covid-19, la régulation budgétaire, la mise en œuvre tardive du budget, l’innovation intervenue sur le circuit intégré de la dépense sont des difficultés que le ministère a eues.

Le ministre de la communication, Remi Fulgence Dandjinou

C’est le ministre de la communication, Remi Fulgence Dandjinou qui a présidé la cérémonie de clôture. Il a tenu à féliciter l’ensemble des administrateurs et des participants. Il a aussi rappelé que le Burkina Faso va bientôt organiser des élections présidentielle et législatives. Pour lui, les médias d’Etat jouent un rôle prépondérant dans la tenue d’élections apaisées et acceptées par tous. Les journalistes doivent mettre l’accent sur les principes fondamentaux du journalisme. Il s’agit de l’impartialité, de l’équité, du respect de la déontologie et de l’éthique.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne déguisée : Les régies publicitaires invitées à retirer les images de candidats aux élections.
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés