Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 7 juillet 2020 à 23h04min
Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

Depuis un certain temps, les abonnés de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) expriment leur mécontentement à travers les réseaux sociaux, pour des factures qu’ils jugent plus élevées que d’habitude. C’est au vu de ces récriminations que l’ONEA a décidé d’apporter des éclairages sur les anomalies constatées sur les factures d’eau. C’était au cours d’une conférence de presse, ce mardi 7 juillet 2020, animée par le secrétaire général de la société, Lassina Sanou, et le directeur clientèle, Moussa Siemdé.

Selon les premiers responsables de l’ONEA, dans le mois d’avril 2020, les agents en charge du relevé des index ne sont pas sortis sur le terrain, à cause des mesures barrières prises au sein de la nationale de l’eau pendant la période de pic du Covid-19. « Pour préserver nos collègues en charge des relevés et éviter la propagation de cette maladie, nous avons décidé de ne pas sortir le mois d’avril », a expliqué Lassina Sanou, secrétaire général de l’ONEA.

A cause du retard mis pour relever l’index, certains abonnés ont été facturés à des tranches élevées. Il ajoute qu’habituellement, la facture que les abonnés reçoivent est d’une consommation de 30 jours. Mais avec ce retard accusé, certains abonnés ont été facturés sur la base de 45, voire 50 jours.

Lassina Sanou, secrétaire général de l’ONEA

« Notre première impression était que la présence prolongée des ménages à la maison a fait que le volume de consommation a augmenté, et que certaines factures n’étaient pas habituelles. Nous avons tout de suite essayé de rattraper la situation et nous nous sommes rendu compte que c’est en effet le retard de prélèvement qui a causé cette hausse », a ajouté le secrétaire général. D’après l’ONEA, cette situation n’a aucun lien avec le relevé bimestriel, encore moins les mesures sociales en matière d’eau.

Moussa Siemde, Directeur clientèle ONEA

Le directeur de clientèle de l’ONEA, Moussa Siemdé, a rassuré que sa structure procède au retraitement des factures des mois d’avril et de mai 2020, qui comportent des anomalies. Les clients qui ont déjà effectué le paiement bénéficieront d’un avoir qui sera positionné sur leurs comptes clients.

Par ailleurs, l’ONEA a tenu à présenter ses excuses à ses clients, pour tous les désagréments causés.

Adjaratou Tall (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 juillet à 04:41, par Oh que non ! En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    L’Onea nous prend pour des nez percés. En 2014 déjà ce coup m’avait été fait. Je payais une facture d’environ 7.000 à 9.000 frs par mois. Des agents sont venus changer le compteur, de leur propre initiative. Le mois suivant ma facture a été de 140.000 frs. Je suis allé me plaindre. Il est ressorti que le compteur précédent était illisible, donc que j’avais cumulé des retard de paiement. J’ai dû payé. Sauf que la facture suivante était d’environ 25.000 frs, et ensuite je suis retombé sur mes 7 à 9.000 francs habituels. D’où viennent donc les retards cumulés ?
    Cette année, j’ai à nouveau reçu une facture de 140.000 frs, avant covid-19 au Burkina. Sans changement de compteur. On prétend que ce pourrait être des fuites d’eau. Ces fuites là sporadiques n’est-ce pas ? Car le mois suivant c’était environ 45.000, puis c’est revenu à entre 9.000 francs et 13.000 francs. Je ne suis pas en construction, je ne vends pas l’eau, je n’ai pas de jardin. Il y a juste une société dont le système informatique est des plus foireux, qui en profite pour nous arnaquer. L’onea est capable de se doter d’un système de facturation digne de ce nom. Mais ce qui s’apparente à des "erreurs" fait son affaire. Certainement que des bonifications sont calculées sur la base de ces surfacturations et certains se sucrent la dessus. L’onea, du fait de son monopole, est devenu une des sociétés les plus méprisables du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 05:19, par Gangobloh En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    L’explication est bonne mais pas assez. Espérons maintenant que les corrections seront effectives .

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 05:59, par KDE En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Vous devez tout simplement arrêter d’arnaquer le consommateur. Votre explication bien que compréhensive, ne justifie pas tout.
    J’ai reçu personnellement une facture de 350’000 pour le mois de mars alors-même que l’ONEA avait enlevé le compteur depuis fin 2017. Mon compteur à été réinstallé après un paiement de 83’000.- (redevances) . Le compteur est installé sur chantier en cours et je n’ai commencé les travaux que début mai après installation du compteur le 18 avril.
    J’ai néanmoins reçu une facture du mois de mars de 350000 alors qu’il n’y a aucune consommation avant le mois de mai. Après réclamation la facture est passée à 21000 aussi non justifié. Que du vol et c’est bien triste

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 06:16, par Nabayouga En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Franchement a t on besoin d’une conférence de presse pour expliquer qu’à cause de la pandémie les agents releveurs ne sont pas sortis ? Il suffisait d’adjoindre à la facture un message explicatif. D’autre part à defaut de pouvoir relever les indices authentiques des compteurs, on aurait pu se contenter des indices des mois precedents quitte normaliser les mois suivants. La médiocrité quand tu nous tient ! Avec de tels modes de gestions on mettra encore et encore des années à s’en sortir. Et pire on accusera l’Occident, blanc d’être responsable de nos maux alors qu’en réalité cest l’incompétence qui est à l’origine de nous souffrances.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 07:21, par stan En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Je ne suis pas rassuré quand l’ONEA dit que cela n’a rien a voir avec les relevés bimestriels. Parce que, les releveurs ont relevé les index des compteur deux mois apres et non 1 mois exactement comme ce qui est envisagé avec le nouveau système bimestriel.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 07:36, par Ollo En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Messieurs de l ONEA doit on comprendre que vous n avez pas verifie avant de remettre ces factures aux usagers ? Et si vous avez vous memes constate ces monstruosites a quoi vous attendiez vous en Les remettant quand meme aux usagers ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 07:36, par PIONG YANG En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Comment des factures produites par vous, visées par vos services, transportées par vos services jusqu’aux consommateurs, peuvent comporter de si graves incohérences sans que personne ni aucun mécanisme ne déclenche l’alerte à l’interne pour que le problème ne sorte pas ? La réponse à cette question vous permettra d’entamer la révolution interne dont on a besoin pour l’ ONEA. Tout votre mal est résumé dans cette question. C’est gratuit.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 07:52, par SAWADOGO YOUSSOUFOU En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    C’est bien déjà de penser à un retraitement des factures. il faut être honnête et reconnaitre qu’il y a eu une erreur sur votre système informatique de facturation qui a créé des BUG. les gens ne restent pas à la maison pour boire l’eau. Néanmoins, restons là et évitons dorénavant des erreurs pareilles.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 08:16, par Manitu En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Quelle que soit la raison que vous évoquez, rien ne peut expliquer l’arbitraire dans la fixation des montants à payer. Au minimum, quand on a pas relevé l’index on reconduit la facture du mois précédent en attendant de corriger. Ou simplement on arrête les facturations jusqu à pouvoir relever de nouveau et on envoie une facture de 3 mois avec un plus long délai de paiement. PFFFFFT Avec ça on va aller où ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 08:59, par TALA En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Merci à l’ONEA pour ces éclaircis qui viennent rassurer la clientèle.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 09:14, par levieux sage En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    onea, le secrétaire général de la société, Lassina Sanou lors de son entretien avec la journaliste Kaore a été pathétique. le SG Ne répond pas a la question. Les factures d’eau du mois sont alors a reconsidérées. Le SG se balade dans les pénalités et autres.
    La Question est simple. Ces factures reçues par la population et qui comportent des erreurs, ont doit les payer oui ou non ?
    la réponse est oui ou c’est non. Alors si je comprend bien on doit recevoir de nouvelles factures sans erreurs et ce sont ces factures qu l’on doit payer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 09:16, par Le Pacifiste En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    j’ai reçu 2 factures hier 7 juillet 2020 du coup. la première me donne le triple du prix de ma consommation habituelle et la 2è le double du prix de ma consommation habituelle. L’idée selon laquelle parce que les les gens étaient à la maison pour cause de confinement et c’est peut être cela qui a augmenté la consommation est totalement fausse . pendant le confinement personne n’était à la maison chez moi dans la journée. c’est à 17h avant le début du couvre- feu qu’on se retrouvait à la maison. pas de travaux de construction, pas de jardin, ce n’est pas en tout se laver avec quelques gouttes d’eau qui va faire augmenter la consommation d’eau. . l’accès à l’eau est inscrit dans nos textes. l’eau doit d être la denrée la plus accessible. il ne faut donc pas que l’ONEA, sous le couvert de la double facturation, nous facture très cher. l’office a intérêt à revoir sinon les consommateurs pourraient porter plainte

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 09:53, par jj En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    précisez également les mesures sociales prises n’ont pas été appliquées

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 10:04, par Sapience En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Merci à l’institution de l’ONEA pour sa transparence et cette communication professionnelle. Contrairement à la SONABEL qui récuse les critiques objectives des clients. Personnellement, étant hors du Burkina, je m’étais inquiété des différences observées sur les factures de l’onea.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 10:24, par Anash En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Bonjour
    Ça vous coûtait quoi de laisser le mois d’avril écouler et de facturer les clients pour 60 jours avec possibilité de paiement en deux tranches avec suppression de pénalité .
    Qu’allah ( swt ) nous viennes en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 10:27, par Tomsank En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Pas convaincu du tout ,rien que des balivernes . le problème que vous soulevé ne peux expliquer des écarts de factures aussi énormes. Mieux avec autant d’ingénieurs ,vous auriez du vous rentre compte du problème et le corriger avant la remise des factures. Mais comme vous avez aucun respect pour le client ,que sa facture soit élevé ou pas vous vous en foute , pourvu qu’il paye.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 10:46, par LE BURKINABE En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Huum !!!!
    Depuis que vous avez commencé vos facturations bimensuelles à Zinaré et environnants, on vous a averti des irrégularités. On a cherché a rencontrer les responsables en vain. Vous avez fait la sourde oreille. Il fallait a chaque fois que le client se rendre a Ziniaré pour faire corriger in situ les erreurs et eviter de payer le surplus incompréhensiblement ajouté !. Si vous n’avez pas le temps, vous etes obligés d’aller payer malgré l’enorme injustice.
    A notre surprise, au lieu de resoudre le problme, vous avez dis a tous le monde que l’essai a Ziniaré a été concluant. ce qui n’est pas vrai !!!!!

    " Kom sans zoé nta tanga, ataa a tèka" (l’eau qui coule s’arrète au pied de la montagne)

    Maintenant que le peuple entier a vu votre travail, on attend la suite ! j’espère que vous allez reparer le tord que vous avez fait subir aux populations de Ziniàré et environnants pendant des mois !!!

    On attend la suite !!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 12:00, par Le Mancunien En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    C’est triste ce qu’on vit dans notre pays. Je me demande quant est que tout cela prendra fin.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 12:37, par OBSCURITE En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Personnellement je suis victime de cette situation de surfacturation.
    Habituellement ma facture n’excède pas 10 000 et j’ai été facturé à plus de 350 0000.
    J’ai constaté que l’index du compteur est en déçà de celui qui figure sur la facture.
    Les explications qui m’ont été données sont totalement différentes de celles données par les premiers responsables.
    En effet on m’a fait savoir que les agents -releveurs ne sortent pas et que c’est un logiciel qui fait des estimations.
    Dans mon cas ; les estimations ont été faites sur une base erronée dans la mesure où les factures antérieures comportaient des anomalies.
    C’est bien de rester dans les bureaux climatisés pour estimer la consommation des clients mais aller sur le terrain pour avoir les chiffres réels est encore mieux .

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 12:57, par Le Faso d’abord En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Je crois que le Président avait dit de ne pas payer les factures non ? Ou bien c’est comment ? Bizarrement, au lieu de zero facture moi j’ai reçu deux factures coup sur coup. Ou bien c’est de quels avril à juin il parlait ? Expliquer moi svp.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 13:16, par Dama Issiaka En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    Personnellement il faut savoir que cette société fait vraiment plus pour rapprocher la population de l’eau, hélas les erreurs existes mais si les acteurs approchent l’Onea je crois qu’il Ya des solutions pour satisfaire les abonnés.
    comme la société a accepté son erreur ,faisons confiance. ayons la patience en remontant tout anomalie aux bureaux Oneas qui bien que débordés fonds tout pour satisfaire les clients.
    Merci

    Répondre à ce message

    • Le 8 juillet à 14:51, par COOL En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

      L’idée selon laquelle parce que les les gens étaient à la maison pour cause de confinement et c’est peut être cela qui a augmenté la consommation est totalement fausse . Durant cette période même il faut dire que pratiquement on pouvait faire toute la journée voir même des jours souvent sans voir une goutte d’eau coulée du robinet. Donc trouver autres motifs pour vous justifier car ce vous avez avancer ne tient nullement pas.

      Répondre à ce message

  • Le 8 juillet à 18:27, par TAM En réponse à : Anomalies sur les factures d’eau : Le mea culpa de l’ONEA !

    En tout cas, la sonabel a continué de relever les compteurs et de distribuer les factures mais il n’y a rien eu de déplorable pour les agents.
    A la sonabel c’est niveau du réglement par l’appli ecobank des factures subventionnées que ça coince mais j’ai bon espoir que ça va aller.
    L’onea pouvait demander aux clients d’envoyer par sms les index. Et puis il faut dire qu’à l’onea tout le monde est roi. J’ai constaté cela il ya lontemps rien que par la manière dont certains releveurs et certains caissiers se comportent avec la clientéle.
    Suggestion :
    Pour un problème similaire, l’onatel, l’onea et la sonabel gagneraient à se concerter pour la solution parce qu’ils travaillent pour les mêmes consommateurs.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Formation militaire : 850 énarques embarquent pour la 2e édition
Solidarité nationale : Le cabinet INDABA International vole au secours des personnes déplacées de l’arrondissement 11
Sortie de promotion : Treize filles en fin de séjour au centre MIA ALMA de l’orphelinat AMPO
Commission épiscopale justice et paix du Burkina : 71 personnes accusées de sorcellerie ont rejoint leurs communautés
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés