Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Commune de Ouagadougou : Une formation en entrepreneuriat pour réduire le chômage des jeunes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 2 juillet 2020 à 20h00min
Commune de Ouagadougou : Une formation en entrepreneuriat pour réduire le chômage des jeunes

Dans le but de lutter contre le chômage, la mairie de Ouagadougou, à travers la Coordination jeunesse et emploi, a organisé, les 1er et 2 juillet 2020, une session de formation en entrepreneuriat au profit des jeunes des douze arrondissements de la capitale. Une initiative rendue possible grâce à l’appui technique du ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Durant 48 heures, plus d’une cinquantaine de jeunes entrepreneurs ou simples porteurs de projets ont été formés à la création d’entreprise, au marketing et à la rédaction de plans d’affaires. La cérémonie de clôture a été présidée par le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé.

Pour le bourgmestre, cette formation vise à réduire le taux de chômage car, pour lui, l’entrepreneuriat est le seul moyen de créer plus d’emplois pour les jeunes. Il a encouragé les participants à plus de créativité, de leadership et d’abnégation pour réaliser leurs rêves et contribuer au développement de la commune de Ouagadougou. « Cela me rassure parce que demain, dans cette ville de Ouagadougou, on aura des jeunes capables de créer de la richesse, de la plus-value », s’est-il exclamé.

Tout en remerciant le ministère de la Jeunesse pour son appui technique et le patron de la formation, Alexandre Kabré, directeur général d’Ecodata, Armand Pierre Béouindé a fait part de la disponibilité du conseil municipal à accompagner les participants à travers « Initiative Ouagadougou ». Il s’agit d’une convention entre la mairie de Ouagadougou et une société d’investissement, pour appuyer financièrement des jeunes porteurs de projets avec des prêts sans intérêt.

Pour la coordonnatrice communale de Jeunesse et emploi, Mamounata Ouédraogo Kiemtoré, cette formation a permis de faire prendre conscience aux jeunes que, malgré ses efforts, l’Etat ne peut pas employer tout le monde. La formation va permettre à certains jeunes de se réorienter vers l’entrepreneuriat pour s’insérer professionnellement.

« Après la session de formation, il y a un accompagnement technique, notamment pour le montage de leurs plans d’affaires, car c’est la base en entrepreneuriat », précise-t-elle sur la suite à donner à cette session de formation de deux jours. Parmi les participants, il y a des étudiants, des entrepreneurs débutants, des femmes, etc. Mamounata Ouédraogo Kiemtoré ajoute que « nous avons pris 58 jeunes, compte tenu de la pandémie du coronavirus ; sinon il y a de l’engouement ».

Alexandre Alassane Kabré, fondateur du cabinet d’intelligence économique « Ecodata » et de la plateforme d’innovation agricole « Agridata », a été sollicité pour patronner et coacher la présente formation. Pour lui, les jeunes étaient motivés et engagés. C’est pourquoi, il s’engage à accompagner 50 jeunes dans l’élaboration et la rédaction de leurs plans d’affaires. « Pour un entrepreneur, il y a deux outils principaux pour démarrer : c’est le plan d’affaires qui est le tableau de bord et ensuite le fonds de départ. Une fois ces deux mis en place, vous pouvez déjà vous lancer », a-t-il conclu.

Du côté des participants, c’est la satisfaction et la volonté de mieux faire. Pour Ramata Diallo, cette formation vient à point nommé. Elle dit avoir appris à élaborer une stratégie marketing, chose qu’elle ignorait avant. C’est ce qui explique, selon elle, son échec dans la vente des produits cosmétiques. Après cette formation, elle compte rectifier le tir, mais cette fois-ci dans le domaine de la restauration.
La cérémonie a pris fin par la remise d’attestations aux participants et la traditionnelle photo de famille.

Mamadou ZONGO (stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cybercriminalité : Une nouvelle brigade pour traquer les cyber-arnaqueurs
Redevabilité sociale et veille citoyenne : 20 communes du Burkina Faso passent à la loupe
Prix Nobel alternatif 2018 : Le gouvernement burkinabè octroie un passeport diplomatique à Yacouba Sawadogo
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Unité d’action syndicale
Adoption du statut-cadre de la Police nationale : Des policiers expriment leur reconnaissance au Médiateur du Faso
Cantines scolaires : L’engagement présidentiel à assurer « un repas équilibré par jour » sur la table de réflexions !
Centre social de l’UFC-Dori : 29 jeunes filles achèvent leur formation en coupe-couture
Assurance agricole au Burkina : Le projet expliqué aux producteurs
Conflits communautaires : L’implication de la femme dans la restauration de la paix et la promotion de la cohésion sociale
Santé communautaire : Bientôt une task-force pour coordonner les interventions
Nestlé Burkina : Trois respirateurs pour sauver des vies
Ziniaré : Le directeur de la maison d’arrêt et de correction placé sous mandat de dépôt pour extorsion de fonds
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés