Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Traitement de l’information liée à la sécurité : Des journalistes renforcent leurs capacités

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 21 juillet 2020 à 22h47min
Traitement de l’information liée à la sécurité : Des journalistes renforcent leurs capacités

Ce 21 juillet 2020 à Ouagadougou, la ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, a lancé les travaux de l’atelier de formation des journalistes et communicateurs sur les concepts sécuritaires. Placée sous le thème « la communication de crise », cette formation a été initiée par le Comité de coordination des actions du G5 Sahel (CNC G5 Sahel).

Dans la stratégie de communication du G5 Sahel, il est prévu de construire une opinion publique nationale, régionale et internationale favorable aux enjeux et défis de l’institution en matière de paix. C’est dans cette optique que cet atelier se tient au profit des journalistes et communicateurs, afin de leur permettre de gérer en toute responsabilité et avec professionnalisme la communication dans un contexte de crise sécuritaire.

« Le but de cette formation est de renforcer la capacité des journalistes et communicateurs sur la maîtrise des concepts sécuritaires », a déclaré le représentant du coordonnateur point focal G5 Sahel, Aubain Tiahoun.

Le représentant du coordonnateur point focal G5 Sahel, Aubain Tiahoun

Ainsi, du 21 au 23 juillet 2020, les journalistes et communicateurs seront outillés à travers divers modules portant entre autres sur la gestion de l’information dans l’espace G5 Sahel, la communication en situation de crise, la construction de la paix.

« Dans une situation de crise, nous devons avoir une communication adaptée qui puisse permettre aux populations d’avoir la vraie information. Une information qui va participer à la construction de la paix sociale et du développement. Et nous pensons qu’en premier lieu, ce sont les journalistes et les communicateurs qui sont en ligne pour permettre d’atteindre cet objectif. C’est pourquoi nous avons organisé cette rencontre d’échanges », a expliqué la ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré.

La ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré

Le Comité de coordination des actions du G5 Sahel (CNC G5 Sahel), initiateur de cette session de formation, assure la coordination et le suivi de la mise en œuvre des actions de développement dans le cadre de la coopération entre les Etats du G5 Sahel. Il est l’interface entre l’administration nationale, le secrétariat exécutif du G5 Sahel, les structures opérationnelles et les partenaires techniques pour assurer la cohérence des différentes actions.

Des participants à la formation

Le CNC G5 Sahel Burkina Faso est composé des représentants de treize ministères sectoriels intervenant dans la mise en œuvre de la stratégie du G5 Sahel, dans les domaines du développement et de la sécurité.

O.I.
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Campagne déguisée : Les régies publicitaires invitées à retirer les images de candidats aux élections.
Campagnes électorales : Le CSC définit le rôle des médias confessionnels et communaux
Phénomène des fake-news : Des journalistes formés pour détecter les fausses informations
AstuceTIC : Cette application vous permet de traquer les caméras de surveillance dans votre chambre d’hôtel
Animation des émissions interactives : Le CSC outille des animateurs et des journalistes pour une meilleure gestion des débats
Mariage d’enfants : Des hommes et femmes de médias s’engagent à promouvoir l’élimination de la pratique au Burkina Faso
Amélioration des conditions de travail dans les médias : Le SYNATIC sonne la mobilisation de ses militants
Affaire journaliste Omar Radi : La Justice marocaine rassure du respect des procédures
Approche basée sur les droits humains : Des journalistes et communicateurs outillés sur le concept
Émissions interactives des radios : Un atelier pour sensibiliser les animateurs sur la prévention des conflits
Régulation des communications électroniques : Des animateurs de radio outillés pour éclairer les auditeurs
Interdiction de couverture médiatique des activités politiques : « Je reproche au CSC d’avoir mal interprété la loi », lance le journaliste-éditorialiste Lookmann Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés