Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme» Winston Churchill

Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • Déclaration • vendredi 10 juillet 2020 à 10h32min
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

Déclaration locale de L’Union Européenne Au sujet du meurtre du Maire de Pensa (Centre-Nord) et du récent Rapport de Human Rights Watch évoquant de possibles exactions des Forces de Défense et de Sécurité

La Délégation de l’Union européenne et les Chefs de Mission diplomatique des Etats membres de l’UE au Burkina Faso publient la déclaration suivante :

Le lundi 6 juillet 2020, le maire de la commune de Pensa (Province du Sanmantenga/Région du Centre-nord), se rendant à Kaya pour participer à un atelier des maires sur la décentralisation, a été assassiné par des hommes armés non identifiés. Une patrouille militaire et de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) partie à sa recherche est tombée, elle aussi, dans une embuscade meurtrière. Dix personnes, dont le maire, ont perdu la vie au cours de cette journée.

La Délégation de l’Union européenne et les Chefs de Mission des Etats membres de l’UE résidents au Burkina Faso expriment leurs plus sincères condoléances et leur solidarité à la commune de Pensa, aux familles des victimes et à l’ensemble de la population burkinabè. Ils condamnent fermement ces violences, qui n’épargnent ni les populations civiles ni les Forces de défense et de sécurité.

Par ailleurs, un récent rapport de l’organisation Human Rights Watch (HRW), rendu public le 8 juillet 2020, indique que « des fosses communes contenant au moins 180 corps ont été découvertes à Djibo » (province du Soum/Région du Sahel) au cours des derniers mois, et affirme que « des preuves disponibles suggèrent l’implication des forces de sécurité gouvernementales dans des exécutions extrajudiciaires de masse ». La Délégation de l’Union européenne et les Chefs de Mission des Etats membres de l’UE résidents au Burkina Faso insistent auprès des autorités et institutions compétentes du pays à ce que toute lumière soit faite sur les allégations d’exactions révélées par HRW et sur toute autre dont elles auraient connaissance. Lutter contre l’impunité est indispensable pour le renforcement de l’État de droit et de la confiance entre les Forces de défense et de sécurité (FDS) et la population.

L’Union européenne et ses Etats membres réitèrent aux autorités burkinabè leur soutien dans la lutte contre le terrorisme. Ils soulignent néanmoins - comme évoqué au cours de la 13ème session du Dialogue Politique entre l’Union européenne et le Burkina Faso tenue le 16 juin 2020 - que ce combat doit toujours être mené dans le strict respect des droits humains, et cela dans le plus rigoureux attachement aux règles d’engagement armé prescrites par le Droit international humanitaire.

L’Union européenne et ses Etats membres restent pleinement engagés au Burkina Faso, avec la ferme volonté de poursuivre leur contribution pour renforcer l’État de droit, la sécurité, la stabilité, la cohésion sociale et le progrès économique et social.

Vos commentaires

  • Le 10 juillet 2020 à 14:06, par songdo En réponse à : Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

    Quand le roi tousse ,les valets lui apportent des mouchoirs.Merci pour votre soutien inconditionnel, nous vous sommes reconnaissant et continue de tendre la main.Sans vous le Mali,le Niger,le Burkina,le Tchad ,depuis 2012 ne seraient plus sur la carte de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2020 à 15:09, par Pierre En réponse à : Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

    Le gouvernement dit que ce sont les terroristes qui utilisent les tenues et la logique des FDS pour venir prélever les gens dans les villages pour aller exécuter. Que la population fait une confusion. C’est tout, vous voulez quoi encore.

    Répondre à ce message

  • Le 10 juillet 2020 à 16:30, par Indjaba En réponse à : Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

    Je pleure Sankara depuis hier. Union Europeen wohooo, HRW wohooo ! C’est les membres de la même famille. C’est des institutions de domination des pauvres pays qui dépendent de leurs financements. Sinon les Français ont tué Droukdel tout récemment sans procès. Ils ont fusillé sans procès ceux qui ont pris en otage des Français dans la forêt de fada. Les assaillants du Bataclan et du stade de France ont été fusillé sans procès. Kadhafi a été fusillé froidement sans procès. Chacun des Européens a son lot de mort en Syrie sans procès. Les armes utilisées par les terroristes sont fabriquées pour la plupart dans l’espace U E et cela sans procès. Chers Européens arrêter de faire souffrir un peuple dont vous avez déjà démoli la culture, un peuple qui est déjà trop affaibli, trop appauvri, trop pitoyable. Vous faites semblant de nous aider sinon si la bonne foi était là, ces terroristes ne pouvaient pas se déplacer par milliers sur des motos sans que vos drones et vos satellites ne renseignent nos FDS. Quand Droukdel a mis seulement son nez dehors en pleine grotte et que vous avez eut envie de le voir et le tuer, le reste n’a été qu’un jeu d’enfant. Vos drones au Sahel voient les terroristes mais vous utilisez ce terrorisme pour nous faire du chantage et équilibrer votre géopolitique. Bref, les terroristes au Sahel ont rarement attaqué les positions ou patrouilles française c’est la preuves que vos FDS produisent les vrais renseignements mais pourquoi vous nous les donner pas en entier ? Je suis tellement triste quand je pense à Sankara. Cher compatriote, prenons nos destins en mains. Revoyons l’aide extérieure. Acceptons une souffrance d’une trentaine d’années afin que les générations futures soient plus dignes et mieux respectées.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2020 à 22:14, par Hamidou En réponse à : Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

    Internaute 3 merci pour ce que tu as ecris sur ce forum.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2020 à 12:28, par Lamoussa En réponse à : Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : L’Union européenne invite les autorités à faire toute la lumière

    La position « équilibrée » de l’union européenne procède de l’équilibre de la terreur
    . Donner 160 millions CFA à la commission des droits humains, mettre sur le même pied d’égalité d’une part un état souverain et son armée et d’autre part des bandits qui utilisent les uniformes de l’armée pour commettre des exactions, et enfin exiger des comptes à ce pays ! En vertu de quoi ?
    Piller un pays (téléphonie mobile, minerais, marché de déversement des produits industriels et surtout les médicaments) et le refinancer avec des miettes tout en menaçant ses dirigeants procède de la plus grande terreur !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Victimes d’attaques de groupes armés : Des femmes racontent leur calvaire
Cinq ans après les attaques de Cappuccino, une ex-employée de Splendid Hôtel confie : « Souvent, j’entends des tirs »
Cinq ans après les attaques de Cappuccino, un rescapé confie : « Je fais toujours des cauchemars les nuits »
Attaque de Splendid Hôtel et de Cappuccino : Il y a cinq ans l’horreur au cœur de Ouagadougou
Opérations de sécurisation des forces armées : Côté ennemi, 11 terroristes ont été neutralisés
Opération Barkhane : Des groupes armés terroristes mettant en oeuvre des engins explosifs improvisés mis hors d’état de nuire
Burkina : Que se passe-t-il dans l’Oudalan ?
Situation des opérations de sécurisation du 28 décembre au 3 janvier 2021 : 4 terroristes neutralisés, 50 opérations de sécurisation de marchés et lieux de cultes
4 janvier 2021 : Nuit de combat dans l’Oudalan ?
Rétrospective sécuritaire au Burkina : 2020, une année moins sanglante
Sécurité : Cinq militaires de la Force Barkhane tués au Mali
Niger : Cent morts dans une attaque simultanée de deux villages
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés