Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • vendredi 10 juillet 2020 à 22h50min
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

De sources concordantes, l’on apprend que des manifestants ont saccagé ce 10 juillet 2020 la télévision nationale malienne. Ils s’en sont ensuite pris à l’Assemblée nationale qui subi la furie des manifestants, de même que la Primature.

Ils répondaient à l’appel du Mouvement du 5 juin dirigé par l’Imam Mamoud Dicko, qui appelle depuis plusieurs semaines au départ du président Ibrahim Boubakar Keita.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 juillet à 19:17, par Chasseur d’insurrescrocs En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Le même sort guette les dirigeants d’un pays voisin du Mali. Juste une remarque sans plus. Mieux vaut prévenir que guérir.
    Insurrescroquerie, au poteau !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 19:49, par Indjaba En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    C’est l’effondrement du Mali qui vient d’Être prononcé. La Charia sera appliqué à Bamako dans les mois à venir. Notre nord deviendra encore plus problématique. Les occidentaux vont redessiner les frontières et de nouveaux pays apparaitront dans le Sahel. L’AZAWAD verra le jour et le pétrole, le diamant du sahel, l’uranium etc couleront à flot vers l’Europe. Triste !

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 20:16, par savadogo daouda En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Ok , mon écrit a deux erreurs instantanées .
    Soit .
    Merci j’ai compris.
    N’ayant pas la langue Française comme langue de mon terroir je me comprend.
    Enfin !!!!! Je ne peux pas faire mieux que çà.
    Ou dois- je m’exprimer dans ma langue maternelle ???????????????????????????????
    Censurez moi si vous voulez , je serai quitte avec ma conscience.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 21:34, par F7 En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Bien vu Indjaba. C’est très bien vu. On risque d’assister à la nouvelle cartographie du Sahel comme longtemps voulu et cause du feu qu’on nous vend.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 22:17, par savadogo daouda En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Je suis triste en tant qu’Africain de voir mon continant dans ce genre de situation.
    Un president qui se complait dans la posture de son pays au deux tiers occupés.
    aux massacres de populations au centre de son pays , et à l’achat d’armes défectueuses , exposant les braves soldats du Grand Maliba de Soundiata au massacre des terroristes.
    Un accord avec des narcos trafiquants , trafiquants d’armes , de matières premières appelés communement CMA ,une poignée de personne ayant pris le Mali entier et son peuple en otage , même les braves et honnêtes populations de Kidal privées de services de premières necessitées payent ce lourd tribut.
    Un accord de dupe suicidaire ,fait sur le dos du peuple Malien avec la complicité de certains impérialistes et voisins Maliens non fraternels.
    Au déla des frasques extravagantes des proches du regime, festoyant dans des paradis luxuriants occidentaux sans gène et mèdiatisant leurs insouciances sur les réseaux sociaux ,pendant que le peuple malien frère se meurt.
    Des constitutionnalites se permettant de
    VOLER le choix des Maliens dans les urnes pour les octroyer à des tricheurs impopulaires pour des raisons dépourvues de toute morale quels que fûssent leurs gains nauséabonds et compromis.
    L’avenir appartiendra à la jeunesse d’Afrique .
    La lutte continue.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet à 22:41, par Dja En réponse à : Crise politique au Mali : L’ ’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Je ne sais pas si l’homme noir est maudit ou pas. Chaque personne qui vient au pouvoir veut forcément s enrichir et assure une belle avenir à sa descendance mais qu à même pense au autre vous n êtes pas le seule citoyens. Surtout pour IBK. Toi tu es président et son fils président président de l assemble même si on ne te dis pas. Tu dois savoir que la présidence n est pas une entreprise familiale. Toujours nous les noirs il faut qu on détruise notre pays et reconstruire.. l occident ou les terroriste n ont rien n avoir dans dans ça c est nous même notre propre problem. A quant le changement de la mentalité de l homme noir

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 03:05, par Made En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Laurent Bado a dit sur Africable en 2010, je cite : Je suis certains que dans les 10 a 15 ans a venir, il y aura pas un seul jeune Africain qui ne s’arroge le droit de botter ce Cesar (les chefs d’etat). Sans commentaire

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 05:02, par HODE Joseph En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Si vous observez bien, cette situation arrive plus dans les pays francophones. Les anglophones ont laissé leur langue, mais n’ont pas arraché, n’ont pas déraciné la partie anglophone de l’Afrique de leur culture etc... C’est donc la conséquence inévitable d’avoir arraché le cœur de l’Afrique francophone pour en faire le sien. Et un être sans cœur ne peut être réduit qu’à l’état animal.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 05:57, par Sanon mahomed En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Mon cœur se déchire ma voix et mes pensées sont limitées parce que je ne suis qu’un petit citoyens du kartier.il faut que l’Afrique se réveille .nos dirigeants ne doivent pas se laisser pilotes par les occidentaux.prenons l’exemple sur la Libye. Merci que dieu libert notre continent de ces malfaiteurs

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 06:17, par Mogo En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Voilà un signal fort pour Alassane Balla Sankandé et sa bande. En cas de forfaiture pour une prolongation de mandat, le peuple sera face à vous. Les députés sont élus pour les populations et non pour se servir. Pourquoi ces députés qui disent qu’on doit prolonger leur mandat ne partent pas résider auprès de leurs populations au lieu d’être dans des villas climatisées à Ouaga ? On vous attend.....

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 07:28, par La sagesse En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Je pense qu’il est temps que les dirigeants se reveillent car les citoyens ont les yeux ouvertes maintenant .une minorité gère le pays à sa guise ,pas normale.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 07:40, par ZORRO En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Le problème, c’est pas IBK mais les Maliens eux-memes. C’est eux qui viennent de voter IBK avec une bonne majorité. Qu’est-ce qui a changé depuis les élections ? RIEN. il aurait fallu le sanctionner dans les urnes. C’est la preuve que nos élections et la démocratie sont une comédie dans nos pays. Et c’est valable pour les autres pays de la sous-région.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 08:38, par Vigilant En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Non, la destruction à la télé et à l’assemblée ne sont pas une réponse à l’appel du mouvement dirigé par l’imam. Soyez complet, neutre et juste dans la diffusion de l’information !
    L’imam et son mouvement, comme vous voulez le faire comprendre n’ont pas appelé à la destruction...

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 08:45, par Ka En réponse à : Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants

    Peuple Malien vous aviez mon soutien : Mais pour réussir un vrais printemps Africain de l’Ouest, ne copiez pas au hasard celui du Burkina en détruisant inutilement ce qui a été fait pour l’émergence du pays. Le printemps Burkinabé du 31 Octobre 2014 était un soulèvement populaire soutenu à 100% par la société civile, et une partie de l’armée, sans oublié la vraie référence de démocraties ancestrale qui sont celles des continuités des coutume de la sagesse Africaine, conservée par le MOOGHO NAABA et tous les autres chefs coutumiers de tous les ethnies du pays des hommes intègres : C’est pourquoi, Blaise Compaoré et son RSP de criminel qui n’était qu’une simple eau, ne pouvait rien contre cette montagne, que de changer de chemin.

    Mais se lever un beau matin, bruler les pneus au milieu des rues, incendié les bâtiments d’une Assemblée nationale pour une revendication sans un soutien total de la société civile et de l’armée, ne fera jamais reculer IBK dont l’opinion internationale n’est pas pour le retour de la Charia au Mali. Surtout La diaspora Malienne, un tronc de l’économie Malienne ne désire pas un état a 100% Islamique d’un Mali avec plusieurs ethnies. Sans oublier les pays voisins du Mali de la sous-région qui combattent le terrorisme, et ne souhaite pas un Mali avec à sa tête un Imam radicale qui veut à tout prix utilisé le peuple Malien pour ses fantasmes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara briguera un troisième mandat
Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »
Situation sociopolitique au Mali : Un sommet extraordinaire de la CEDEAO pour une sortie de crise
Blocus Americain sur Cuba : Le parti Burkina Yirwa de tout cœur avec le pays de Castro
Crise politique au Mali : La mauvaise foi de la classe politique
Tchad : Des militaires tchadiens tirent à nouveau sur un véhicule de l’armée française
Mali : IBK abroge le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés