Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Lorsque tu aperçus le palmier, le palmier t’avait déjà vu. » Citation africaine ; La grammaire wolofe (1826)

Université Saint Thomas d’Aquin : Un centre hospitalier universitaire pour renforcer l’offre de santé et de formation

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 10 juillet 2020 à 22h55min
Université Saint Thomas d’Aquin : Un centre hospitalier universitaire pour renforcer l’offre de santé et de formation

La ministre de la santé, Claudine Lougué, a, au nom du Président du Faso, présidé, ce vendredi 10 juillet 2020 dans la commune rurale de Saaba, deux cérémonies. Il s’est agi des cérémonies de la pose de la première pierre du centre hospitalier universitaire de l’Université Saint Thomas D’Aquin (USTA) et de la remise d’attestation et de prestation du serment d’Hippocrate de la 7e promotion des médecins de la faculté de médecine de ladite université.

Ce vendredi 10 juillet 2020 restera marquée dans la tête des étudiants et des enseignants de l’Université Saint Thomas D’Aquin (USTA). Et pour cause, la pose de la première pierre de leur centre hospitalier universitaire (CHU) et la remise d’attestations et de diplômes aux médecins de la 7e promotion de la faculté de médecine de l’Université. Une cérémonie qui a connu la participation des autorités ecclésiastiques, des membres du gouvernement et du corps enseignant.

Les autorités éclésiatiques posant à leur tour la première pierre du CHU de l’USTA

Ainsi, en prenant la parole à ces deux occasions, la représentante du Président du Faso, Claudine Lougué, a exprimé sa satisfaction et sa joie d’abord pour la pose de la première pierre du CHU de l’USTA. Et selon elle, c’est le secteur de la santé qui est le plus heureux en accueillant cette infrastructure qui vient renforcer l’offre de santé et celui du service de santé du côté de la ville de Ouagadougou.

Et encore plus heureux, poursuit la ministre de la santé, de savoir que la pépinière de médecins s’est accrue encore avec 24 nouveaux médecins qui viennent renforcer l’existent, car, dira-t-elle, il y a de la place pour tout le monde et c’est la population qui gagne. « Et grâce à la formation qu’ils ont reçue au sein de cette institution et tous les conseils donnés, je ne doute pas qu’ils seront des médecins de qualité » a-t-elle conclu.

Prestation du serment d’hippocrate des nouveaux médecins formés à l’USTA

Pour le cardinal Philippe Ouédraogo et chancelier de l’USTA, la tenue de ces deux cérémonies est une action de grâce au seigneur qui a permis d’implanter cette université comme contribution à l’offre d’éducation de notre pays. « Et comme je l’ai dit, un seul doigt ne peut pas ramasser de la farine, c’est-à-dire que l’Etat a lui seul ne pourra pas répondre de façon immédiate et positive à toutes les attentes de la population d’où la nécessité de créer un climat de coopération entre toutes les forces vives de la nation et le privé aussi à sa place ».

24 nouveaux médecins prets à servir

C’est heureux, ajoute-t-il, que les membres du gouvernement soient fortement représentés et cela est un signe que la coopération marche entre le pouvoir et les différentes structures privées, ce qui doit contribuer au bien commun et à l’atteinte de l’objectif final. Pour terminer, le chancelier de l’USTA a fait savoir que l’implantation du CHU au sein de la commune apporte un plus à la population de cette partie de la capitale du Burkina Faso.

Remise symbolique d’attestations par le chancelier de l’USTA, la cardinal Philippe Ouédraogo

24 nouveaux médecins pour renforcer l’offre du service de la santé

L’Université Saint Thomas d’Aquin (USTA) a été créé en octobre 2004 et sa faculté de médecine en octobre 2006 et compte en son sein 14 nationalités reparties entre cinq facultés dont celle de médecine. Ce qui fait d’elle, selon son recteur, Jacques Simporé, une université de renommée internationale avec des diplômes reconnus au niveau national et international.

Depuis sa création, l’USTA a formé 345 médecins et pour l’année académique 2019-2020, ce sont au total 3095 étudiants dont plus de 55 % de filles, conte le recteur, précisant qu’en terme d’enseignants, l’Université compte 24 enseignants permanents et 454 vacataires issus de l’Université Pr Joseph Ki-Zerbo et de Ouaga II.

Pose de famille pour marquer cette journée de joie

Pour ce qui est du centre hospitalier universitaire, Jacques Simporé, a souligné qu’il sera construit sur un espace de 39 hectares avec un investissement de 36 milliards de FCFA. En effet, au sein de ce CHU, il aura 400 lits pour les malades, ce qui permettra de renforcer l’offre de service de santé, a-t-il indiqué, notant qu’à cela s’ajoute également le fait qu’il renforcera le corps médical au niveau national et international et répondra au besoin de la pratique et de la recherche.

Flora Kabore, représentante des 24 nouveaux médecins

La représentante des 24 nouveaux médecins de la 7e promotion de médecine, Flora Kaboré, a pour sa part témoigné sa reconnaissance à tout le corps professoral et aux différentes familles qui ont fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui. Et durant ces 8 années d’apprentissage et de formation passionnantes avec de très belles expériences, affirme-t-elle, nous avons eus tout ce qu’il faut pour être de bons médecins.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Quand le Burkinabè semble regretter le Voltaïque !
Protection sociale : Les acteurs s’accordent sur l’alignement au registre social des interventions en soutien aux populations vulnérables
Réhabilitation de la cathédrale de Bobo-Dioulasso : La quête se poursuit pour l’exécution des travaux
Protection de l’enfant dans les conflits armés : Le CIMDIH forme des membres de la société civile à Bobo-Dioulasso
Kantchari (Est) : Un policier municipal assassiné à son domicile
Pari mutuel urbain du Burkina : Un parieur novice de Koudougou dans le cercle des multimillionnaires
Examens nationaux : La fondation Barka offre des masques faciaux à 2000 candidats de la région de l’Est
Baccalauréat 2020 : Le ministre de l’Enseignement supérieur donne le top de départ à Banfora
Baccalauréat 2020 : 125 805 candidats à la conquête du premier diplôme universitaire
SUNU Assurances : Le programme " Kiff Tes Vacances avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso" lancé
Baccalauréat session 2020 : 3 726 candidats en lice dans la région du Sud-Ouest
Baccalauréat 2020 : 1012 candidats à l’assaut du premier diplôme universitaire dans la région du Sahel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés