Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Kadiogo : Le CDP "arme" ses militantes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • jeudi 22 septembre 2005 à 07h13min

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir, a organisé dimanche 18 septembre 2005, à son siège à Ouagadougou, une session de formation au profit de 100 jeunes filles du parti venant de la section du Kadiogo. Cette formation entre dans la stratégie de mobilisation des jeunes, en prélude à l’élection présidentielle du 13 novembre 2005.

"Qui veut voyager loin, ménage sa monture". Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) s’est fait sien cet adage. En effet, le parti au pouvoir est en train de réaliser un travail de sensibilisation et de mobilisation pour assurer à son candidat, Blaise Compaoré, une victoire éclatante au soir du 13 novembre 2005. 100 jeunes filles responsables de structures de filles, du CDP, venues de la section provinciale du Kadiogo ont bénéficié d’une formation politique dans la journée du dimanche 18 septembre. Il s’agissait pour les initiateurs de cette session de formation, de doter ces jeunes filles des rudiments nécessaires à même d’affronter le scrutin présidentiel dans un esprit de conquérantes et de gagnantes.

Le secrétaire chargé des jeunes, du bureau exécutif, M. Salif Sawadogo qui a présidé la cérémonie d’ouverture a déclaré que "là où se trouvent des jeunes filles, on trouvera, à coup sûr, des garçons. La jeune fille demeure un puissant moyen de mobilisation". Au sortir de cette journée de formation, la centaine de jeunes filles du CDP auront des dispositions générales d’esprit, de comportement et de connaissances pour participer de manière active à l’élection présidentielle du 13 novembre 2005.

Cette session de formation vise également à stimuler et consolider la participation des jeunes filles au processus électoral, les préparer aux tâches de mobilisation.

Une feuille de route d’assemblée générale de jeunes filles dans les cinq arrondissements de Ouagadougou sera élaborée à l’issue de cette journée de formation.

Salif Sawadogo a invité les jeunes filles à se rendre dans les bureaux de vote dès le 20 septembre pour y retirer leur carte d’électeur. Ce sera leur visa pour le scrutin.

Romaric DOULKOM (romarikom@yahoo.fr)
Joël ZOUNDI(stagiaire)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés