Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 5 juillet 2020 à 22h05min
Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

Gayérie, 05 juillet 2020(AIB)-Un soldat burkinabè est tombé hier samedi, à Tankwoalou dans la Komondjoari, dans une embuscade qui a aussi occassioné cinq blessés, a appris l’AIB de sources concordantes.

Au cours d’une mission de sécurisation, le détachement militaire de Tankwoalou dans la province de la Komondjoari, à l’Est du Burkina Faso, est tombé dans une embuscade dans la journée du samedi 4 juillet 2020.

On déplore malheureusement un décès et cinq blessés du côté des FDS. Les blessés ont été pris en charge par le Centre Médical avec Antenne Chirurgicale de Gayéri.

Agence d’information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 5 juillet 2020 à 18:28, par Diallito En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

    Paix à l’âme du disparu et prompt rétablissement aux blessés.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2020 à 18:30, par Sidpawalmdé En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

    À mon sens le lieu où sont admis les blessés ne devrait pas être publié.

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2020 à 18:57, par TANGA En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

    Paix à l’âme du défunt et prompte rétablissement aux blessés.
    Les terroristes et leurs mandataires, on va les trouver là où ils sont.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juillet 2020 à 23:07, par Nabiiga En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

    Récemment, nous avons assisté à la sortie médiatique d’un soi-disant mouvement pour le retour de Blaise Compaoré en cavale présentement en CI et activement recherché par tout le monde. Dans son allocution devant les micros, le prétendu leader de ce mouvement n’a pas hésité à nous faire comprendre que seul Blaise peut nous régler le problème sécuritaire de notre pays. Aujourd’hui encore, un soldat est tombé des mains des partisans de Blaise. N’est-ce pas maintenant le lieu d’insister qu’il rentre pour prendre ses responsabilités face à ce problème ? Qu’attend-il pour rentrer ? Ne suit-il pas les actualités de son pays ? A-t-il perdu les contacts de ses soldats djihadistes ? Désormais, nous dépendons de ce mouvement pour la résolution de ce problème de djihadistes, surtout et parce que, vous l’avez affirmé haut et fort que Blaise peut régler le problème. Qu’il le fasse, ici et maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 6 juillet 2020 à 07:45, par incomprehensible En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

    Et comme d’habitude, silence radio du coté des mouvements dit de droits de l’homme et autres contres la stigmatisation. Le soldat mort pour la patrie est il inférieur aux autres morts ?

    Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2020 à 13:43, par Sidnoma En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

      Tu attends donc que les ONG et Mouvements des Droits de l’homme sortent pour dire que ces actes sont blâmables ?
      Tout le monde l’a déjà dit au Burkina et dans le monde...
      Mais comme ton nom l’indique, tu ne pourras jamais comprendre... Puisse Dieu t’éclairer aussi, comme les autres !
      Amina.

      Répondre à ce message

    • Le 6 juillet 2020 à 21:27, par Yobi En réponse à : Komondjoari : un soldat et cinq blessés dans une embuscade

      Et toi, "incompréhensible", tu veux que ces mouvements disent quoi et fassent quoi !? C’est vous qui gérez le pouvoir. Mouvements, mouvements... On s’en fout des mouvements ! Laissez ces gens et occupez-vous de la sécurité des burkinabè. Faut proposer des plans efficaces et puis on va vous aider. C’est tout ce qu’on vous demande. Parce-que y a trop de morts.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Commune de Thiou (Yatenga) : Pourquoi et comment le maire a négocié avec les terroristes
Lutte contre le terrorisme : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso mutualisent leurs forces dans les zones frontalières
Lutte contre l’extrémisme : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de prévention de la radicalisation et son plan d’action
Opération HOUNE : Une vingtaine de terroristes neutralisés
Sécurisation du territoire national : des terroristes délogés au Nord et au Sahel grâce à une opération d’envergure
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Oudalan : Les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque
Mali : Environ 300 militaires de la Force Barkhane mobilisés pour sécuriser un convoi de ravitaillement dans le nord
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Région de l’Est : Deux VDP et plus d’une dizaine de civils tués à Kodyel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés