Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Région du Centre-Est : Des journalistes à l’école de l’activité transfusionnelle

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 16 juin 2020 à 13h30min
Région du Centre-Est : Des journalistes à l’école de l’activité transfusionnelle

En prélude à la commémoration de la Journée mondiale du donneur de sang, célébrée ce 14 juin sous le thème « Du sang sécurisé pour sauver des vies », une rencontre d’information sur l’activité transfusionnelle au Burkina Faso a regroupé, le samedi 13 juin 2020, autour de la ministre Claudine Lougué, une quinzaine de journalistes, à Tenkodogo. Cette activité a vu la participation du gouverneur de la région, Antoine Ouédraogo, de ses collaborateurs et nombreux autres invités dont le président de la Fédération des associations des donneurs de sang bénévoles du Burkina Faso.

La sécurité transfusionnelle et l’autosuffisance en produits sanguins sont des questions qui concernent tout le monde. En 2019, au Burkina Faso, 91 894 poches de sang ont été prélevées sur l’ensemble du territoire national. Ces poches de sang ont été sécurisées et transfusées à des malades dont les enfants de moins de 5 ans et les femmes âgées de 15 à 49 ans. Dans le souci de rendre hommage aux donneurs de sang, « l’OMS, avec l’ensemble des pays, a décidé en 2005 de consacrer une journée, le 14 juin, à ce donneur-là, à cette personne qui, par un geste simple, sauve des vies ; un geste salvateur. C’est ce que nous sommes venus magnifier », a signifié la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué.

Initialement prévues pour se tenir dans la région de la Boucle du Mouhoun, les activités commémoratives de cette journée se sont finalement déroulées dans le Centre-Est, en attendant le moment propice pour la célébration officielle en différé.

Le samedi 13 juin 2020, s’est tenue une rencontre d’information avec la presse à l’issue de laquelle la ministre de la Santé s’est dit satisfaite des échanges. « Grâce aux échanges que nous avons eus à bâtons rompus, il y a eu des idées pour accompagner le directeur régional de la transfusion sanguine qui vient d’entamer ses activités en mars 2020. Je pense que d’ici trois mois, si nous revenons pour évaluer, nous allons voir qu’il va doubler voire tripler le nombre des poches collectées », a-t-elle indiqué.

La présente rencontre, faut-il le souligner, s’est déroulée sous forme d’exposés suivis d’échanges sur « la politique de transfusion sanguine au Burkina Faso » et « l’état des lieux de la transfusion sanguine dans la région du Centre-Est ». Ces communications ont été présentées par la directrice du Centre national de transfusion sanguine, Dr Alice Kiba/Koumaré, et le directeur régional de la transfusion sanguine de Tenkodogo, Dr Rodrigue.

« Moins de deux dons de sang par donneur… »

Dans sa communication, Dr Kiba a fait la genèse du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et précisé sa mission qui est « l’approvisionnement adéquat des établissements de soins du pays en produits sanguins ». A ce jour, neuf dépôts préleveurs et distributeurs de produits sanguins sont opérationnels et répartis dans neuf régions sur les treize. Malgré l’existence de ces structures, le CNTS n’arrive pas à atteindre 80% des besoins théoriques.

Parallèlement à cette insuffisance, ce centre fait face à divers défis dont la plus importante concerne la mobilisation des donneurs. A ce propos, le taux de recrutement des donneurs est de 0,59% pour une cible de 1% comme l’OMS le recommande. Afin d’améliorer la balance, la communicatrice estime qu’il faut, entre autres, renforcer les capacités des associations pour la mobilisation des donneurs et fidéliser les donneurs recrutés qui est de l’ordre de 1,14.

437 poches de sang collectées du 16 mars au 25 mai 2020

Dr Rodrigue Ilboudo a, quant à lui, relevé qu’au cours de la période allant du 16 mars au 25 mai 2020, plusieurs sensibilisations ont été effectuées pour la mobilisation des donneurs. L’organisation de quatorze collectes de sang en équipe mobile et une collecte de sang du lundi au samedi en site fixe sont d’autres prouesses notées. Ces activités ont permis de collecter 437 poches de sang au profit des malades de la région, foi du directeur régional de la transfusion sanguine de Tenkodogo. Il a ajouté qu’au cours de la même période, 768 produits sanguins ont été distribués.

A l’image du CNTS, le Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Tenkodogo a aussi des défis. Il s’agit, entre autres, du recrutement et de la fidélisation des donneurs de sang, la satisfaction des demandes de la région en produits sanguins label qualité. S’agissant des perspectives, le CRTS de Tenkodogo ambitionne de prendre toute sa place dans le système de santé de la région. Pour cela, le directeur régional a souhaité l’accompagnement des populations, des leaders d’opinion, des populations et des médias.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Offre d’emploi : Une rédaction recrute des web-journalistes
Droit de reproduction : Le BBDA veut « rétablir la justice » pour la presse écrite
Economie numérique : Le ministère et ses partenaires vulgarisent les résultats engrangés dans le secteur
L’Evénement : Votre no 425 du 10 juillet 2020 est disponible
Attaque contre le convoi du président Mathias TANKOANO : Le Conseil supérieur de la communication revient sur les faits
Régulation des médias : Le CSC outille les acteurs du processus électoral à Ouahigouya
Elections de novembre 2020 : Le CSC revisite les règles professionnelles et le contexte avec les journalistes
Affaires « 77 véhicules » et « 70 millions » : Les organisations professionnelles des médias condamnent les menaces contre la presse
Développement durable : Huawei s’y met à fond
Plateforme d’orientation Campusfaso : les acteurs accordent leurs violons pour sa dynamisation
AstuceTIC : Transformez votre smartphone en caméra de surveillance
Echéances électorales de 2020 : Le CSC prépare le terrain pour des élections apaisées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés