Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »  Voltaire

Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • dimanche 19 juillet 2020 à 20h08min
Mali : La CEDEAO propose

Face à la crise socio-politique qui y prévaut depuis quelques mois, une mission de médiation de la Communauté des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a séjourné au Mali du 15 au 19 juillet 2020. Les travaux de la mission conduite par l’ancien président de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Jonathan, ont abouti à des propositions consignées dans le communiqué ci-après. Mais le gouvernement d’union nationale proposé par la mission a été rejeté par les contestataires qui demandent la démission du président IBK





Vos commentaires

  • Le 19 juillet 2020 à 20:52, par Valentin En réponse à : Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale

    Héé l’Afrique !! Vraiment, à quand l’Afrique ?? Avant on accédait au pouvoir par coup d’état, les blancs sont venus nous dire que ce n’est pas bon et c’est ça qui faisait que l’Afrique ’e se développait et qu’il fallait pratiquer la démocratie. On a adopté cette fameuse démocratie et c’est pire. On passe tout le temps dans la rue pour exiger la démission du président. C’est seulement en Afrique qu’on voit ça. Là où on a copier la démocratie là est-ce qu’on passe le temps à faire démissionner les présidents ?? Même si on fait démissionner 1000 présidents notre situation de pauvres ne changera pas tant qu’on ne change pas de mentalité. Est-ce que les pays où on a fait démissionner les présidents avant le terme de leurs mandats sont devenus riches ou développés. Le pouvoir autoritaire est mieux pour l’Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 20 juillet 2020 à 06:34, par Kinkester En réponse à : Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale

    Je suis d’accord avec toi Valentin sur le fait que seul un pouvoir autoritaire peut mettre au pas le continent. Mais il faut qu’il soit entre les mains de dirigeants intègres, sages, patriotes, qui ont de l’imagination et de l’ambition. Pas ceux qu’on a aujourd’hui habillés en boubou à longueur de journée avec le visage luisant plein de crème Nivea et qui ne quittent leurs palais que pour se rendre à l’étranger ou pour battre campagne pour mieux s’illustrer dans la médiocrité.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juillet 2020 à 11:43, par Sidpawalmde En réponse à : Mali : La CEDEAO propose "de toute urgence" un gouvernement d’union nationale

    Toujours les mêmes solutions et on veut des résultats différents. pauvre Afrique !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé reçoit les ambassadeurs de la Belgique et de la Chine
Aide humanitaire : La France promet plus de 10 millions d’euros au Burkina en 2021
Coopération : L’ambassadrice du Tchad au Burkina, Elisabeth Kadé Ndilguem, n’est plus
Coopération : Jean Yves Le Drian à Ouagadougou pour parler sécurité avec Roch Kaboré
BURKINA-USA : “De manière pacifique, les élections ont suivi l’ordre constitutionnel”, J. Peter Pham, l’envoyé spécial des États-Unis à l’investiture du président du Faso
G5 Sahel/Burkina : Cap sur les actions diligentes, réalistes, mesurables à impact rapide
Election du nouveau Secrétaire exécutif de l’OTICE : Aucun des deux candidats n’a obtenu le précieux sésame !
Burkina : Le PNUD identifie des solutions locales innovantes pour impulser le développement
Sandra Lattouf, nouvelle Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso
Lutte contre la sécheresse dans le Sahel : Abdoulaye Mohamadou préside désormais aux destinées du CILSS
Coopération : L’ambassadrice du Brésil fait ses adieux au Burkina Faso
Déclaration du haut représentant, au nom de l’UE, sur la Journée des droits de l’homme, le 10 décembre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés