Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • vendredi 26 juin 2020 à 23h10min
Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

Dans une lettre datée du 25 juin 2020, Léonce Koné, membre du Bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), a annoncé au président d’honneur, Blaise Compaoré, sa démission du parti. En effet, il a opté, depuis février 2019, de soutenir la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo pour l’élection présidentielle de 2020.

Cette décision intervient après la désignation d’Eddie Komboïgo, candidat de l’ancien parti majoritaire pour l’élection présidentielle d’octobre prochain. « Je ne nourris aucune hostilité personnelle envers Eddie Komboïgo. Mais je considère que dans la phase difficile que traverse le Burkina Faso, il n’est pas doté des aptitudes personnelles et des qualités de leadership nécessaires pour inspirer et conduire le redressement dont notre pays a si cruellement besoin », a clarifié Léonce Koné dans la lettre adressée au président d’honneur du CDP, Blaise Compaoré.

Convaincu que Kadré Désiré Ouédraogo est la personne qu’il faut pour gouverner le Burkina Faso, il a rappelé les atouts de celui-ci. « Il a la volonté et la capacité d’apporter des changements bénéfiques dans la gouvernance du pays, en réalisant la réconciliation nationale, en restaurant l’autorité de l’Etat, et en mettant en œuvre des politiques adaptées à la complexité, à l’urgence, à la gravité des défis actuels », a-t-il relevé.

C’est aussi pour éviter de se retrouver dans une situation équivoque et forcément critiquable au regard des textes du parti que Léonce Koné a décidé de quitter le CDP.

Tout en exprimant aux militants du parti son regret de voir s’achever ainsi le compagnonnage qu’ils ont forgé sur le terrain de la lutte politique, il a salué le courage, la persévérance et la constance dont la grande majorité a su faire preuve durant les dernières années « en surmontant une adversité extrême, pour assurer la survie du parti et la relance de ses activités ». Ce qui a permis au CDP de réaliser des performances héroïques aux dernières élections législatives et municipales, selon lui.

Dans la dynamique de l’alliance électorale qui est en cours de constitution entre les partis et candidats d’opposition, il n’exclut pas le fait qu’ils soient amenés à engager encore des combats politiques ensemble.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 juin à 12:12, par sidsomde En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    KADRE la woo, son parti c’est lequel même ?
    Nous on veut suivre un parti on ne veut pas suivre un individu.

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 14:38, par ABS En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

      VOILA ce qui est dramatique, c’est pas une affaire de parti ni de personne,le bon sens voudrais que vous vous fédérez autour du meilleur programme politique. programme sensé arranger le pays.
      pour cela on laisse les considérations partisane et on étudie les programmes présidentielles.

      Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 21:12, par Paul KERE En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

      Le seul commentaire que je veux faire de cette démission c’est que c’est un non événement pour la simple raison que quant on démissionne, on le fait au Président du Parti et non une lettre éclectique au Président d’honneur du Parti. De plus chacun de nous a vu la posture de M. KONE tout au long de ce feuilleton politique honteux piloté par le même Léonce KONE qui s’est finalement soldé par la victoire de Monsieur Eddie KOMBOÏGO.
      Malgré tout, cette bagarre inutile continue comme si au second tour Kadré et Komboïgo ne peuvent pas composer ensemble avec les autres partis de l’opposition pour battre dans les urnes le Mpp finissant. Léonce KONE ne pouvait-il pas démissionner en silence comme certains le font ? Ne pouvait-il pas adhérer logiquement en silence au Parti de Kadré sans murmure ? J’en déduis naturellement qu’un viel arbre qui se fracasse en pleine forêt fait plus de bruit que plusieurs jeunes arbustes qui poussent dans le silence, la fraîcheur et la douceur de cette forêt .
      Bref, je vais vous faire une prophétie qui va se réaliser : Le Cdp va faire en dépit des jacasseries de certains internautes malveillants, un raz de marée aux prochaines élections présidentielle, législatives et municipales. Allez-y faire quelques sondages dans les villages et les villes moyennes. Le Cdp est le premier parti au Burkina Faso en termes d’implantation tous les coins et recoins du pays. Même le Mpp qui est au pouvoir n’a pas cette implantation puisque certains sont juste venus pour s’enrichir et partir et non pour servir notre peuple. Cela se voit même par un aveugle. Personne, sauf les bavards de cabaret sur le net ne peut nier cela. En temps opportun, tous vos bavardages cesseront d’eux-même car le Cdp va compter dans ces futures élections n’en déplaise aux adversaires de ce Cdp nouveau.
      Tous ceux qui disent qu’Eddie est incapable de ceci ou de cela ont-ils eu la moindre compétence ou le minimum d’intelligence pour dissuader la modification de l’article 37 qui a finalement emporté par malheur le régime Cdp sous le Président Blaise Compaoré ? Donc arrêtez vos balivernes politiques. A plus de 50 ans on est encore un gamin ? Et que dire du Président Malgache ou Ukrainien ? Si ce n’est pas au Burkina Faso en politique je n’ai jamais vu cela. Ce que les gens veulent au Burkina, c’est le nivellement par le bas. Que chacun soit pauvre et on roule tous en vélo. Comme c’est Dieu qui choisit le Président du Faso, on verra si Eddie sera choisi ou pas. Enfin ce qui vient n’est pas ce qui est déjà passé. Si les gens votent une fois de plus pour le Mpp dans cette morosité ambiante sous leur ère, c’est que vraiment, on aura l’impression "qu’on a mis dans la nourriture du Burkinabè une molécule qui le rend de plus en plus bête". Moi je ne mangerai pas de cette sauce en espérant que le Cdp nouveau sous Eddie fera mieux que le Mpp pendant les 5 années écoulées. Notre pays est notre richesse à tous et on ne peut pas le laisser voguer au gré du vent comme l’est la situation actuelle de morosité ambiante sous le Mpp. Personne ne peut nier de bonne foi, honnêtement, la souffrance actuelle du peuple Burkinabè. Paul KERE.

      Répondre à ce message

      • Le 30 juin à 02:02, par Le Doc En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

        Le cDp est le parti le pus implanté au Burkina, surtout à Djibo, Arbinda, Tongomayel, où il fera un raz de marée, un touk guilli. Nostalgique de 27 ans de règne de blaise comparé, un prophète vient de nous faire sa prophétie. Mr le prophète ; dites nous quelle est la différence entre le cdP et le mpP ?
        Les uns nous ont pillé pendant 27 longues années, les autres vont nous piller pendant on ne sait combien de longues années. Mais sachez Mr le prophète que rien dans ce monde n’est éternel.

        Répondre à ce message

        • Le 30 juin à 19:34, par Paul KERE En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

          Cher compatriote, Le Doc, internaute anonyme et lâche c’est le problème de l’équipe qui perd un match de foot-ball et qui crie au mauvais état du terrain.
          Mais c’est sur ce même mauvais état du terrain que le match s’est joué pour les deux équipes et qui a vu la victoire nette du gagnant. Tchogo tchogo, y’aura élections... et le meilleur va incontestablement l’emporter. Le parti qui va essayer de frauder se retrouvera pire que les partis qui ont été exclus des élections passées. Le Burkina Faso n’est pas la propriété de quelqu’un d’autre que tous les burkinabè. Merci d’en prendre bonne note et abstenez-vous de me poser des questions car entre nous deux, l’examinateur c’est incontestablement moi surtout que vous ne déclinez pas lâchement votre identité. Ne vous méprenez pas à ce point. Paul KERE.

          Répondre à ce message

          • Le 2 juillet à 00:40, par Le Doc En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

            Mr le prophète, le professeur, l’examinateur, le surveillant incontestable, n’a qu’à continuer à prophétiser, à professer, à examiner et à surveiller incontestablement les Burkinabè ignorants comme moi. Ce qui est sûr tout se passera ici au Faso et qui vivra verra. Je rappelle au prophète, professeur, examinateur, surveillant incontestable, qu’il n’a qu’à prophétiser sur lui même, car rien, rien, je dis bien rien, dans ce monde n’est éternel, sauf le CREATEUR.

            Répondre à ce message

            • Le 4 juillet à 10:24, par Paul KÉRÉ En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

              Je suis entièrement d’accord avec vous, y compris les qualificatifs que vous me gratifié. Attendons seulement de voir comme vous le suggérez sous l’œil vigilant du créateur, l’Éternel Roi du ciel. C’est le seul d’ailleurs que je crains et personne d’autre. J’espère simplement que vous aurez le courage de vous révéler après la réalisation de ma prophétie. J’en doute d’ores et déjà vu que vous êtes incapable d’assumer publiquement et courageusement vos prises de position dans ce forum. C’est pourquoi je considère que vous êtes un lâche. Ils sont nombreux ces lâches sous nos tropiques au Burkina Faso et qui préférent exercer leurs talents de méchants gars. Paul KÉRÉ

              Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 12:36, par VENEGRE En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Au moins un homme de principe. Je trouve de la classe, de la dignité et de l’élégance dans ce monsieur. J’admire. Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 12:40, par HORUDIAOM En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Léonce Koné est resté logique jusqu’au bout. Votre ex parti (CDP), je ne l’apprécie guère mais votre ténacité et votre fidélité à vos principes forcent l’admiration. Il y a un monsieur sur la scène qui est comme vous. Il s’agit de Boukari Kaboré dit le lion. J’appelle cela la constance. Je sens que ça ne sera pas la dernière démission et à ce rythme, le CDP part avec un handicap aux élections présidentielles et législatives. Une démission c’est une voix en moins et en politique ça compte toujours. Bonne chance à vous aux cotés de Kadré !

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 12:59, par Nabiiga En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Quel sage visionnaire. À quoi bon s’accrocher à bateau qui est en train d’écouler. Il faut sauter et vite. Il ne faut pas descendre à l’abysse de l’océan dans le bateau sinon ce sera difficile de s’extirper et on se noiera à l’intérieur. Or, si on saut vite, on peut dépendre de la force de soi pour nager en attendant que de l’aide arrive. Voilà ce que Léonce a fait. Le bateau CDP est en en train d’écouler, pour ne pas dire a coulé, sautez, sautez, et sautez, tout le monde sinon vous restez à vos propres dépens. Bon choix Léonce

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 17:37, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

      Nabiiga tu dis : ’’’’À quoi bon s’accrocher à bateau qui est en train d’écouler. Il faut sauter et vite.’’’’’ En effet, je me suis toujours demandé comment des personnes comme Koné ou Achille Tapsoba peuvent après avoir fait bénévolement un parti comme le CDP, se sacrifier encore leur vie pour un repris de justice dit président d’honneur du même parti ? Pourtant ils ont tous les moyens pour se présenter en tant que candidat libre a la présidence comme KADO. Tout ce qu’ils feront même en démissionnant n’est que de la moutonnerie.

      Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 13:12, par Lool En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    La boite de pandore est largement ouverte par Léonce Koné. On assistera bientôt à un sauve qui peut des militants honnêtes qui ne veulent pas suivre des suppôts corrompus qui se jouent de l’argent pour transformer le faux en vérité. Léonce Koné est une personnalité propre sans bavure même si c’est un homme de la droite réactionnaire. Blaise Compaoré ne veut pas donner son blanc-seing à un homme qui le vilipende à longueur de journée avec ses sous-filtres. Le peuple, notre peuple a assez connu ces genres d’hommes qui fanfaronnent avec l’argent volé du contribuable. Ils vont le suivre lors de djandjobas pour bouffer mais à l’heure de la vérité devant l’urne, ils voteront pour des gens capables et honnêtes.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 13:45, par TANGA En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Ah, maintenant ça se comprend quand on dit Blaise COMPAORE est un rassembleur.
    Oui il est rassembleur de CDPistes. Depuis son départ, les gens ne font que se manger le nez et quitter le CDP.
    C’est pour vous dire que Blaise COMPAORE n’était pas rassembleur du peuple Burkinabè ni des peuples tout court.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 13:47, par La vérité En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Le cdp contient en lui-même les germes de sa propre destruction c’est juste une suite logique pour tout bon observateur de la scène politique à qui le tour aussi bien que Blaise n’a prévu personne d’autre pour sa succession si ce n’est son frère aussi bien qu’au niveau de ce parti comme du pouvoir le cdp ne lui survivra pas c’est scellé

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 14:55, par Ka En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Démission politiquement correcte car elle est une indiscutable déduction des choses injustes pour une personne qui n’abandonne pas. Maintenant pour en faire une lecture biblique il faudrait distinguer qu’une chose est certaine, tous ces politiciens qui étaient à la création du CDP ont fait sur le terrain des réalités concrètes qui sont deux preuves : Une preuve de compétence au départ, et une preuve d’incompétence, surtout d’une mauvaise gouvernance à la fin. C’est donc évident que, pour certains, "les défis à venir s’annoncent difficiles". En d’autres termes, ce n’est plus en flattant l’électeur au dernier moment qu’on obtiendra sa voix lorsqu’il le faudra : Car, le Burkinabé nouveau" est intelligent, il ne vote pas pour n’importe quel candidat.

    Personnellement je suis un farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse dès 2025 qui est certain. Et sans parti pris pour Eddie, ici on voit qu’au CDP, être jeune est un handicap très grave. Il vaut mieux être vieux et même très retors pour y avoir la moindre chance de progresser.

    Et je demande aux responsables des partis politique de notre pays d’être moins gourmands, et d’avoir pitié, et permettre aux jeunes d’accéder au pouvoir comme vous l’étiez, en réduisant vos égoïsmes.

    Pour Ka, le Burkina est un pays républicain et il appartient à tous les fils et filles du pays. Pouvons-nous se taire ? Et laisser passer cette discrimination et cette injustice ? Eddie ou n’importe quel jeune du CDP peut être candidat sans passer par un président d’honneur, comme je souhaite que Mr. Koné le fasse. Car, en politique il n’y a ni morale, ni éthique, ni vertu ni devoir de reconnaissance, et tout pouvoir ne se donne pas, mais s’arrache dans les urnes. Si KADO veut vraiment le pouvoir, il doit le faire avec ses propres armes en créant son parti politique, car, s’il veut chercher le fauteuil présidentiel, à l’intérieur du CDP en jouant l’autruche, il lui sera impossible de se faire adouber par ce parti ou un vice-président ou un ancien directeur de Cabinet du président d’honneur attendent depuis des années, Roch Kaboré l’a fait en quittant le CDP. Le CDP laissant une personne comme KADO dans son sein, démontre par-là son manque de maturité et de qualité politique. Malheureusement, au Burkina, on a fini par s’habituer à tout. Plus rien ne paraît choquant. Plus aucune forme d’enfantillage, surtout pas en politique, n’arrive à choquer les Burkinabé. Le slogan "Plus jamais ça" qui apparaissait fréquemment au début de l’insurrection, à cause d’un tripatouillage de l’article 37 qui a entrainer des morts d’hommes, le Burkina patient, attend désespérément des hommes politiques responsables, visionnaires et sages, pour lui essuyer les larmes et la mener vers le chemin de la Grandeur humaine.

    Ici même si souvent je n’ai pas eu les mêmes avis que Mr. Koné, je le félicite pour avoir eu le courage de quitter un parti politique qui était à plat et qu’il a refondé après l’insurrection du 31 Octobre 2014.

    Avec cette démission héroïque dont je salue, ce que nos politiques de 2020 doivent savoir, c’est d’accepter que la défaite enrichit l’expérience. Pourquoi c’est toujours sur ce continent que les perdants d’une élection, quelque elle soit, trouvent les mêmes causes et effets et raisons : bourrage des urnes, intimidation des votants, ouverture tardive des bureaux de vote, manque d’observateurs accrédites..... Patati, patata ! Ce cataclysme n’a pas de fin ? Alors en Novembre prochain que le jeu démocratique soit une réalité au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 14:55, par Lom-Lom En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Avec tout le respect que j’ai pour ce Monsieur, j’espère qu’il perçoit maintenant et clairement que le CDP n’était pas un Parti Démocratique mais une agglutination de personnes cherchant à manger sur les cadavres leurs anciens camarades (Thomas Sankara, Boukari Lengani, Henri Zongo, Oumarou Clément Ouédraogo, ...Juge Salifou NEBIE et j’en passe !). Si aujourd’hui Léonce Koné a le courage de démissionner du CDP avec le rang qu’il occupait dans ce faux Parti, c’est qu’il ne craint plus d’être "fait" (exécuté) comme dans les années 1990 et c’est tant mieux. Au moins, il sort par la grande porte en démissionnant et pourrait se regarder dans le miroir de l’Histoire du Burkina. Quand on soutient aveuglement un régime criminel comme le CDP et que l’on a une certaine expérience de la vie d’un septuagénaire ou un octogénaire, on prend ses responsabilités et on s’assume. De mon point de vue, il honore la mémoire de son père qui, semble-t-il, a été le premier à entonner officiellement l’Hymne National de la Haute-Volta (Fière Volta de nos aïeux" ). Bravo Mr Léonce KONE avec tout le souhait que vos anciens camardes encore vivants comprendront votre décision et feront la même chose s’ils ont pris conscience de ce qu’était et est réellement le CDP qui n’est qu’un outil entre les mains d’un criminel en exil, qui continue d’endeuiller son pays pour avoir perdu le pouvoir ! Le sang des innocents crie "justice" et Dieu finira par entendre leur cris ! Sans rancunes !
    )

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 15:08, par Yako En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Pour celui qui connaît Mr Kone,cette démission ne e surprend pas.En effet, l’exemple de Mr Kone est rare dans la classe politique Burkinabé partant de son honnêteté et sa constance, deux valeurs qui l’ont toujours caractérisé. Je partage les raisons de sa démission d’abord parce qu’il nous invite clairement à prendre nos responsabilités face à la situation dramatique que traverse notre pays depuis quelques années.Le choix de Mr Kadre Ouedraogo est un choix mûri et patriotique loin de toute considération électoraliste. En fin, pour ma part,j’invite les Burkinabé à la réflexion notre pays autrefois cité en exemple de havre de paix mérite mieux que le mauvais sort qui s’acharne sur lui depuis 6 ans. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 16:03, par Manuel En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Bonjour
    Un homme qui a des principes ne se soumet pas à un exilé qui a changé de nationalité pour fuir la justice.
    Le simple fait d’adresser une lettre à un Président dit d’honneur fait de lui un opportuniste ; je parie que si Eddie est élu, Mr Koné reviendra à la maison CDP car il ne supporte pas les difficultés de la vie comme son ami et frère Hermann Yameogo.
    Il ya dans notre pays des hommes politiques qui ne peuvent pas vivre longtemps dans l’opposition !
    Il faut essayer de rester digne, pardon quand on sait ce que ce terme désigne !

    Répondre à ce message

    • Le 29 juin à 15:19, par Florence Liliane Yaméogo En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

      @Manuel, vous avez dit vrai, cet homme là et son beau-frère Herman Yaméogo ne sont que 2 grands opportunistes qui ne supportent guère les difficultés de la vie et sont prêt à s’allier au diable pour assurer leur vie bourgeoise à laquelle le vieux Maurice Yaméogo les avaient habituer. Quand le navire prend l’eau, ils se sauvent vite attendant dans l’ombre le prochain Mogo puissant auquel ils pourront s’agripper pour assurer leur vie bourgeoise.

      Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 17:06, par burkinameilleur En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    KOANDA vous avait bien dit au CDPiste de se joindre au MPP comme ils l’on fait au temps avec l’ODPMT en CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 18:00, par RIRES En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    M’bon, dites maintenant à Mahamadi Kouanda de faire pareille et de liberer le planché. Dites lui de demissionner, parceque quand on ne se sent plus quelque part, on s’en va au lieu de pourrir la vie des gens. Kouanda, demissionne et laisse de CDP tranquille !!!
    Tout ceux qui parlent mal du CDP savent que c’est la peur qui les animent. Certains ont peur de perdre le pouvoir (MPP et ses accolytes) et d’autres leurs privilièges (les OSC digestifs comme les Hervé Kam). C’est ça la vérité. Mais vous ne pouvez rien contre le CDP comme Léonce et ses amis n’ont rien pu faire au CDP et à Eddie KOMBOIGO. Eux qui se disent "grands politiciens", ils sont où ? allez-y demander à Boureima Badini qui est Eddie KOMBOIGO et vous revenez on va discuter.
    Quant-à la candidature de Kadré Désiré, je vous donne RDV ici au soir du 22 novembre 2020, le vous pari que ça sera le plus nul des candidats devant les burkinabè. On vera bien. je dis bien RDV en novembre !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 18:37, par Bobolais En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Félicitation M. Kone.... Kouanda fait la meme chose et rejoint KDO... J’encourage Zoungrana aussi a partir et vite avant qu’il ne soit chasse par .... suivez mon regard.... Car on sait que lui visait le meme fauteuil.... Bonne chance a nous tous

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 21:51, par Adakalan En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Nous on mange pas les démission. C’est un non événement

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 06:40, par Ahmed En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Ce qui me plait dans ce forum c’est la réaction des uns et des autres qui est très enrichante. L’après Rock sera difficile. Quel régime pourra accepter ce libertinage ? Sans risques chacun dit ce qu’il veut. Critique comme il veut. Quand je vois un écrit très long je ne prends pas la .peine de le lire. Je clique rapidement sur les réactions et je suis servi. En même temps je constate que les insurgés manquent de patience. Tout le monde veut tout en même temps et tout de suite. A mon sens
    La politique est difficile à comprendre. Voilà des gens qui se sont unis pour la défense de l’article 37… Aujourd’hui incapables de s’unir pour lutter contre les terroristes. Tout le monde veut le pouvoir. Les uns ( partis politiques ) sortent tous les mardis pour critiquer le pouvoir et louer les DES FDS. Les autres ( les OSC ) luttent pour les bonnes grâces du pouvoir ou de celui a venir. Ce qui est troublant après les élections Zephirin est allé féliciter Rock comme s’ils vont se donner la main pour le developpement du Faso. Mais hélas l’envi ou la gestion du pouvoir.

    Répondre à ce message

    • Le 30 juin à 07:20, par SANOU Bala Wenceslas SANOU En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

      Bonjour ’M.’ Ahmed
      J’ai bien aimé votre réaction. Je fais aussi souvent comme vous. Regarder les réactions ; c’est illustratif de la diversité des pensées (avec aussi pas mal d’absence de pensée).
      Votre analyse me plait bien. Et à l’occasion, nous pourrions faire connaissance.
      Bien à vous

      Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 10:28, par POUR LA VERITE En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Courage à M. KONE pour la suite !

    Le BURKINA FASO avance lentement mais sûrement vers une bonne démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 10:35, par Regard En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Internaute Manuel, Leaonce n,est pas dites vous un homme qui a des principes car soumis à Blaise un exilé. Par contre Eddie dont la candidature doit être validée par le même Blaise lui semble trouver grâce à vos yeux et aurait même une chance de l,emporter (vous émettez cette hypothèse). Quelle mémoire sélective dotée d,une mauvaise foi apparente.
    Pour ma part, je dirai que Leonce a au moins eu le courage de s,affranchir de la tutelle encombrante de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 12:22, par Made En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Sage « décision », mon œil. On a pas besoin d’avoir été un DG ou un haut cadre pour savoir que Eddie n’a pas même la carrure pour diriger une bonne ONG. N’eut été la fourberie de son bureau d’études dans les mines, ainsi que le favoritisme dans la patrimonialisation de biens de l’Etat sous le CDP, ce type ne peux pas négocier un marche de 15 millions.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 16:35, par esspoir999r En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Que ce soit Eddie, Kadré, Léonce, et autres, - qui ne peuvent exister sans la caution de Blaise Compaoré, qui ne pensent que par Blaise, qui ont tissé un pacte avec cet homme là qui est à l’origine du retard inacceptable du Burkina Faso en matière de développement, qui n’ont rien dans la tête ni dans les propositions que ce que Blaise leur dicte - sont des comédiens politiques. En effet, si leur ambition après - sans tirer les leçons du passé - est de refaire du Burkina Faso un pays en otage des intérêts égoïstes de ces dirigeants, qu’ils foutent la paix au Burkina Faso. Blaise n’est pas le Burkina Faso et le Burkina Faso pas Blaise. S’ils malgré leur niveau d’études, les hautes fonctions qu’ils ont occupés, ils sont incapables eux-mêmes de trouver un programme pour le Burkina que celui qui l’av mis en retard, moi, je crois que ils doivent faire pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 18:06, par Made En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Et j’ajoute que ceux qui n’aiment pas la vérité peuvent aller se pendre, sinon, Nassa qui connais l’origine de sa fortune ne vit-il pas cacher et sans bruit ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 19:40, par Sawadogo En réponse à : Burkina Faso : Léonce Koné démissionne du CDP

    Franchement je sais plus ce que nous les burkinabe veulent exactement. Parlez intellectuellement s’il vous plaît. Vous avez chassé blaise ok ?rock est arrivée difficile ment.27 ans de pouvoir, on ne peut pas l’effacer en 5ans.si monsieur kone quitte le cdp pour un autre parti,c’est sa conviction. En plus de cela,le jour que kadre prendras le pouvoir, blaise sera de retour sans être jugé. Ce monsieur qui peut même pas répondre à des questions devant le journaliste ouedraogo. Dommage pour notre pays.je pleure pour mon pays.tous veulent le pouvoir, sans même penser au burkinabe. Cher internaute vous allez me dire un jour

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
Investiture du candidat MPP à la présidentielle : Dans des coulisses des préparatifs avec Bruno Sougrinoma Dipama, responsable de commission
Budget de l’Etat gestion 2020 : Les députés adoptent la loi de finances rectificatives.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés