Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut savoir s’instruire dans la gaieté. Le savoir triste est un savoir mort. L’intelligence est joie. »  Voltaire

Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 12 juillet 2020 à 08h00min
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins

Le parti HAWRE (Haute Alliance de Warrantage pour la République) a procédé, samedi 11 juillet 2020, au lancement d’un démocrathon pour une réelle compétition aux élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 et à l’installation de sa section régionale des Hauts-Bassins.

Le président du parti HAWRE (Haute Alliance de Warrantage pour la république), Roland Goungounga, a appelé, samedi 11 juillet 2020, toutes les bonnes volontés à soutenir financièrement son parti pour une meilleure participation de HAWRE dans les prochaines échéances électorales.

C’était au lancement d’un démocrathon au cours d’une cérémonie qui a connu aussi l’installation de la section régionale des Hauts-Bassins du parti.

Ainsi, le président de HAWRE Roland Goungounga après avoir adressé ses félicitations à Joël Sanou désigné secrétaire général du HAWRE, a remis à celui-ci sa lettre de mission. Il est désormais chargé de la mise en place des secrétaires régionaux de la Boucle du Mouhoun, du Kénédougou, des Cascades et du Sud-Ouest au plus tard le 31 aout 2020 et la mise en place des secrétaires provinciaux du Houet, du Kénédougou et du Tuy au plus tard le 30 septembre.

Jacob Goungounga Président de HAWRE

Il est également chargé d’animer la section des Hauts-Bassins et est appelé à exercer ses attributions conformément aux textes du parti.

Conscients des difficultés qu’engendre cette course aux élections de novembre 2020 qualifiée par le HAWRE de « combat de David contre Goliath », Rolang Goungounga se montre néanmoins optimiste pour un rayonnement de son parti.

Le président Roland Goungounga dénonce en effet une énorme injustice qui, dit-il, n’est pas seulement de façade mais une injustice très profonde qui fait que la compétition est complètement biaisée. A son avis, pour les activités entrant dans le cadre de l’animation de la vie politique et de la participation aux élections, il est clair que l’argent est le nerf de la guerre. Il se trouve que si certains bénéficient de gros trésors et d’autres par contre, selon le président de Goungounga, ne bénéficient pas de subventions.

Remise de la lettre de mission par le président du HAWRE au secrétaire général

Il a également dénoncé l’obligation d’appartenance au parti majoritaire ou à l’opposition, car cette procédure élimine certains partis. En effet selon Roland Goungounga, malgré de nombreuses requêtes, certains partis ne reçoivent pas souvent de réponses des dirigeants de ces deux groupes comme ce fut leur cas. La HAWRE malgré une requête pour adhérer à la majorité présidentielle n’a jusque-là pas reçu de réponse.

Joel Sanou Secrétaire Général de HAWRE

C’est d’ailleurs ce qui l’a motivé à lancer ce démocrathon qui est un appel à contribution et ils demandent à la population burkinabé, aux amis du Burkina, partenaires techniques et financiers du Burkina d’accompagner la HAWRE pour qu’elle puisse participer pleinement aux élections car elle estime la présente compétition importante pour que l’argent puisse constituer un biais. Très optimiste pour la victoire, Roland Goungounga s’est exclamé comme suit : « Nous voulons terrasser les partis baobabs. Ce serait le combat de David contre Goliath. Petit marteau casse gros cailloux ! »

Le président a tenu à réaffirmer que son parti HAWRE sera présent dans la course aux élections.

Le secrétaire général pour sa part qualifie la mission qui lui est confiée de noble et difficile mais s’est dit prêt à relever le défi en collaboration avec tous les membres.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Hadja Ouattara, Madame « Digital » du gouvernement Dabiré
Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme : Elyse Thiombiano Ilboudo prend les commandes
Ministère des Sports et des Loisirs : Dominique Nana veut une grande place aux loisirs
Ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières : Bachir Ismaël Ouédraogo et Aimé Zongo ont pris fonction
Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville : Me Bénéwendé Sankara installé aux affaires
Réconciliation nationale : « C’est le genre de mission où il n’est pas envisageable d’échouer, sinon ça voudrait dire que le Burkina Faso a échoué », mesure Zéphirin Diabré
Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : Clément Pengdwendé Sawadogo veut travailler sans répit
Ministère de la Justice : Victoria Ouédraogo Kibora a officiellement pris les commandes
Ministère de la Santé : Pr Charlemagne Ouédraogo prend les rênes sous le signe de la solidarité agissante et de la cohésion sociale
Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Louise Go, la sociologue au chevet de l’artisanat burkinabè
Ministère de l’Eau et l’Assainissement : Ousmane Nacro aux commandes
Ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur : Maxime Koné installé dans ses nouvelles fonctions de ministre délégué
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés