Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • lundi 20 juillet 2020 à 16h30min
Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso

À l’occasion du cinquantenaire de la Francophonie, la ville de Bobo-Dioulasso a abrité les 17et 18 juillet 2020, la Grande consultation citoyenne des jeunes sur « La Francophonie de l’avenir ». Durant ces deux jours de travaux, les jeunes de la ville de Sya ont pu échanger sur le thème : « Après 50 ans d’existence de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), quelle contribution de la jeunesse à l’avenir de la Francophonie ? » La cérémonie de clôture de cette rencontre a eu lieu dans l’après-midi du samedi 18 juillet, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry.

Dans le cadre de la commémoration des cinquante ans de la Francophonie, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a lancé une Grande consultation auprès des jeunes, intitulée « La Francophonie de l’avenir ». Elle a pour objectif, d’associer les jeunes à la construction de l’avenir de la Francophonie. A Bobo-Dioulasso, ce cadre d’échanges entre jeunes a eu lieu les 17 et 18 juillet 2020.

Les participants de de Grande consultation citoyenne des jeunes sur « La Francophonie de l’avenir »

Au cours de la rencontre, l’occasion a été donnée aux jeunes d’apporter leurs contributions à l’avenir de l’OIF. Ainsi, il s’est agi précisément d’interroger et de recueillir les points de vue et les aspirations des jeunes et leur vision de la Francophonie de demain à partir de leurs réalités actuelles à travers des thèmes. C’est le ministre en charge des Affaires étrangères, Alpha Barry, qui a présidé la cérémonie de clôture de cette activité. Selon lui, cette rencontre a permis aux jeunes de proposer des solutions en faveur de la jeunesse francophone et de débattre sur les moyens pour les mettre en œuvre.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry

Cette contribution des jeunes a abouti à des recommandations notamment, rendre de façon régulière ce genre de consultation. Une recommandation à laquelle le ministre a d’ailleurs répondu favorablement au terme des échanges. Les participants ont aussi souhaité de renforcer la présence des Burkinabè dans les instances décisionnelles de la Francophonie, la création et l’organisation d’une radio dénommée « Radio jeunesse sahel ».

La photo de famille des participants à la cérémonie de clôture de la rencontre

Au terme de la consultation, les jeunes ont aussi présenté un rapport au ministre en charge des Affaires étrangères. A cela, le ministre Alpha Barry se dit satisfait des échanges. « Le rapport que nous avons entendu est assez intéressant et nous avons donc décidé qu’au regard de ce qui a été produit en termes de résultats, de rendre régulière cette consultation avec les jeunes afin qu’ils puissent entre eux-mêmes, arriver à se comprendre sur des thématiques majeures, importantes pour le pays, mais également qu’on puisse tirer le maximum permettant d’évoluer ensemble » a-t-il soutenu. Avant d’ajouter :« Nous voulons profiter de ces consultations, pour recueillir le maximum d’idées avec ces jeunes pour enrichir tout ce qui peut être fait en termes de projets au niveau de la jeunesse ».

Le secrétaire général du conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins, Abdramane Coulibaly

Le secrétaire général du conseil régional de la jeunesse des Hauts-Bassins, Abdramane Coulibaly, pour sa part, a trouvé cette rencontre très enrichissante non seulement dans son contenu, dans le fond, mais également dans la forme. Pour ce qui est de la création de la radio jeunesse sahel, « nous pensons que la création de cette radio va servir d’interface entre les autorités de la francophonie mais également entre nous les jeunes », a-t-il souligné. En effet, la création de cette radio va permettre de relayer les préoccupations des jeunes, de partager et d’échanger sur les préoccupations réelles des jeunes au niveau des pays du G5 Sahel.
[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Diplomatie : L’ambassadeur Mahamadou ZONGO prêche la paix entre Burkinabè et Ivoiriens
Coopération : « La Chine et les États-Unis doivent assumer leurs responsabilités envers le monde », selon le ministre des Affaires étrangères chinois
Portraits de francophones : M. Lassina Zerbo
21e anniversaire de la fête du trône marocain : Une commémoration en format restreint
Coopération religieuse : L’archidiocèse de Séoul fait don d’une ambulance à son frère de Ouagadougou
Coopération : L’Union Européenne soutient les efforts du Burkina Faso dans sa réponse à la situation de crise
Solidarité : Le gouvernement du Burkina Faso reçoit 954 tonnes de riz de la part de la CEDEAO
Grande consultation citoyenne : Des jeunes échangent sur l’avenir de la Francophonie à Bobo-Dioulasso
Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale
Droits humains : La délégation de l’Union Européenne apporte plus de 160 millions de FCFA à la Commission Nationale des droits humains du Burkina (CNDH)
Augmentation des besoins humanitaire au Burkina Faso : La France apporte son soutien au PAM
Obsèques de Amadou Gon Coulibaly : L’ultime hommage du peuple burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés