Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

« Mon Afrique » : Le tout nouvel album de l’artiste Jimmy

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 13 juillet 2020 à 12h30min
« Mon Afrique » : Le tout nouvel album de l’artiste Jimmy

« Mon Afrique » est le titre du tout nouvel album de l’artiste musicien burkinabè Mamadou Guy Traoré, alias Jimmy. Ce deuxième opus de six titres que propose Jimmy est chanté en français et en dioula. Il traite de l’actualité et fait une analyse de la gouvernance, la morale et les maux africains. La dédicace de cet album a eu lieu dans l’après-midi de ce samedi 11 juillet 2020, dans la ville de Sya, au cours d’une conférence de presse.

Ce nouvel album de Jimmy, enregistré en live et en semi-live, a connu la touche de professionnels, sous l’égide de Kass Kader, l’arrangeur principal du produit. Cet opus de six titres se laisse déguster par la mélodie et le message véhiculé, afin de toucher la conscience collective et individuelle des Africains. Ainsi, malgré un contexte économiquement difficile, l’artiste n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre à la disposition de ses mélomanes, un album de belle facture sur financement personnel.

Du métier de la sculpture à celui de l’électronique, Jimmy a su faire un mariage parfait entre son métier et sa carrière de rêve, qu’est la musique. Il a appris à savourer les notes mélodieuses de grands artistes comme Ismaël Isaac, Alpha Blondy, etc. Dès l’âge de 18 ans, il fréquentait des groupes d’orchestre. Ce qui l’a motivé à intégrer la famille de la musique. Ainsi, avec l’appui et l’encadrement de professionnels, Jimmy a su tracer le chemin de son parcours musical.

Il enregistre son premier single en 2003, intitulé « Duniasaya ». Son contact avec le Congolais Commandant N’Bota lui aura permis de signer son premier maxi en 2007, baptisé « Dja-dja ». Même si ce maxi est resté peu connu des mélomanes, le titre « Dja-dja », quant à lui, va le révéler au public. Les sorties de l’artiste lui ont permis d’inscrire son nom en lettres d’or dans le répertoire national des artistes burkinabè, malgré un contexte difficile marqué par l’insuffisance de promotion de la musique burkinabè au niveau des médias nationaux.

Les journalistes présents à la conférence de presse

Artiste engagé, Jimmy ne baissera pas les bras. Il poursuit sa sensibilisation et la dénonciation de la mal gouvernance à travers le reggae qui est sa musique de prédilection. Après deux années de travail en studio, Jimmy met sur le marché discographique son nouvel album baptisé « Mon Afrique ». Cet album traite de l’actualité et analyse la gouvernance, la morale et les maux africains.
« Mon cher Afric » est le titre phare de cet album.

C’est un titre révélateur des maux du continent africain. Guerres civiles, coups d’Etat… un tableau sombre que dépeint l’artiste Jimmy afin d’éveiller la conscience des Africains pour une marche radieuse vers le développement. Dans cet album, il parle également du mariage forcé, de la corruption et surtout de la religion. Intitulée « Allah sira », cette chanson est une reprise d’un titre de l’ancien album.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Recette du weekend : Beignets de mil (N’gnonmi)
Théâtre Soleil : Dix jeunes outillés en écriture de texte théâtral
Promotion du tourisme interne : Le ministre Sango lance la saison des vacances
Fonds de soutien aux acteurs de la culture face au covid-19 : Les préjudices seront réparés à hauteur de 60%
Annoncer la bonne nouvelle par la musique : L’abbé Paul Tinguéri en fait son cheval de bataille
Lutte contre l’extrémisme violent : Les résultats du colloque de Dori présentés à Bobo-Dioulasso
Cinéma : Un nouveau bureau pour conduire la destinée des critiques de cinéma du Burkina
Recette du week-end : Tô de riz à la sauce sésame
Musique : Rencontre avec Lady Shine, la représentante Burkinabè à l’émission « The Voice Afrique francophone »
Recette du weekend : Sauce de piment
Cuisine Road show : Une nouvelle émission de concours culinaire sur la Télévision nationale du Burkina
Centre de développement chorégraphique (CDC) « La termitière » : Le ministre de la Culture pose la première pierre d’un studio de formation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés