Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 29 juin 2020 à 08h30min
Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

Le candidat à l’élection présidentielle de 2020 du parti Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Tahirou Barry, était face aux journalistes de la ville de Bobo-Dioulasso, ce samedi 27 juin 2020. Au cours de cette conférence de presse, Tahirou Barry a annoncé qu’il est et demeure le candidat du MCR pour l’élection présidentielle à venir.

A cinq mois du scrutin au Burkina Faso, le candidat du parti Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Tahirou Barry, a dévoilé aux professionnels des médias son programme présidentiel, dans la matinée du samedi 27 juin 2020 à Bobo-Dioulasso. Il demande ainsi la confiance et l’accompagnement des citoyens pour relever les défis.

Au cours de cette rencontre avec les journalistes, Tahirou Barry a réaffirmé qu’il est et demeure candidat à la prochaine élection présidentielle au Burkina Faso. « Je ne suis pas candidat pour servir des mensonges ou des hallucinogènes. Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre engagement, de notre avenir et de celui de nos enfants. Je suis candidat pour exprimer toutes nos convictions, notre volonté, nos attentes et nos rêves les plus grands », a déclaré Tahirou Barry qui estime que le pays est aujourd’hui au bord de l’effondrement de ses plus solides fondements.

Selon lui, « notre nation n’est plus qu’une société sans repères qui a cessé brutalement de rêver ». Et cette situation a une seule cause. « L’absence d’une grande vision et d’un chemin cohérent pour aller vers le développement », a-t-il souligné.

Tahirou Barry, candidat à l’élection présidentielle du MCR

A travers son programme présidentiel, le candidat du MCR propose une thérapie de choc pour opérer le nécessaire changement afin que la nation puisse survivre. Il affirme ainsi que la vision de son parti est de reconstruire un État puissant qui se fonde sur ses valeurs fondatrices et ses capacités intrinsèques pour prospérer et faire renaitre un Burkinabè nouveau, intègre, digne et travailleur.

Pour lui, le changement passera par le système éducatif pour décomplexer une certaine élite politico-bureaucratique face à son identité singulière et faire naitre une classe nouvelle. « Le contrat social que nous vous proposons est un programme chiffré et planifié dans le temps pour ne pas tomber dans le jeu des vaines incantations et conçu après un travail rigoureux de terrain qui a pris en compte les aspirations profondes des masses populaires.

Le programme se fonde sur deux grands axes stratégiques pour relever le défi de changement à savoir la refondation profonde des institutions et de l’administration et la refondation du système éducatifs pour créer un Burkinabè nouveau conscient de sa mission patriotique. Nous allons accorder au moins 30% du budget national au système éducatif », a-t-il laissé entendre.

Tahirou Barry a indiqué qu’une fois à la tête de l’Etat, il s’engage à lutter contre la fraude, les détournements de deniers publics et la corruption. Il compte initier également une opération de réforme du système éducatif pour le rendre plus valorisant et qualifiant et mettre en place un fonds de financement pour accompagner les jeunes et les femmes. Et aussi consacré à la réalisation de projets culturels et touristiques valorisants.

Les journalistes présents à la conférence de presse

Dans le secteur de la santé, il s’engage à améliorer le plateau technique des hôpitaux et à supprimer les évacuations sanitaires extérieures à la charge de l’Etat. Par ailleurs, il ambitionne de réhabiliter les zones industrielles de la région du Centre et des Hauts-Bassins et restructurer toutes les entreprises en difficultés, construire cinquante mille logements sociaux et créer cinq cent mille emplois, etc.

Pour la réalisation de cet « ambitieux programme », Tahirou Barry a sollicité la confiance et l’accompagnement des Burkinabè. Il a aussi demandé aux citoyens en âge de voter, à aller se faire enrôler sur la liste électorale biométrique afin de pouvoir exercer leur devoir civique le jour des élections.

Il a adressé ses salutations et félicitations aux forces de défense et de sécurité dans la protection du Faso et aussi aux agents de santé qui se sont fortement investis pour freiner la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 juin à 14:30, par Bouba En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    En tout cas tu a été l’un des meilleurs ministres de la culture du Burkina. A qui gère bien une ministère , on peut confier une mission plus grande. Il suffit d’y croire. Je n’ai pas de choix particulier, mais l’idéal serait de rompre avec cette vieillerie de classe politique qui nous gouverne depuis 30 ans, qui est aujourd’hui le problème au lieu d’être la solution,

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 17:40, par Abdoul-Farid En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Tahirou Barry a été un bon ministre de la culture qui n’avait pas les coudées franches pour agir à sa guise. Lui faire confiance aux élections presidentielle serait vraiment une rupture genérationnelle dans la gouvernance politique qui fera des envieux dans toute l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 18:21, par HUG En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    on vous croit. on ne fait pas du nouveau avec du vieux.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 22:41, par Olga En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Vous incarnez l.idéal de la jeunesse du Burkina. Voici l.homme de la situation. Inch allah, vous aurez ma voix et celle de la jeunesse consciente. Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 22:47, par Ouedraogo En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Je crois en Barry. Il est sincère et veut apporter sa contribution afin de sortir le pays de la décrépitude. Le pays n.a jamais aussi connu un tel état de déchéance économique et sociale ! Vivement que le peuple se réveille pour balayer ces incompétents notoires. L.heure est au changement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 22:52, par Zongo En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    L.heure du changement a sonné. Tahirou si Dieu le veut ira à Kossyam. Bon vent à ce jeune que j.admire pour son courage et sa vision pour le pays. Malgré les coups, il a su se relever.
    Les jeunes devraient vitent s.enrôler pour opérer une révolution par les urnes. Élèves, étudiants, travailleurs, paysans, etc. Votez le MCR et accompagnez Barry a Kossyam !

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin à 14:59, par Amidou En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

      Les internautes Ouedraogo et Zongo ont la même manière d’écrire leur apostrophe : par exemple s.enrôler.

      J’en déduis donc que ces deux pseudonymes désignent la même personne.

      Le forum n’étant pas un défouloir, je vous conseille d’arrêter cette façon de faire !

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 09:43, par Par : Oue.1/ Zo.1 27/20 Sap, 7 / 25/20 V, 37/ 22/20. / 18/20. Ka.Kay.i.45 / 3 /20. En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

      Amidou, tu devais être employé par le service du cyber criminalité du Burkina ou de la Côte d’Ivoire, ou cet emploi est très recherché pour débusquer ces criminels sur le net avec des multiples pseudos pour berner le monde. De nos jours, malgré l’anonymat, il est très facile de les connaître comme tu viens de le faire, surtout avec des moyens très faciles que ça. Ce ne sont pas quelques sites dans notre pays ou en Côte d’Ivoire qui me diront le contraire. Et comme un autre internaute dans ce forum ne cesse de le répéter : L’anonymat ne nous protège pas sur le net, et que le libéralisme conduit inexorablement à la dérive morale, l’homme ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut, sinon, ça devient du dérapage totale.

      Je profite dire au vieux Kôrô Yamyélé et autres, de comprendre nos modératrices et modérateurs qui font tous leurs moyens pour que le forum de Lefaso.net vive pour le bonheur des internautes de bonne foi. Toutes et tous les anciens internautes de Lefaso.net connaissent la (Charte des commentaires de Lefaso.net.) Respectons cette charte pour que le Forum vive longtemps. Personnellement, je comprends pourquoi les modératrices et modérateurs de notre site préféré font attention au libéralisme des pseudos intellectuels. Ce qui est certain, les criminels aux multiples pseudos pour berner le monde seront démasqués. Bonne chance au jeune candidat Tahirou Barry, car la victoire s’arrache dans les urnes. Sans rancune a toutes et tous.

      Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 11:20, par Boss En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Si le peuple veut vraiment le changement (le vrai plus rien ne sera comme avant), ce monsieur peut-être une bonne alternative...

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 11:56, par Sonni ALIBER MAIGA En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Il est nul cette personne et il est incapable de gérer un ministère,dire qu’il a bien gérer la culture est un gros mensonge

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 12:16, par David En réponse à : Présidentielle de 2020 : « Je suis candidat pour parler de notre patrie, de notre avenir », affirme Tahirou Barry

    Le 22 novembre 2020 est proche.
    Nous verrons qui est qui et qui vaut quoi. Durant 5 ans, nous avons tout entendu et tout vu. Au soir du 22 novembre, la récréation sera terminée pour tout le monde, même pour les comédiens et plaisantins

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 08:33, par Stalinsky En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Il n’ y a aucun fil conducteur dans ce programme. Tahirou doit encore étudier. Il faut étudier, étudier et encore étudier disait Vladimir Ilitch LENINE.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 08:38, par le nomade En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    M. Barry vous êtes honnête et constant, vous en avez fait la preuve quand vous avez démissioné du gouvernement. Je vous souhaie une bonne chance. Je suis convaincu que vous ferez un bon Président du Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 09:47, par Vérité En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Hug, Olga, Ouedraogo Et Zongo sont les noms de tes proches ? Seule et même personne...

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 10:02, par Thomas SANKARA En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Vous ferez un excellent président du Burkina. Vous avez ma confiance et ma solidarité pour ces élections. Que toute la jeunesse Burkinabè accepte cette fois-ci voter TAHIROU pour un vrai changement et que chacun sache que notre patrie a besoin d’un jeune comme lui à Kossyam pour mettre fin aux pouvoirs de renard passe passe et apporter du nouveau et positif pour nos enfants et toute la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 10:06, par Oeil En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Que DiEU te soutienne !. La jeunesse reste le fer de lance et de relance de ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 11:09, par Sacksida En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    A vrai dire Barry Tahirou a ete un bon Ministre et qui a demissionne pour des raisons justifiees. Mais le probleme avec la jeune generation d’hommes politiques est qu’ils sont divises en petits partis ; et pourtant ils gagneraient faire l’unite des partis de la meme obedience ou se rapprochant pour peser lourd dans la balance electorale. Sinon, il ne faut pas se faire d’illusions car ce sont des energies et des moyens electoraux disperses qui ne pourrons accedes au pouvoir. L’exemple a ete donne par des partis Sankaristes en 1992 qui s’ils s’etaient unis auraient remporte bien sur des dizaines de sieges de deputes a l’epoque. Aujourd’hui aucun Parti pris individuellement ne pourra remporter des elections
    En tout etat de cause, sans un effort tres serieux de rassemblement des differents camps politiques et ne faudrait pas s’etonner que le pouvoir actuel rempile pour un second mandat. Que chacun y reflechisse car la vie est une succession de choix. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 11:34, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Tahirou Barry, toi comme les autres jeunes, Hervé Ouattara, Bruno Dipama et tant d’autres jeunes dans des partis politiques de notre pays meritent la relève comme nous l’avons fait dans les années 1980 : Mais comme dit un internaute dans cette analyse, ’’’’il faut étudier, se préparer :’’’’’ Car, dans un cadre concurrentiel et d’égalité de chance, la politique est l’art d’observer, d’analyser, de comprendre et d’interpréter les conditions, les tendances, les potentialités, les réactions et les réalités du terrain : Et en 2020, c’est le vrai test pour vous pour être les vrais candidats en 2025.

    L’alternance n’est pas une fin en soi et encore moins un projet de société ou un programme de gouvernement (pas plus que l’"émergence", d’ailleurs qui n’arrive pas). Vous voyez qu’avec Roch Kaboré qui a décidé de liquider les dossiers des crimes gratuits, les criminels s’en mêlent pour le mettre les bâtons dans les roues avec nos propres frères déguisés en terroristes, ou le virus tueur appelé la Covid-19 qui rentre dans le jeu : Alors, être un président qui répond aux aspirations des Burkinabé n’est pas si facile que cela. Mais ce régime mouta mouta enracine l’alternance politique de notre pays pour qu’en 2025, vous soyez confortables pour la concurrence afin que les urnes choisissent comme 2015 un candidat avec son programme présidentiel qui va pour l’émergence du pays et son peuple.

    Monsieur Tahirou, en tant qu’un vieux routier des couloirs de la politique en Afrique, préparez-vous à avoir des points en Novembre prochain pour montrer vos compétences en 2025 : Car, pour l’instant, le peuple Burkinabé a compris que le changement dit l’alternance politique ne sera pas pour le mois de Novembre prochain : Quand on voit le comportement écœurant des hommes politiques, les magouilles et coups tordus, les petites combines entre copains-copains, le gaspillage généralisé des fonds publics, ou d’autres qui veulent faire revenir les criminels sans passé par la justice, en un mot la corruption endémique et profonde du microcosme, on comprend parfaitement que les populations n’aient aucune envie de participer à une mascarade électorale, et confirmeront la candidature de Roch Kaboré pour qu’il en finisse avec les dossiers des crimes que Blaise Compaoré Bloquait durant 27 ans.

    Conclusion : Dans les urnes en 2020, le peuple Burkinabé ne confondra pas le Burkina que vous voulez, et le Burkina avec les dossiers des crimes gratuits dont les droits seront dits pour une réconciliation nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 11:37, par cag En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    il cherche à soutenir un candidat au second tour pour espérer un poste ministériel sinon il sait qu’il ne fait pas le poids. ne vous faites pas encore flatter par Christian Bokolo.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 12:23, par Ab En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Peu importe les discours désormais tout président qui sera élu au Burkina n,aura même le temps de terminer son premier mandat s,il ne met pas fin aux attaques terroristes et aux bavures militaires.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 12:39, par Myself En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Bonjour Monsieur Barry. Programme très intéressant.
    Lors de votre prochaine sortie, pourriez vous nous présenter votre position par rapport à la monnaie du Burkina et les discussions sur l’ECO ? Merci d’avance

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 13:05, par Isnogood En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    C’est quoi ce programme fait de generalités et vague a la fois. Ou tu trouve l’argent pour ton progamme en 2 lignes ? Sincerement Barry est trop leger pour ce poste il ne faut pas se voiler la face. Nous ne sommes pas entrain e jouer là. C’est l’avenir et la vie des gens qui est en jeu ici. Soyons serieux tout de même.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 15:53, par ELKABOR En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Tahirou Barry fait un bon diagnostic mais de fausses promesses comme beaucoup de ces illusionnistes qui ne connaissent rien de la réalité du pouvoir.
    Le bon diagnostic est ceci : "notre nation n’est plus qu’une société sans repères qui a cessé brutalement de rêver" et selon lui la cause c’est "L’absence d’une grande vision et d’un chemin cohérent pour aller vers le développement". Je les lui concèdent. En même temps il nous fait miroiter de fausses promesses comme "réhabiliter les zones industrielles de la région du Centre et des Hauts-Bassins et restructurer toutes les entreprises en difficultés, construire cinquante mille logements sociaux et créer cinq cent mille emplois etc..."
    D’abord il faut rappeler que Tahirou Barry était au gouvernement au titre du PAREN du professeur Laurent Bado dont on connait le programme et les idées novatrices en ce qui concerne nos valeurs culturelles. Donc je vous prie d’accorder à César ce qui est à César en ce qui concerne son passage et ses oeuvres au Gourvenement. Ensuite, il parle de créer 500 000 emplois, c’est à se demander s’il sait de quoi il parle. On peut créer 500 000 emplois comme ça et les trenants du pouvoir actuel n’ont pas réussi à le faire, eux qui sont arrivés à la suite d’une insurrection populaire ? Eux qui aspirent à être réélu malgré les insuffisances constatées ? Les tenants du pouvoir actuel allaient au moins s’empresser de poser ce genre d’actes surtout en l’égard de la jeunesse, car politiquement très porteurs ! Et que dire de la construction de 50 milles logements ? Même le pouvoir révolutionnaire avec Thomas Sankara avec toute la fougue et la volonté jamais inégalée qu’on reconnait n’a réussi à atteindre 25 000 logements, en prenant en compte les cités à Ouaga et en province réunis. La cité 1200 logements est sous nos yeux ici à Ouaga pour nous donner une idée de la nature de l’effort et surtout de l’espace où il faut construire ces infrastrures. Pour les propositions de construction où va-t-on trouver ces espaces, avec quel argent on va financer ces constructions ? Enfin, à la lumière de leurs parcours respectifs, je me demande ce que ce jeune Monsieur tout comme l’autre Candidat du CDP de la même génération que lui, connait de la gestion pratique du pouvoir pour prétendre diriger un pays comme le Burkina Faso. Nous pouvons rêver des cas de jeunes présidents comme Obama et Macron. Je vous invite à aller fouiller dans le parcours académique, professionnel et politique de ces présidents pour vous rendre compte qu’ils avaient des bagages à faire prévaloir. Pas comme sous nos cieux où n’importe quel quidam au detour de ses rêves nocturnes se prend à rever d’un destin présidentiel. Alors je demande aux burkinabè d’ouvrir grand les yeux, et tendre bien les oreilles pour bien écouter les différents prétendants pour ne pas confier notre destin entre les mains de premiers venus.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 09:01, par Le Vigilent En réponse à : Burkina Faso : Le candidat du MCR, Tahirou Barry, dévoile les grands axes de son programme pour la présidentielle de 2020

    Ne nous faisons pas des illusion. Ni l’âge, ni le sexe ne saurait être des critères crédibles pour décider le choix des électeurs dans les urnes. Le plus important, c’est la cohérence, la pertinence, le réalisme et l’impact des programmes des candidats sur la vie des différents groupes de populations. Êtes-vous sûrs que ce sont les jeunes qui ont porté OBAMA au pouvoir aux États Unis ou MACRON au pouvoir en France ? Croyez-vous que ce sont les femmes qui votent plus que les hommes pour Marine LEPEN en France ?
    Relisez les publications sur la guerre du Golfe. Plusieurs analystes ont pointé du doigt la jeunesse de Georges Busch Junior des États Unis et du premier ministre britannique de l’époque.
    Au Burkina, reconnaissons que la jeunesse des principaux animateurs du CNR, du Front populaire et de l’ODP/MT a beaucoup joué dans l’ampleur des tristes bilans sociaux et humains enregistrés dans notre pays, surtout entre 1983 et 1991,
    Revoyez aussi le bilan de la dame de fer Margaret Tatcher avec l’invasion de Îles Malwines.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
Investiture du candidat MPP à la présidentielle : Dans des coulisses des préparatifs avec Bruno Sougrinoma Dipama, responsable de commission
Budget de l’Etat gestion 2020 : Les députés adoptent la loi de finances rectificatives.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés