Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Cinéma : « Watinooma », le nouveau film de Bède Modeste Ganafé Mofédog-na

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • mardi 21 juillet 2020 à 10h30min
Cinéma : « Watinooma », le nouveau  film de Bède Modeste Ganafé Mofédog-na

Le réalisateur Bède Modeste Ganafé Mofédog-na a présenté en avant-première ce lundi 20 juillet 2020, son tout premier long métrage. Il est intitulé « Watinooma ». C’est un film qui retrace l’histoire d’un homme qui abandonne sa copine enceinte, pour tenter l’aventure à l’hexagone, dans les bras d’une européenne.

Du nouveau dans les salles de cinéma Burkinabè. Pour cause, un nouveau film vient de voir le jour. Son avant-première a eu lieu le lundi 20 juillet 2020 au ciné Burkina. Il est l’œuvre du réalisateur Bède Modeste Ganafé Mofédog-na. Il est intitulé « Watinooma ». C’est un long métrage qui retrace un drame.

Pablo est un coiffeur de dames. Il gagne bien sa vie avec son salon. Sa copine est enceinte. Elle est malade mais refuse une intervention chirurgicale. Elle pourrait perdre son bébé. Pendant ce temps, son copain rencontre une européenne. Elle lui promet une merveilleuse vie en Belgique avec des cours de perfectionnement en coiffure.

Noel Minoungou interprète ici le rôle de Pablo

Il laissera donc sa femme sur la table d’accouchement pour l’Europe. Une fois arrivé là-bas, le rêve devint un cauchemar. En lieu et place d’un mariage, Pablo se retrouve sans domicile fixe. Pire, pris d’un malaise, il fera six mois dans le coma. Un beau jour, il est rapatrié. Bref, le film est fait de rebondissement, de tragédie.

Pour le réalisateur, Watinooma essaie d’interroger la société. Il a également révélé qu’il est parti d’un court métrage qui a remporté un prix au Fespaco 2019. Ce film, c’est une satisfaction totale dira la représentante du ministre du ministre de la culture.

le réalisateur du film "Watinooma" Bède Modeste Ganafé Mofédog-na

Pour la chargée de mission Mariam Ouédraogo, l’œuvre raconte le vécu quotidien des africains. Elle a tenu à féliciter l’équipe technique et les différents acteurs. Tout comme elle, les cinéphiles du jour étaient heureux.

Les acteurs, techniciens avec la représentante du ministre de la culture

Joséphine Drabo dira que le long métrage raconte malheureusement la réalité des hommes d’aujourd’hui. Elle espère que la diffusion permettra de sensibiliser les uns et les autres. Le film est coproduit par Casting Communication de Georgette Paré et Racines productions. On retrouve des acteurs comme Noël Minoungou, Smarty et Alidou Sawadogo. Il est programmé cette semaine au ciné Burkina.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recette du weekend : Beignets de mil (N’gnonmi)
Théâtre Soleil : Dix jeunes outillés en écriture de texte théâtral
Promotion du tourisme interne : Le ministre Sango lance la saison des vacances
Fonds de soutien aux acteurs de la culture face au covid-19 : Les préjudices seront réparés à hauteur de 60%
Annoncer la bonne nouvelle par la musique : L’abbé Paul Tinguéri en fait son cheval de bataille
Lutte contre l’extrémisme violent : Les résultats du colloque de Dori présentés à Bobo-Dioulasso
Cinéma : Un nouveau bureau pour conduire la destinée des critiques de cinéma du Burkina
Recette du week-end : Tô de riz à la sauce sésame
Musique : Rencontre avec Lady Shine, la représentante Burkinabè à l’émission « The Voice Afrique francophone »
Recette du weekend : Sauce de piment
Cuisine Road show : Une nouvelle émission de concours culinaire sur la Télévision nationale du Burkina
Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture pose la première pierre d’un studio de formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés