Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 25 juin 2020 à 21h45min
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

La 28e Assemblée générale des sociétés d’Etat (AGSE) s’est ouverte le jeudi 25 juin 2020 à Ouagadougou, sous la présidence du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. Deux jours durant, les 25 et 26 juin 2020, les participants vont passer en revue le fonctionnement des 21 sociétés d’Etat, pour l’exercice 2019, puis formuler des perspectives pour la gestion 2020. En 2019, trois sociétés d’Etat ont été déficitaires.

Dix-neuf sociétés d’Etat et deux établissements publics de prévoyance sociale, prennent part à cette 28e assemblée générale des sociétés d’Etat (AGSE), dont l’objectif est de dresser le bilan des activités de l’ensemble des sociétés d’Etat pour l’année 2019. Au menu de ces deux jours d’échanges, la présentation des rapports de performance et du rapport du cadre de concertation des sociétés d’Etat. Les sociétés d’Etat auront à présenter à l’Assemblée générale, leurs états financiers, leurs stratégies de gestion et les rapports des conseils d’administration et des commissaires aux comptes. Selon le Premier ministre Christophe Dabiré, cette Assemblée générale, qui a gagné en maturité, est un instrument d’ancrage de bonne gouvernance au sein des entreprises publiques.

Le premier ministre, Christophe Dabiré, à la 28ème AGSE

Un bilan de gestion globalement positif

Selon le rapport synthétique du secrétariat de la 28e session de l’AGSE, présenté par le secrétaire général du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Aboubacar Traoré, c’est dans un contexte général de baisse de la croissance que les entreprises publiques ont réalisé des performances globalement satisfaisantes. En effet, le chiffre d’affaires global de l’ensemble des sociétés a connu une hausse de 8,73% par rapport à 2018. Ce qui a permis aux sociétés d’Etat de contribuer au budget national à hauteur de 335,590 milliards de F CFA en 2019, soit une hausse de 3,493 milliards par rapport à l’année précédente.

Aboubacar Traoré, SG du ministère en charge du commerce et de l’industrie

Dix-huit entreprises publiques ont réalisé, en 2019, un bénéfice net cumulé de 192,345 milliards de F CFA contre 174,975 milliards en 2018. Malheureusement, les trois autres entreprises ont été déficitaires. Il s’agit de la Minoterie du Faso (MINOFA), de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT) et de la Société nationale d’aménagement des terres et de l’équipement rural (SONATER). Le déficit cumulé de ces sociétés en difficulté s’élève à 704 millions de F CFA en 2019. Le résultat net global pour les 21 entreprises en 2019 est de 191,641 milliards, contre 172,664 milliards en 2018, soit une amélioration de 10,99%.

« Les résultats réalisés par les sociétés publiques au cours de l’année écoulée m’amènent à vous adresser, au nom de Son Excellence Monsieur le président du Faso, président de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat, mes félicitations bien méritées en votre qualité de représentants de l’ensemble des membres des organes d’administration et de gestion. J’encourage leurs structures dirigeantes et de supervision, à s’investir davantage dans l’amélioration continue de leurs performances afin de contribuer significativement à l’économie nationale » a déclaré le chef du gouvernement burkinabè, Christophe Dabiré.

Le participants à la 28ème AGSE

Des résultats qui cachent les difficultés rencontrées

Pour le Premier ministre, les résultats globaux cachent des difficultés au niveau de quelques sociétés publiques. En effet, en 2019, les chiffres d’affaires des sociétés telles que la SONATER, la Poste Burkina Faso, le CEGECI et la SEPB ont baissé respectivement de 2,717 milliards, 1,921 milliard, 193 millions et 115 millions de F CFA. Comme en 2018, l’investissement des entreprises publiques est resté encore faible : seules 46,39% des prévisions d’investissement ont été réalisées en 2019.
Quant aux charges de personnel des entreprises publiques, elles ont augmenté de 5,569 milliards de F CFA en 2019.

Le Ministre en charge du Commerce, Harouna Kaboré, se réjouit de la reduction du nombre de sociétés déficitaires

Celles de la SONABEL, de l’ONEA et de La Poste Burkina Faso ont augmenté respectivement de 2,326 milliards, 1,769 milliard et de 531 millions de F CFA. L’excédent brut d’exploitation, qui mesure les performances économiques de ces entreprises publiques, s’est détérioré de 9,693 milliards de F CFA, passant de 151,794 milliards de F CFA en 2018 à 142,101 milliards en 2019.

Christophe Dabiré a exhorté les structures dirigeantes et de supervision à redoubler d’ardeur en vue d’améliorer les résultats des exercices futurs. « La viabilité et la prospérité des sociétés ne peuvent véritablement s’inscrire dans la durée que si celles-ci disposent d’une réelle capacité interne à réaliser de nouveaux investissements. A cet égard, je vous invite à prendre les mesures permettant de ramener dans des proportions raisonnables, le taux d’accroissement des charges de fonctionnement, en l’occurrence celles de personnel, qui a atteint 8% entre 2018 et 2019 », a exhorté le chef du gouvernement.

Les particpants

A cette Assemblée générale, la Caisse nationale d’assurance maladie universelle (CNAMU) a participé pour la première fois en qualité de membre-observateur. Elle soumettra à l’attention de cette assemblée, un rapport circonstancié décrivant le niveau d’opérationnalisation et les perspectives pour son fonctionnement.

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 juin à 09:14, par kwiliga En réponse à : Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

    Autant la SBT, je peux comprendre, en considérant l’aspect service public, autant j’ai du mal à percevoir comment une minoterie peut-être déficitaire.
    En tous cas, c’est intéressant.
    Quelques précisions quant-aux détails budgétaires, outre les 8% des charges de personnel, ne m’auraient pas dérangé.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 13:14, par Tokouma En réponse à : Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

    Monsieur Le Premier Ministre, ne vous leurrez pas avec ces résultats car en réalité ils peuvent être nettement mieux que cela si l’affairisme et le laxisme diminuent.

    1. Affairisme

    Ce que les dirigeants et les agents font comme affaires dans ces sociétés est énorme (gestion délétère,règles de marchés publics foulées aux pieds, vols, gaspillages, etc.).
    Par exemple à la SONABEL comme à l’ONEA, si vous ne connaissez pas quelqu’un là-bas ou si vous n’êtes pas prêts à mettre la main à la poche, vous ne pouvez bénéficier d’aucun service ni à temps ni correct.

    2. Laxisme

    Ayez une panne chez vous, électricité comme eau et vous saurez que tout leur tapage de performance ce n’est que du mensonge.
    L’eau de l’ONEA coule à longueur de journées dans les rues, on les appelle mais ils ne viennent que 2, 3 ou même 5 jours après. Et on nous dit que l’eau est une denrée rare et précieuse.

    Depuis plus de 3 ans l’ONEA n’arrive plus à faire des branchements. Si vous payez, vous allez marcher pendant 1 an et plus. Je dis bien 1 an et plus. Si vous ne faites pas un scandale vous n’aurez pas votre branchement. ILS N’ONT JAMAIS DE MATERIEL.....

    Vrai que les délestages ont baissé à la SONABEL mais si leur laxisme diminuait, ça irait mieux.
    - des releveurs qui viennent relever votre compteur à leur gré. Donc 45 jours de consommation ce mois et 17 ou 20 jours le mois suivant. Donc votre facturation fluctue au gré du releveur. Mais si vous lui donnez quelque chose, ça va mieux...
    Si vous avez un problème de facturation ou besoin de branchement, c’est là vous allez connaître les "CHEFS"....
    Monsieur Le Premier Ministre, mettez un peu d’ordre dans ces sociétés. Car TOUTES sans exception, font de la spéculation avec leurs fournisseurs. Même si vous les avez soudoyés pour avoir le marché, quand vient le moment de vous payer, ça c’est un autre parcours du combattant ; Minimum 6 mois pour certains.
    Monsieur Le Premier Ministre, ne vous contentez pas de lire, IL FAUT VERIFIER LA VERACITE DE CES DECLARATIONS ET VOUS VERREZ.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 17:24, par Tokouma En réponse à : Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

    je comprends que vous ne voulez que de ceux qui ne disent que ce que vous voulez qu’on dise.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 17:48, par GOMYAAREE En réponse à : Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019

    JE N AI JAMAIS COMPRIS CETTE MASCARADE LA !
    VOUS DITES EFFICACITÉ ET ARDEUR PENDANT QUE VOUS FAITES TOUT POUR METTRE DES INCAPABLES NOTOIRES A LA TÊTE DE NOS STRUCTURES D ÉTAT. MON CHER DABIRE QUE VOULEZ VOUS A LA FIN ? LA FIN DU BURKINA FASO ?
    REGARDEZ LA SONABEL PAR AN ELLE BAT DES RECORDS DE délestage ; L ONEA AU SECOURS, LA SONABHY OH LA LA , LA LONAB LE PACHA (sortant) QU IL Y A LA BAS ABABABABA, MINISTRES MONTRER NOUS LE MOINS médiocre, BREF MÊME A KOSSYAM C EST LE ZÉNITH LE GRAAL DE LA GABEGIE LA POURRITURE !

    PS POUR UN BURKINA MEILLEUR !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte-d’Ivoire : Le gouvernement ordonne à QNET et autres entreprises de placements illégaux d’argent de cesser leurs activités
Economie : Comprendre la dette du Tiers-Monde
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019
Direction générale des impôts : Le nouveau directeur général adjoint, Innocent Ouédraogo, installé dans ses fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés