Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 25 juin 2020 à 13h00min
Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

Les conseillers de l’opposition ont dénoncé une fois de plus ce jeudi 25 juin 2020 la gestion des affaires de la mairie de Ouagadougou par son premier responsable, Armand Béouindé. L’affaire des 77 véhicules acquis était au centre des discussions avec les hommes de médias.

Pour les conseillers de l’opposition, dans l’affaire des 77 véhicules, il y a eu abus de confiance et usage de faux car le maire Armand Béouindé n’ a pas porté les amendements de la session avant la conclusion du contrat.

Pour éviter la dénonciation de l’ affaire lors de la session qui s’est tenue le 22 juin 2020, les conseillers de l’opposition se sont vu refuser l’accès à la salle de délibération par les forces de l’ordre, ont expliqué les conférenciers du jour.

Cette situation a contraint les conseillers de l’opposition à boycotter la session qui n’avait pour but que de faire passer la pilule des 77 véhicules. L’opposition note par ailleurs que la session s’est tenue, malgré un manque de quorum nécessaire pour valider les points à l’ordre du jour.

Les conseillers de l’opposition annoncent avoir saisi un huissier de justice pour faire le constat afin de pouvoir saisir la justice.

Concernant toujours l’affaire des 77 véhicules dont la justice s’est saisie du dossier, les conseillers de l’opposition affirment qu’ils se constitueront plaignants dans les jours à venir.

Au regard de tous ces manquements, l’opposition municipale exige la démission du maire Armand Béouindé.

Nous y reviendrons

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 25 juin à 12:52, par Ka En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Voilà un bon chemin pour conclure une affaire noircie, ’’’’la justice.’’’’’ Elle seule peut nous éclaircir de cette affaire qui semble embourbé de vengeance de chaque côté. Si il est avéré par la conclusion de la justice que ce maire a failli a son devoir de servir honnêtement le peuple, qu’il dégage immédiatement. S’il a raison, qu’il porte plainte pour diffamation contre les élus de l’opposition. J’ai confiance au jeune procureur Yoda, un jeune juge a la trempe de ceux du CDR.

    Répondre à ce message

    • Le 25 juin à 13:59, par Sapience En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

      Monsieur Ka pourquoi vous indexez l’opposition en cas de blanchiment du maire ? Que dire des organes de presse ? Une chose est certaine, les structures d’exécution du marché d’acquisition des véhicules ont en leur sein des personnes ayant des liens de parenté de premier degré avec le maire. Que le droit soit dit.

      Répondre à ce message

    • Le 25 juin à 14:52, par Nabayafo En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

      1) « …dans l’affaire des 77 véhicules, il y a eu abus de confiance et usage de faux car le maire Armand Béouindé n’a pas porté les amendements de la session avant la conclusion du contrat ». Soit, mais où vous, vous étiez durant tout ce temps jusqu’à exécution du contrat ? Et il a fallu qu’un journaliste face ses investigations pour que vous sachiez qu’il y a « abus de confiance et usage de faux ». Quel est donc le rôle de conseillés que vous êtes dans le conseil Municipal ? Vous êtes là au conseil pourquoi ?
      2) « Pour éviter la dénonciation de l’affaire lors de la session qui s’est tenue le 22 juin 2020, les conseillers de l’opposition se sont vu refuser l’accès à la salle de délibération par les forces de l’ordre ». Et votre phrase suivante dit encore ceci : « Cette situation a contraint les conseillers de l’opposition à boycotter la session qui n’avait pour but que de faire passer la pilule des 77 véhicules ». Finalement, on vous a refusé « l’accès à la salle de délibération par les forces de l’ordre », ou vous avez délibérément « boycotté la session qui n’avait pour but que de faire passer la pilule des 77 véhicules » ? On ne comprend plus rien. Sincèrement je ne vous suis plus.

      Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 13:29, par Le Saint En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Au Pays des hommes intègres, on aime trop tourner autour du pot. Tout le monde sais que cette histoire est aberrante. 77 véhicules à 4.6 milliards de nos francs.
    Pour un pays comme le Burkina, c’est pas responsable.
    vivement que la justice fasse son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 14:36, par Nabiiga En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Plus rien ne sera comme avant. Le fait que cette affaire se trouve dans l’arène publique et devant la justice sans avoir été étouffé directement dans son œuf, est un pas géant que le Burkina a franchi et pour cela, nous devons nous féliciter d’avoir endigué le fléau de corruption qui gangrenait notre société. Ka, je suis entièrement d’accord avec toi lorsque tu appelles au maire de se dégager. La chose la plus honorable à faire est de se dégager, ou du moins, se retirer jusqu’à ce que l’affaire soit élucidée. S’il est blanchi, qu’il reprenne son fauteuil de maire. Ça, on l’appelle marcher tête haute.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 14:38, par Adoume En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    "Nous, les conseillers du CFOP, nous allons appuyer la démarche de la Justice pour que les enquêtes soient menées à charge et à décharge. Si le maire ne se reproche rien, qu’il continue d’exercer librement sa fonction. S’il lui est reproché quelque chose, qu’il aille répondre simplement car c’est de cela qu’il s’agit". propos de Nathanaël lors d’un interview.
    Après avoir dit ceci pourquoi demander au maire de démissionner ? c’est de la communication politique n’est ce pas ?
    En plus, donner un marché à un membre de sa famille n’est pas illégale. C’est la transgression des règles qui l’est. et ça c’est la justice qui va nous situer. Pas vous qui êtes loin de l’impartialité.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 14:58, par KAFANDO En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Franchement l’opposition ici démontre l’étendu abyssale de sa nullité.
    Une opposition assoiffé de pouvoir, non républicaine et de surcroît qui tente coûte que coûte de se substituer à la justice.....
    Quelle pitié.....
    Nathanaël, ce que tu n’a pas obtenu dans les urnes tu ne l’auras pas dans l’anarchie et avec quelqu’un comme toi, ZEPH rasera toujours gratis.....même quand tu avoue en privée que c’est lui qui tire les ficelles... votre pseudo combat est perdu d’avance.....
    Vous êtes pas une opposition crédible et ça les Burkinabè l’on déjà compris.....
    Le chien aboie et la caravane passera.....

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 15:14, par Indjaba En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Au debut j’ai condamné d’emblée le maire mais plus j’essaie de comprendre le processus de passation du marché d’un tel montant à la mairie, plus je me rends compte que les conseillers de l’opposition n’assument pas leur responsabilité quand ils rejettent tout sur le maire en lui demandant meme de demissionner. Tous les conseillers ont donné leur ok en connaissance minimale de cause pour ce marché de vehicules. Pour une telle activité, le nombre de vehicules et le budget prevu sont au moins annoncés dans la salle. Si ça n’a pas été annoncé et que les conseillers ont neanmoins donné leur ok, c’est qu’ils n’ont ni la legitimité ni la vigilance requises pour etre de bons conseillers et demander le depart du maire qui lui au moins aura été plus futé dans ce dossier. Un conseiller de bonne foi qui n’a pas tapé des biéres chaude avant la reunion et à qui on a donné le nombre de vehicules à payer et le budget affecté pour cela, doit avoir comme reflexe de sortir rapidement sa calculatrice et de faire la division du budget total par le nombre de vehicule. Si le resultat de l’operation ne vous a pas tiqué c’est que le prix des vehicules ainsi payés etaient aussi vos prix psychologiques de vehicules. Arreter votre strategie politique qui consiste à créer des ennuis au regime à 4 mois des elections et faire de telle sorte que les figures emblematiques du MPP ne puissent ni etre candidat ni faire campagne en novembre. Bouda est acquis, le maire en téléchargement, simon bousculé, idani et Bougouma pareil etc etc. RMCK , vigilance !

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 15:28, par MonOpinion En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    Ca confirme le conflit d’interet du maire. On peut louer a prix d’or quand on est actionnaire dans la societe qui loue les voitures. Et c’est le cas. On attend de voir ce que la justice va dire sur ce conflit d’interet car c’est cela le vrai probleme.
    Le maire a aggrave la situation en interdisant l’acces de la salle aux conseillers alors que c’est cette epineuse question qui est a l’ordre du jour. Pourquoi ferait-il cela s’il ne veut pas couvrir quelque chose ou s’il n’a rien a cacher ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 15:46, par citoyen LAMBDA En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

    J’ai lu quelque part que le marché des 300 ambulances pour un montant de 14 milliards de francs CFA a été attribué à la même société
    FIDELIS de surcroit par entente directe .
    Alors il faudrait finalement savoir si cette fameuse société est une société financière ,une société d’assurance ,ou une société de concession de véhicules ?
    Quant à l’internaute JACK ,c’est vous qui ignorez totalement la règlementions des marchés publics en prenant tous les burkinabés comme des nez percés .
    Quoi que disent certains internautes ,l’affaire des 77 véhicules puent le deal mafieux, même à mille kilomètres sauf pour ceux qui ont choisi de s’assoir sur leur conscience certainement pour quelques subsides .

    Répondre à ce message

    • Le 26 juin à 11:04, par Amadoum En réponse à : Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition

      J ai beaucoup de peine en lisant certains internautes.Fidelis est une instutition financiere qui fait du credit- bail.Pour faire simple pour les esprits simple....fedelis vous donne la voiture a credit et la voiture lui appartient jusqu a ce que vous finissez de payer.J ai paye une Hunday ix35 par ce proceder ( ce qui explique la presence de bcp de ix35 a Ouaga ).bref...Sans insulter qq1 l attitude de l opposition ici c est de la politique politicienne que je n apprecie pas du tout.Mes compatriotes ont attendu un tel niveau de mauvaise foi que je me perds.S il ya eu abu de bien sociaux alors tout le conseil doit etre arreter.De la bouche de Natannayel conseiller de l oppostion il a ete le seul a voter contre.Je veux bien qu on arrete des gens mais je ne peux m empecher d etre logique.Pourquoi c est seulement mtnt que c est conseiller font feu de tout bois.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Audit international du fichier électoral : Opposition et Majorité d’accord, l’auditeur sera choisi de manière consensuelle
Réconciliation nationale : Le HCRUN consulte l’Opposition non-affiliée
Réconciliation nationale : « Il faut aller vers les villages, parce que c’est là qu’on empêche les femmes d’aller au marché », Ousmane Danfodio
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés