Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Promotion de l’agriculture biologique : Huit associations reçoivent un appui du Fonds PISCCA

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 8 juillet 2020 à 22h05min
Promotion de l’agriculture biologique : Huit associations reçoivent un appui du Fonds PISCCA

Ce mercredi 8 juillet 2020 à Ouagadougou, huit associations œuvrant dans l’agriculture biologique ont reçu un appui financier, dans le cadre du projet « Agriculture biologique urbaine et péri-urbaine » du Fonds PISCCA (Projet innovations des sociétés civiles et coalitions d’acteurs). D’un coût global 262 millions de F CFA, ce fonds vise à renforcer le secteur de l’agroécologie urbaine et péri-urbaine au Burkina Faso.

Lancé sur le site de l’ambassade de France au Burkina Faso en mars 2020, le Fonds PISCCA a enregistré 71 candidatures d’associations. Dix-sept projets ont été présélectionnés et soumis à un comité de sélection externe. A l’issue de ce processus, huit associations ont été sélectionnées pour bénéficier du Fonds PISCCA 2020.

La présidente de l’association Songtaab-Yalgré, Nicole Ouédraogo

Ainsi, ces lauréats seront appuyés dans leur structuration et le déploiement de leurs activités grâce aux fonds reçus. Ces structures bénéficiaires sont l’Association d’appui aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle (2APV), Béo-Nééré Agroécologie, Ecogénération, Manegbzanga, Songtaab-Yalgré, la Fondation enfant pour Dieu et l’Union nationale des sociétés coopératives des transformations de manioc du Burkina. « Cet accompagnement va nous permettre d’atteindre un double objectif, parce que cela va contribuer à améliorer les conditions de vie des bénéficiaires et aussi améliorer la sécurité alimentaire », a déclaré la présidente de l’Association Songtaab-Yalgré, Nicole Ouédraogo.

Des officiels

Avec cet appui financier, il est attendu des associations bénéficiaires, des actions importantes en agriculture écologique. La croissance des villes dans les pays en développement met à rude épreuve les systèmes urbains d’approvisionnement alimentaire. Ainsi, il est important de promouvoir l’agriculture écologique qui répond aux besoins du développement durable. « La France défend l’approche One Health (« une seule santé ») comme approche intégrée systémique et unifiée de la santé publique, animale et environnementale à l’échelle locale, nationale et planétaire. L’agriculture biologique fait partie intégrante de cette vision, puisqu’elle contribue au développement économique tout en respectant l’environnement et la santé des consommateurs », a expliqué l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade.

L’ambassadeur de France au Burkina Luc Hallade

En rappel, le Fonds PISCCA est un outil mis à la disposition des ambassades des pays où se concentre l’aide publique au développement de la France. Il permet le financement de microprojets visant à lutter contre la pauvreté et à renforcer les acteurs locaux du développement. Au Burkina Faso, ce fonds est l’instrument privilégié de l’ambassade de France pour favoriser le renforcement, la structuration et la professionnalisation des organisations issues de la société civile.

O.I.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
Conflits communautaires : L’implication de la femme dans la restauration de la paix et la promotion de la cohésion sociale
Santé communautaire : Bientôt une task-force pour coordonner les interventions
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies
Ziniaré : Le directeur de la maison d’arrêt et de correction placé sous mandat de dépôt pour extorsion de fonds
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés