Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Semaine internationale des archives : Le maintien à jour des temples de savoir préoccupe les acteurs

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 12 juin 2020 à 15h30min
Semaine internationale des archives : Le maintien à jour des temples de savoir préoccupe les acteurs

« Renforcer les sociétés du savoir », c’est sous ce thème que la communauté des Archivistes du Burkina Faso célèbre, du 8 au 14 juin 2020, la Semaine internationale des Archives. A l’occasion, l’Union nationale des Archivistes du Burkina, dans une déclaration, propose des pistes de solution pour le maintien à jour des temples de savoir que sont les bibliothèques, centres de documentation, services des archives. Les voici.

« Renforcer les sociétés du savoir », c’est autour de ce thème que le Conseil International des Archives (ICA), célèbre en ce mois de juin 2020 et ce pour la seconde fois la Semaine Internationale des Archives (SIA*IAW). Prévue du 8 au 14 juin 2020, cette commémoration se déroule dans un contexte de pandémie de la COVID 19 qui, hélas a ébranlé l’humanité toute entière. La communauté des Archivistes du Burkina Faso, contrainte à la sobriété car touchée elle aussi par l’impact de cette crise sanitaire ne laissera pas malgré tout passer inaperçue cette célébration de l’IAW comme c’est le cas depuis 2016.

Que retenir du thème formulé par l’ICA : « Renforcer les sociétés du savoir » ?
La gouvernance par l’information est devenue le maitre mot qui régit et qui met en concurrence aussi bien les entreprises économiques que les sociétés d’Etat et autres administrations publiques. C’est en cela que se situe le sens d’un tel thème. En effet, l’humanité toute entière est dirigée aujourd’hui par ceux qui détiennent l’intelligence économique multisectorielle.

Autrement dit, le savoir c’est le pouvoir.
Comment disposer permanemment le savoir en tout lieu et en toutes circonstances ? C’est tout l’enjeu du renforcement des sociétés du savoir qui sont à tous les égards, les garants de l’information pérenne.

Ramener à notre contexte burkinabè, le thème tel que voulu par la communauté internationale des archivistes est plus qu’interpellateur. Les sociétés du savoir à l’échelle nationale ne sont rien d’autres que nos bibliothèques, centres de documentation, services des archives…Alors comment maintenir à jour ces temples du savoir sur toute l’étendue du pays ? Cela passe forcément par :

 L’élaboration et la mise en œuvre effective de politiques nationales en matière d’Archives et de livres ;
 Le renforcement des capacités des acteurs du livre et des archives ;
 Le recrutement permanent de professionnels de l’information documentaire (PID) ;

 La construction d’infrastructures modernes (bibliothèques, centres de documentation, services d’archives modernes) ;
 Le recours aux technologies nouvelles (logiciels GEDs et SAEs, bibliothèques numériques…)
Consolider les acquis
Les fondements d’une société des savoirs au plan national sont déjà lancés ou sont en train de l’être. En témoignent :

 La nouvelle loi n°047-2019 /AN du 22 octobre 2019 régissant les archives au Burkina Faso avec comme innovations majeures :
o la prise en compte des archives électroniques ;
o la prestation de serment des archivistes ;
o etc.
 L’ouverture de la filière bibliothéconomie et documentation à l’ENAM ;
 La création des Directions/départements des Archives et de la Documentation au sein des ministères et institutions
 etc.

C’est désormais aux acteurs et garants du savoir que sont les Archives nationales, les directions des archives et de la documentation, les Professionnels de l’information Documentaire de porter haut le flambeau de la pérennité, de la consolidation du savoir et de la mémoire nationale.

A tout ceux qui, d’une manière ou d’une autre ont contribué à promouvoir les archives, le savoir documentaire, l’UNAr-BF vous témoigne toute sa gratitude. C’est à travers des actions individuelles et collectives que la réalité d’une société du savoir sera durablement fondée à l’échelle nationale.

Vive la semaine Internationale des archives
Vive les acteurs du savoir
Bonne commémoration à tous les collègues archivistes.

Le Président
W. Ignace BATIONO, conservateur d’Archives

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés