Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Nouna : 308 élèves déplacés internes reçoivent des vivres et des kits scolaires

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 3 juillet 2020 à 14h40min
Nouna : 308 élèves déplacés internes reçoivent des vivres et des kits scolaires

La province de la Kossi, dans la région de la Boucle du Mouhoun, fait frontière avec le Mali et est particulièrement concernée par la crise sécuritaire. Cette zone compte de nombreux déplacés internes parmi lesquels des scolaires dont les écoles sont fermées. Pour venir en aide à ces élèves déplacés internes, le programme RBC de l’Ocades Caritas Nouna, en collaboration avec la Direction provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle de la Kossi, a doté 308 élèves de kits scolaires et de vivres, ce jeudi 2 juillet 2020.

La cérémonie officielle de remise des kits scolaires et des vivres aux élèves déplacés internes s’est tenue ce jeudi 2 juillet 2020 à Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi. C’est au total 308 élèves bénéficiaires qui étaient là. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du haut-commissaire de la province de la Kossi, Saiba Zoromé.

Prenant la parole, le directeur exécutif de l’Ocades Caritas Nouna, l’abbé Zéphirin Bagnawa, a salué l’assistance en insistant sur le sens de la remise des vivres et des kits aux élèves. « Nous voici devant ces enfants qui ont été chassés de leurs écoles et qui se retrouvent dans notre ville, à Nouna ici. On ne pouvait pas rester les bras croisés et regarder ces enfants qui n’ont plus de soutien, qui n’ont plus d’espoir. L’Ocades, par cette activité, voudrait redonner espoir à ces enfants », a déclaré le prêtre.

L’abbé Zéphyrin Bagnawa, directeur exécutif de l’OCADES Nouna

Affirmant que l’éducation est à la base de tout développement humain, le premier responsable de l’Ocades Nouna pense que tout le monde doit œuvrer pour que les enfants puissent avoir accès à une éducation complète, afin que notre monde de demain soit meilleur. C’est cette même idée que le représentant de l’ONG Light for the world, Philippe Compaoré, a exprimée en citant Nelson Mandela : « L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde. » Monsieur Compaoré a alors lancé un appel à des actions conjuguées afin de venir en aide aux élèves déplacés internes.

Compaoré Philippe , représentant le directeur pays de l’ONG light for the world

Chaque élève est reparti avec un sac de riz de 50kg, un sac de haricot de 25kg, deux seaux, des boules de savon et un bon pour assurer les frais de scolarité de la rentrée 2020-2021. Le représentant du directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle de la Kossi, Aimé Bamouni, s’est réjoui de cet accompagnement de l’Ocades et de son partenaire Light for the world.
La remise des dons vient à point nommé dans la province de la Kossi, selon les autorités administratives présentes. En effet, les statistiques des mouvements de populations provoqués par la crise sécuritaire placent la province de la Kossi en tête dans la région de la Boucle du Mouhoun. La province accueille plus de 14 684 déplacés internes, dont 8 462 enfants.

Tamboura Amidou, recevant son kit des mains du représentant du directeur provincial

Après avoir reçu leurs kits, les 308 élèves déplacés internes, crispés au début de la cérémonie, ont retrouvé le sourire. C’est le cas d’Azèta Belem, de la classe de CM2. Originaire du village de Barga dans le nord du Burkina, elle affirme que cette aide va lui permettre de mieux préparer son Certificat d’études primaires. Même son de cloche chez Amidou Tamboura, le plus jeune des bénéficiaires. Malien d’origine, cet élève de CP1 a perdu son père, tombé sous les balles des terroristes. Recueilli dans une famille avec sa mère, il rêve de poursuivre sa scolarisation avec l’accompagnement de l’Ocades et de ses partenaires.

D-L

Vos commentaires

  • Le 3 juillet à 17:40, par Yako En réponse à : Nouna : 308 élèves déplacés internes reçoivent des vivres et des kits scolaires

    J’ai des larmes aux jeux en lisant ce papier c’est ma propre province d’adoption qui est réduite à ce stade de misère.Chers compatriotes comment ne pas regretter l’ère Compaorenne qui nous a procuré paix et prospérité relative près de 27 ans et ce malgré le contexte sous-régional. L’ennemi est connu sauf que celui qui a la garde de la case manque de force oh pour combien de temps encore ? Chers frères et soeurs de la Kossi avec la situation qui prévaut dans notre belle province il faut un sursaut de rejet de la politique du président Rock Kabore en novembre qui consiste depuis 4 ans et 1/2 à condamner le terrorisme sans jamais y apporter des solutions. Yako

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
Conflits communautaires : L’implication de la femme dans la restauration de la paix et la promotion de la cohésion sociale
Santé communautaire : Bientôt une task-force pour coordonner les interventions
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies
Ziniaré : Le directeur de la maison d’arrêt et de correction placé sous mandat de dépôt pour extorsion de fonds
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés