Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • LEFASO.NET • lundi 22 juin 2020 à 23h14min
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

Le chef du commando de l’attaque du Poste mixte de Kafolo en terre ivoirienne, le 11 juin dernier, a été capturé dimanche 21 juin 2020. L’annonce a été faite par le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, ce lundi 22 juin 2020, à la cérémonie de recueillement et d’hommage en l’honneur des soldats tombés.

« Beaucoup de ces personnes qui ont commis cet acte terroriste sont sous les verrous. On a retrouvé des images dans leurs portables. Je suis très fier de la capacité de réaction et d’investigation des forces ivoiriennes. Tous ceux qui ont fait cela sont en voie d’arrestation », a déclaré Hamed Bakayoko dans son discours rapporté le site Koaci.

En rappel, en riposte à cette attaque qui a couté la vie à dix militaires et fait six blessés, l’armée ivoirienne avait mené une grande opération de ratissage, jeudi 18 Juin.

Dans un communiqué, l’Etat-Major Général des Armées, avait indiqué que les opérations avaient permis d’interpeller 27 individus mais aussi de saisir et détruire du matériel de communication.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 juin à 14:20, par BravoRCI En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    BRAVO à la Cote d’Ivoire. Si le Burkina avait eu une reaction pareille dès le debut du terrorisme on en serait pas là. Mais nooon le pouvoir mouta-mouta a passé le temps à accuser l’ancien regime et dormi sur ses lauriers. Voilà que le vers est maintenant dans le fruit au Burkina et difficile de vaincre ces malfrats qui frappent de partout.

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 15:44, par Indjaba En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

      Au premières attaquesici , le Burkina a bel et bien reagi comme l’a fait la RCI dont je félicite la bravoure des hommes Ham Bak. Soyons modestes et surtout ne flatter aucun pays car cette guerre est asymetrique donc très complexe et difficile. Quand les attaque se feront dans 2 à 3 regions en RCI, vous verrez qu’ils feront face aussi à des difficulté. L’armée ivoirienne n’est pas plus nombreuse, plus forte et plus riche que l’armée nigerianne mais cette dernière se cherche avec bokoaram car les attaques sont disseminées sur leur territoire. Au Faso ici, Dès la premiere année du terrorisme, on était à 700 interpellations. Cf les conferences de presse des ministres de la securité et de la justice en 2017 et 2018. Une guerre c’est aussi la communication. Cette communication qu’elle soit vraie ou fausse, pourvue qu’elle contribue à rassurer les populations et à créer le doute et la panique chez l’ennemi. Chez nous très vite des pseudojournalistes d’investiguation, des pseudopoliticiens et des pseudowebactivistes pour leur haine viscerale contre RMCK et son regime ont contribué à detruire cette communication de guerre et à faire passer notre armée pour menteuse. En effet à chaque fois que notre armée declarait qu’elle avait abattu des terroristes, ils se trouvaient des journalistes qui disaient que c’etait faux ou qu’ils avaient des douteS. Les cyberactivistes ne montraient au contraire que les signes de defaite de notre armée et ne publiaient jamais la communication de bravoure de nos FDS. Pour le cas de la RCI, vous verrez les ivoiriens faire bloc derriere leur armée et très peu de journaliste contester les declarations de l’armée. Hambak a dit qu’ils ont capturé le boss de l’attaque mais qui a vu un nom ou une photo ? Mais cela rassure leS ivoiriens et fait douter les terroristes et c’est bien ça l’essentiel.

      Répondre à ce message

      • Le 22 juin à 17:21, par Amidou En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

        @Indjaba,

        quand j’ai lu ton message, c’est comme si tu avais lu dans mon esprit. Merci pour ta franchise. Sur Burkina24, j’ai même lu ceci de HamBak : « (…) Il y’a des gens qui se permettent de donner quelques informations à des terrorisées sur les positions et le mouvement des hommes. Tout cela est retracé (…). Vous devenez l’ennemi de votre pays et après vous faites la manipulation. Il faut qu’on reste solidaire. Notre pays continue sa marche, n’en déplaise à ceux qui cherchent des problèmes où il n’y en a pas.(…) »

        Ça fait plaisir de savoir qu’on n’est pas seul à penser comme vous ! C’est dommage que notre pays soit habité par des ennemis de la nation !

        Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 16:00, par Ahmed Jamaal En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

      BravoRCI. Vous vivez où. La CI est bien armée. Le Burkina n’avait d’armée. Le Faso avait le RSP pour Blaise et sa famille. On ne commande pas les armes comme des arachides. Soyez réaliste. Qui pouvait faire acheter des armes au pouvoir de Blaise et rester vivant.

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 16:07, par Ahmed Jamaal En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

      BravoRCI. Vous vivez où. La CI est bien armée. Le Burkina n’avait d’armée. Le Faso avait le RSP pour Blaise et sa famille. On ne commande pas les armes comme des arachides. Soyez réaliste. Qui pouvait faire acheter des armes au pouvoir de Blaise et rester vivant.

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 19:30, par Papa En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

      @Chapeau-bas a toi Indjaba pour ton post, tu m’as coupé l’herbe sous les pieds. Les Ivoiriens sont très solidaires de leur gouvernement et de leurs Fds contrairement aux Burkinabe qui se désolidarisent des leurs
      avec des propos qui tendent a démotiver nos FDS. Lisez certains commentaires sur ce forum et vous vous rendrez compte de la stupidité de certains Burkinabé. J’ai lu sur un site ivoirien où les peulhs de Cote -d’Ivoire 2 jours après le massacre de Kafolo déclarent qu’ils se désolidarisent de certains de leur communauté qui se sont lancés dans le terrorisme et en apportant leur soutien aux autorités du pays. Contrairement au Burkina où certaines OSC communautaires soutiennent de maniere voilee’ leurs parents qui tuent la population . Aux premières heures des attaques contre notre pays, certaines personnes se cachaient pour applaudir heureusement que leur joie fût de courte durée car ils ont constaté que les terroristes ne fesaient pas de différence entre les ethnies ou d’appartenance politique. C’est pour vous dire a quel point le Burkinabé est foncièrement mechant. .

      Répondre à ce message

    • Le 24 août à 18:33, par Alexio En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

      Un coup fomenter par le sieur lui meme. Pour dejouer le focus sur une affaire de traffique de drogue, il est implique par la DEA americaine. Pourquoi il n a pas materialiser l arrestation avec photo a l appui des terroristes ? Un marche de dupes politique. L Armee ivoirienne n et plus une armee regalienne, mais une armee composee de criminelles formes par Blaise Compaore asontemps pour prendre le pouvoir de Dbagbo Laurent. Ce sont ses mecontents qui sporadiquement demandent a ADO leurs relicats de cette guerre des fratricides qui a amener ADO le sattelite de la Francafrique au pouvoir.

      Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 14:24, par Nabiiga En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Nous aimerions leur parler nous aussi. Il se peut que nous ayons des questions à leur poser sur des actes terroristes sur notre territoire.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 15:12, par TANGA En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    C’est bon ça.
    Si depuis longtemps votre service de renseignement collaborait avec les notre (Mali, Burkina et Niger) le mal de tous serait moindre.
    Vous avez compris maintenant qu’un bandit n’a pas d’ami. Alors...

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 15:29, par BravoBF En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    BRAVO LA RCI LE BF SUIVRA LE PAS.CE N’EST PAS LA PEINE DE DECOURAGER CAR CA VA ALLER BIENTOT.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 15:45, par Paul En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Bravo la Cote D’Ivoire. Au moins chez eux, ca ne rigole pas avec les assaillants et ca ne perd pas de temps. Voici un Etat fort et des hommes de poigne. Si cette attaque avait eu lieu au Burkina, ils en seraient encore a nous parler de "ratissage", tels ratissages qui n’ont jamais donne de résultats. Si ces attaques terroristes avaient ete prises au serieux des leur debut, on n’en serait pas la. En lieu et place, des autorites, aux bras casses, ont perdu un temps tres precieux a accuser l’adversaire politique de vengeance destabilisatrice. Bonnes gens, quand ta case brule et que tu soupconnes le voisin d’y avoir mis le feu, l’urgence impose que tu essaies d’abord d’eteindre le feu. Ensuite, tu pourras accuser le voisin et te faire droit. Mais si au lieu d’eteindre le feu qui prend, tu passes le temps a crier et invectiver le voisin, ma foi, le feu ne s’eteindra pas tout seul et la consequence logique et a ce manque du sens des priorites est que ta case va se consumer completement. Voici ou nous en sommes ; le Nord perdu, des ecoles fermees par centaines, et comble de tradegie, des centaines de vies perdues, des populations deplacees au seuil du denuement absolu. Pendant ce temps, ces autorites sont toujours assis sur leurs mains et esperent etre reelus. Il faut quelqu’un pour leur rappeler l’essence de l’Etat, selon Hobbes, entre autres : un pacte consenti pour garantir la securite et le bien-etre. Car dans l’Etat de nature, l’homme, sans aucune limite a sa liberte, est un loup pour l’homme. Or, dit Hobbes, si le Prince ne puit assurer et garantir la substance du pacte social, il perd toute legitimite.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 16:18, par Sidnoma En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Je ne crois pas trop à cette pub :
    - Dès le début, on nous a dit qu’il y a eu échanges de tirs entre l’armée et les assaillants ;
    - Pensez-vous que pendant un tel combat, les assaillants aient le temps et l’outrecuidance de filmer les opérations !
    Mais bon, attendons de voir !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 16:35, par sheikhy En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Cela est possible. Il fat savoir que au delà des hommes, qui ne sont pas forcément meilleurs que nos hommes,, la RCI met beaucoup de moyens et notamment la technologie dans le renseignement et la sécurité. Et ils Ils ne badinent pas avec cela. Et quand ADO nomme quelqu’un, il lui donne carte blanche. Mais c’est vrai que si l’ennemi veut faire mal, il faudra multiplier les attaques sur plusieurs fronts. En plus, ils seront obligés d’utiliser plus le système de kamikaze que de combattants comme chez nous. La géographie aussi est un facteur qui atténue un peu le risque chez eux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 16:40, par GOMYAAREE En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    VOICI UN PAYS QUI EST GOUVERNE.
    OU EST KABA TIEBA CHAQUE FOIS QU ILS SONT ASSIS A ABIDJAN ET ILS ENVOIENT ATTAQUE LE PAYS MAIS DIS DONC.
    QUAND ON DIT QUE LE POUVOIR DU BURKINA FASO TERRE DES HOMMES JADIS INTÈGRES EST TRUFFE D INCAPABLES MENTEURS DE DERNIÈRE catégorie ON CRIE AU SCANDALE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 17:04, par stratège En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Félicitations à l’armée ivoirienne.

    Il ne faut pas rigoler avec ces fous de Dieu. Dès le début, il faut taper du poinf sur la table, arrêter et punir comme il se doit, tous ceux qui de près ou de loin ont décidé de retourner les armes contre leurs prochains.

    Il faut taper fort pour équilibrer les rapports de forces avec ces maudits, voire les surplanter.

    Il ne faut pas non plus stopper ces recharches après ces premières arrestations ou dès le moindre accalmie. Il faut faire des traques en continu, intensifier le renseignement en créant un climat de confiance avec les populations locales.

    si non, dès qu’ils s’infiltrent dans les pauvres couches de la population et y injectent leur "vénin", la situation dévient viteincontrôlable.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 17:09, par Ka En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Merci Hamed : On voit vraiment que tu as fait tes études de rattrapage au Burkina, et même se révolté contre le père de la nation Ivoirienne Houphouët qui ne faisait pas suivre vos maigres bourses. Oui nous avons mangé ensembles dans une cours familiale le ‘Bag-benda. Avec cette action, tu as appris au Burkina le dicton qui dit. (Quand on te dit que ça ne se fait pas, ça ne se fait pas.) On peut confirmer que tes éléments dits enquêteurs comme ceux du cyber-criminel ne dorment pas. Mon bonjour à Jr. ainsi qu’à toutes et tous les internautes de la Cote d’Ivoire qui nous lisent.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 17:41, par Sidpawalmde En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Félicitations ! Il faut dire que la Côte s’est donnée les moyens de sa politiques : des caméras presque partout, des patrouilles dans tous les endroits sensibles, des fouilles, l’impossibilité d’avoir une puce de téléphone sans identification physique avec photo à l’appui, etc. ça paie !
    Quant à nous, on s’assoie, on accuse, personne ne se sent concerné, les puces se vendent comme de petits pains avec soi disant deux semaines pour se déclarer mais vous imaginer le mal que quelqu’un peut faire pendant ce temps ? On détourne des milliards et on achète des véhicules pour des ministres, etc. alors qu’on est incapable de doter l’armée conséquemment ..... bref, on paie la somme de nos compromissions et tant que nous serons le maillon faible, nos larmes vont remplir les marigots. Que Dieu nous aide !

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 19:06, par Yovis En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    A 200% d’accord avec Indjab. C’est ni plus ni moins que de la communication stratégique. C’est une arme très efficace sur le terrain des combats. Bonne chance à l’armée de RCI.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 21:22, par Ollo En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Je demeure convaincu que tant que la tete du terrorisme n est pas inquiete nous parraissons comme des plaisantins si nous disons que nous luttons contre le terrorisme. C est tres etonnant que nos renseignements n aient epeingle aucun gourou jusque la. Comment peuvent ils avoir tant de succes si nous ne sommes pas infiltres.

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 21:33, par Sacksida En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Au Burkina Faso lorsque des attaques ont debutee au lieu d’utiliser toutes les competences nationales et disponibles en la matiere l’on a commence a politiser, et puis des gens serieux qui ont voulu apporter leurs expertises et leurs contributions ont ete alpaguer. il a fallu trois ans pour accepter le debut de la mise en place des VDP ou l’implication des populations qui reclamaient des armes pour s’engager dans cette guerre contre les terroristes. Donc, nous n’avons pas mis tous les atouts de notre cote pouvant stoper ou juguler des le debut des attaques, au point que notre Etat Major meme a ete touche gravement. Reconnaissons que la strategie generale a ce niveau a eu des faiblesses et dans ce cas la chose s’est empiree. Quelqu’un disait que ce phenomene qui etait loin de chez nous, s’installe maintenant dans notre territoire. En tout etat de cause, que Dieu aide le Burkina Faso et beaucoup de courage a nos vaillants FDS. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 00:25, par SOME En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Non mes freres cette attaque est plus large que ce qu’on pretend nous donner.LE BURKINA EST REELLEMENT DANS LA MERDE. Je ne suis pas convaincu que les elections auront lieu. Et si elles ont lieu, la suite est l guerre ouverte au burkina
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 07:17, par Banderas Luc En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Espérons de tous nos cœurs que nos frères Ivoiriens ne vivent pas la même chose que le BURKINA. qu’ils se mettent vraiment dans la danse pour s’y opposer car il ne faut pas souhaiter une guerre où l’on dors à coté de son adversaire de demain. Unissons nos forces !!

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 07:57, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    - Vous tous vous ignorez une chose importante ! La C.I. et le BF sont différents et n’ont pas la même valeur aux yeux de la France. Il y a beaucoup de français qui vivent et qui sont installés en C.I. Alors croyez-vous que la France va laisser faire les terroristes en C.I. comme ils veulent ? Non ! N’oubliez pas aussi qu’il y a une base militaire française installée en C.I. qui, à coup sûr va mettre à disposition ses moyens de surveillance et sa competence pour la traque de ces terroristes. N’oubliez pas aussi qu’il y a des conseillers militaires israéliens en C.I. qui ne vont pas rester indifférents !? Non, mes amis ce n’est pas pareil.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 09:17, par Yamsoba En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    A chacun son commentaire car depuis le debut du phénomène terroriste au Faso on a vu sortir de partout des spécialistes en lutte anti-terroriste, en sécurité transfrontalière, cyber criminalité etc ; etc. Bref trop de verbiages et de haine. Les assaillants comme on les appelle tous les jours en Côte d’Ivoire voudrait simplement dire, ceux qui viennent d’ailleurs en réalité. Ils sont traités sans humanisme et distinction. Malheureusement ceux qui applaudissent vite certaines déclarations sont les mêmes qui sont humiliés lors des voyages dans les pays voisins et au retour bafouent royalement les lois et les dirigeants de leur pays. Quand des enfants d’un pays prennent des armes pour massacrer les concitoyens au vu et au su de certains hypocrites qui crient à la victime avec les mains couvertes de sang, il faut pleurer pour ce pays. Le sang coulera et personne ne sera épargné de loin ou de près. Cessons d’être méchants et restons soudés si nous ne voulons pas disparaitre. Quand ces fous auront le dessus, vous verrez sous vos yeux vos filles et femmes violées, vos butins pillés et vos vies anéanties. Il sera trop tard pour comprendre qu’un peuple désuni est un peuple en voie de disparition. Il est temps de cesser ces commentaires haineux, destructeurs, divisionnistes qui ne nous honorent point. changeons notre façon de voir et d’être, c’est à partir de ce instant que seront dignes de porter le nom BURKINA légué par nos devanciers et les ancêtres. QUE DIEU BENISSE LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 13:13, par KingBaabu En réponse à : Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le chef du commando capturé, selon Hamed Bakayoko

    Moi je ne crois paas dut out que l’armee ivoirienne ait mis la main sur un chef terroriste qui se trouve certainement...au Mali. Mais reconnaissons que ce gensre d’annonce est bon pour le moral. N’oublions pas qu’Ham Bak est un communicant de metier. Courage a la CI, il ne faut pas que ca devienne comme ici.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « Je vous rassure que Ouattara ne sera pas le futur Président », déclare Boubaker SY, porte-parole de la jeunesse du parti de Guillaume Soro
Côte d’Ivoire : 18 Burkinabè meurent dans un accident de la circulation
Côte d’Ivoire : Des proches de Guillaume Soro libérés
Elections en Côte d’Ivoire : La Cour africaine, l’avocat des causes perdues ?
Présidentielle en Côte d’Ivoire : La Cour africaine demande le retour de Guillaume Soro dans le processus électoral
Présidentielle en Côte d’Ivoire : Les raisons du rejet des candidatures de Gbagbo et Soro
Présidentielle en Côte d’Ivoire : La candidature d’Alassane Ouattara validée, celles de Soro et Gbagbo rejetées
Présidentielle ivoirienne : Les partisans de Guillaume Soro déposent son dossier de candidature à la Commission électorale
Côte d’Ivoire : Le Tocsin alerte sur les propos et actes xénophobes et interpelle le Burkina et la CEDEAO
Présidentielle en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara dépose son dossier de candidature
Hamed Bakayoko : Ce qui est légal et ce qui est légitime
Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko nommé Premier ministre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés