Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La valeur du pardon se mesure à la gravité de la faute pardonnée» Charles Blé Goudé

Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 11 juin 2020 à 22h35min
Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a présenté, au cours d’une conférence de presse, ce jeudi 11 juin 2020, les résultats du sondage d’opinion sur la gestion du pouvoir au Burkina Faso, dénommé « Présimètre ». Pour le mois de juin 2020, le président du Faso, Roch Kaboré, obtient la note de 4,53 sur 10.

Sur 2 506 personnes sondées, le président du Faso Roch Kaboré obtient la note 4,53 sur 10. C’est la moyenne de deux milieux de résidence : le chef de l’Etat a obtenu 4,41/10 en zone urbaine, et 4,57/10 en milieu rural ; ce qui donne 4,53/10 sur le plan national.

Ce sondage d’opinion a touché toutes les treize régions du Burkina, selon le directeur exécutif du Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), Dr Thomas Ouédraogo. C’est un traditionnel exercice qui consiste à consolider la culture démocratique au Burkina Faso, l’un des pays africains à continuer avec cette pratique, a-t-il précisé.

Les conférenciers. De gauche à droite : Simon Pierre Douamba, Pr Théophile Balima et Dr Thomas Ouédraogo

L’échantillon sondé est constitué de 52,1% de femmes et de 47,9% d’hommes. Il ne s’est pas agi seulement de noter le président du Faso ; les 2 506 personnes se sont aussi prononcées sur les actions de Roch Kaboré.

Pour la réforme des institutions et la modernisation de l’administration, Roch Kaboré, alors candidat à la présidentielle de 2015, avait promis de « prendre à bras-le-corps les questions relatives à la réforme de l’Etat, à la justice, à l’armée, aux forces de sécurité, à nos relations de partenariat ainsi qu’à l’implication de la diaspora aux efforts de construction nationale ».

Sur neuf éléments énumérés, l’insatisfaction a dominé à tous les niveaux. Pour la réforme des Forces de l’ordre et de sécurité (FDS), 56,2% des personnes sondées ne sont pas satisfaites. La lutte contre la fraude et la corruption dans l’administration connaît la plus grande insatisfaction avec 69,1%.

Tableau de la réforme des institutions et la modernisation de l’administration

Secteur minier et accès aux services de santé

Dans son programme présidentiel, Roch Kaboré avait également promis de dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois. L’objectif de « faire du secteur minier un puissant moteur de la croissance et de promotion sociale des populations et respectueux de l’environnement » connaît la plus grande insatisfaction avec 64,9%.

Le développement du capital humain, deuxième engagement du président du Faso, n’a pas échappé à l’œil critique des sondés. Sur les dix objectifs, l’insatisfaction a été le dénominateur commun. Pour l’amélioration de l’accessibilité et l’utilisation des services de santé, 59,2% des personnes sondés ne sont pas satisfaites.

Tableau de dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois

Questions d’actualité

Les 2 506 personnes ont également évalué la gestion des questions d’actualité au Burkina Faso. 79,7% d’entre elles ne sont pas satisfaites de la gestion de la situation sécuritaire générale du pays. Concernant la riposte à la menace terroriste, seulement 21,0% sont satisfaits.

La maladie à coronavirus. Cette question d’actualité s’est invitée au présent sondage. Dans les treize régions, 50,2% des personnes ne sont pas satisfaites de la gestion du Covid-19 dans le pays. En revanche, 37,7% se disent satisfaites.
Pour le dialogue avec les syndicats, 52,5% de l’échantillon n’est pas content.

Tableau de la gestion des questions d’actualité

« Les situations sanitaire et sécuritaire influencent un peu sur la note »

Toutefois, les résultats de ce sondage montrent quelques éclaircies. En effet, concernant la réduction des délestages, de 9,30% en juin 2017, l’on compte 27% de personnes satisfaites en juin 2020.

Selon l’un des membres du conseil d’administration du CGD, Pr Théophile Balima, les Burkinabè sont « très responsables et pondérés » en matière de démocratie. Il a aussi indiqué que le présent sondage a été effectué dans la langue de choix de chaque personne.

Pour le chargé de programme du sondage « Présimètre », Simon Pierre Douamba, la note montre un recul mais il y a une justification que les citoyens ont pu donner par rapport à l’action globale du président. « Les situations sanitaire et sécuritaire influencent un peu sur la note que les individus ont accordée au président du Faso », a-t-il affirmé. C’est pourquoi, il invite les autorités à prendre conscience des avis des populations et à essayer de mieux combler les attentes.

Il faut rappeler que les résultats des sondages des quatre dernières années ont évolué de manière décroissante. Roch Kaboré a obtenu 5,2 en juin 2017 ; 5,08 en juin 2018 ; 4,72 en juin 2019 et 4,53 en juin 2020.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juin 2020 à 22:34, par le Patriote 7 En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    C’est un sentiment d’étonnement que j’éprouve à première vue de cette moyenne de 4,53/10 .Pour faire court j’aurais été moins surpris si c’était une note dans les 2/10.Toutefois l’illustration de cette enquête la rend pour ma part crédible d’autant plus que par l’observation on se rend compte que le désintéressement d’une frange de la population à certaines questions brulantes comme la crise avec les syndicats influe favorablement sur la dite moyenne . Qu’a cela ne tienne ,puisque le plus important c’est d’opérer le changement de régime qui est si vital pour ce pays au lendemain des élections présidentielles ,sinon le plus BURKINA pourrait très tôt suivre la voie des maliens .

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin 2020 à 23:45, par Fofana En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Je veux que vous jugez par vous même.Le conférencier Simon Pierre Douamba est communicateur à dans le partie d’opposition UPC.Mieux il a fait partie des candidat malheureux à la députation pour le compte de l’UPC.
    Quelle crédibilité pouvez donnez à ce genre de sondage ?
    J’attend juste vos réactions pour vous dire qui sont réellement les deux autres conférencier.
    ça manque de trop d’honnêteté et du sérieux dans ce pays la !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 05:51, par Kredibilite ? En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Le president n’ est pas a la hauteur mais il pourrait rejeter une telle etude parce que tous les investigateurs sont de l’ opposition(UPC ou MPS ; un a meme ete l’ etudiant du President du MPS).La methodologie elle- me est douteuse. Dire qu’ on a constitue l’ echantillon sur deux sites, en ville comme en campagne ne nous eclaire pas vraiment sur les co0nditions de constitution de cet echantillon de la population. Dans quelles couches avez- vpus fait ce sondage ? Quelles regions ? Quels groupoes ethniques ? La politique au BF est aussi ethnico- regionale. On ne peut pas le nier.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 09:02, par saraphin Pierre En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    A mon avis, si l’affirmation de M. Fofana est réel à savoir que le conférencier Simon Pierre Douamba est communicateur dans le parti d’opposition UPC et que les deux autres sont de l’opposition ou ont un lien avec celle-ci, alors, c’est donc une preuve qu’il existe toujours dans le Burkina Faso de Feu Thomas SANKARA, des citoyens intellectuellement honnêtes. Mon affirmation tient du fait que contrairement à ce que prétend M. FOFANA, j’ai trouvé le travail fait très scientifique et honnête.

    M. FOFANA, vous dites que le travail n’est pas crédible par ce que M. Simon Pierre Douamba est de l’opposition. Or, le même que vous soupçonnez, dans ses analyses a affirmé ceci et je cite "la note montre un recul mais il y a une justification que les citoyens ont pu donner par rapport à l’action globale du président. « Les situations sanitaire et sécuritaire influencent un peu sur la note que les individus ont accordée au président du Faso ». Vous pensez que s’il avait un parti pris dans ses analyses il ferait cette affirmation même si cela correspond à la réalité ?

    Il faut que les Burkinabè grandissent. Qu’ils laissent leur hypocrisie et les critiques inutiles qui ne feront pas avancer le pays. Le dénigrement et la contestation à tout prix ne feront pas du Burkina Faso ce que nous souhaitons qu’il soit, sauf si votre souhait c’est l’empêcher de se développer. Je ne suis ni de l’opposition, ni du pouvoir. La note attribuée au Président est la traduction chiffrée de l’opinion des Burkinabè sondés. La note ne signifie pas que le Président n’a pas travaillé. Il a fait ce qu’il peut mais, comme l’a dit M. Simon Pierre Douamba, son action a subi des influences négatives du terrorisme et des revendications multiformes depuis son accession au pouvoir et plus récemment de la COVID 19. Les sondés n’ignorent pas ces facteurs, mais, ils ont exprimé leur point de vue et cela parce que leur souhait c’est d’avoir une vie meilleure. Donc, ce n’est pas le CGD qui a donné la note au Président mais les sondés. Le CGD n’a fait que traduire l’opinion des sondés.

    Arrêtez donc de saboter ce qui nous reste de meilleur après la mort de Thomas SANKARA. Permettez aux d’honnêtes citoyens restant de faire leur travail et de rendre compte. Sinon, on va se retrouver dans un pays où tout le monde ment dans leurs actions, dans leurs pensées et dans leurs comportements et le pays n’avancera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 10:03, par yambia En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    avec cette note, la machine de la fraude va être mise en marche...

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 11:50, par abdou En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    c’est a cause de COVID 19 si non il aura avoir plus que ça mai malgré le 4,52 il va passer au mandant supérieur y’a des élèves qui ont eu 2,75 mai ils vont passer,le sondage se trompe suivent fin du moi si tu vient chez y’a la joie mai a partir le 15 il faut mettre beaucoup de sel pour pouvoir sentir le gout de la cauce

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 12:21, par Bazèga Fils En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    On se souvient comme hier que le Président Kaboré a fait pratiquement de l’emploi, son programme politique. Mais cinq ans d’exercice du pouvoir ont fini de montrer son incapacité. On est tenté au regard des chiffres du sondage CGD, d’avancer que le MPP et ses alliés sont sur le mauvais fil.
    Le recrutement des jeunes ayant au minimum un Bac+2 pour enseigner n’a pas règlé de façon pérenne la problématique du chômage au Burkina Faso. Les jeunes ont besoin d’emplois durables qui pourraient leur permettre de se prendre en charge dans la vie active. Par ailleurs, la plupart des jeunes sont analphabètes, et il est triste de constater qu’aucune action n’ait été menée en direction de cette frange importante de la jeunesse... C’est vraiment regrettable !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 12:21, par David En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Dans le contexte sociologique du BF, faire un sondage n’est pas aisé.
    Je dis merci et bravo au CGD pour ce travail de qualité.
    Avec cette note du Président Rock qui tend vers la moyenne, l’opposition doit s’inquiéter très sérieusement.
    Pour moi, avec cette note, le Président Kaboré est en très bonne position pour réaliser le "un coup K O" à la présidentielle du 22 novembre prochain.
    En effet, obtenir une telle note, malgré l’insécurité et l’agitation permanente de certains syndicats, c’est que le Président Rock a une assise très solide et populaire.
    J’ai toujours dit dans ce forum que l’opposition ne pas gagner des élections en passant son temps, chaque mardi, devant les micros à Ouaga, face aux journalistes. Non ça ne peut pas marcher comme ça !!!
    Par exemple quelle alternative les partis d’opposition nous propose, concernant :
    - le code pénal,
    - le code du travail,
    - le code de la famille,
    - la réforme de l’éducation,
    - notre système sanitaire,
    - le traitement des dossiers de crimes de sang et de crimes économiques,
    - la mise en plat des rémunérations des agents publics,
    - ............,.
    - ...............
    - ............. etc.
    Sur ces quelques points ci- dessus cités , l’opposition n’a pas de proposition innovantes. C’est un silence radio déconcertant.
    Pour qu’un entraineur remplace Lionel Messi, il faut qu’il trouve un joueur qui joue mieux que lui.
    Est- ce que aujourd’hui, le BF à mieux que Rock et qui fait l’unanimité au sein des Burkinabè, dans notre contexte sociopolitique actuel ?
    Avons- nous genre un Thomas SANKARA civil ou un Michel KAFANDO au sein des partis politiques de l’opposition ? A chacun d’en juger.

    Répondre à ce message

    • Le 12 juin 2020 à 14:39, par Volta Noire En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

      Mon chers concitoyens ! Avant d’affirmer que votre champion Kaboré a un bon bilan, il faut faire le diagnostique global de la situation délétère :
      Environ 1 millions de personnes déplacés internes
      2135 écoles fermées
      chômage grandissant
      réduction de 40% des nombres de place à pourvoir aux concours de la fonction publique
      Vie chère
      Infrastructures publiques de piètre qualité
      283 grèves des fonctionnaires
      Détournements de fonds publics

      Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 13:55, par AB En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Roch, toi aussi, il faut faire pardon et puis grouiller avec tes amis là et avoir 5/10 de moyenne la prochaine fois sinon, c’est trop la honte.
    Tchè, il faut grouiller, au moins 4,99/10 si tu ne peux vraiment pas avoir 5/10. Laissez le champagne de côté et bossez les gars pour sortir des 4 de moyenne là. La honte !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 14:00, par abdou En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    malgre tout ça il va passer au mandant supérieur a cause de la COVID19,y’a des élèves qui ont eu 2,75 mai ils vont passer aux classes supérieurs en plus le sondage se trompe suivent a fin du Mois y’a la joie dans les familles mai a partir du 15 y’ trop de sel dans la cause

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 14:10, par le Citoyen En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Félicitations à son Excellence RMCK pour la note de 4,53/10 c’est bon à prendre dans le présent contexte.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 16:03, par Sacksida En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    A priori, ce travail scientifique du CGD correspond d’une maniere generale aux sentiments et bien sur a la perception des citoyens sur la gestion de l’Etat depuis presque cinq ans. Les six domaines releves au titre des insatisfactions dans la gestion de l’Etat sont en realite ce qu’on entend habituellement. En tout etat de cause, il est pratiquement impossible de les combler dans les 5 ou 6 mois a venir. Il faut souhaiter bien sur que si les elections doivent se tenir, quelles soient vraiment ouvertes, inclusives transparentes, justes et securisees. Dieu aide le Peuple Integre Burkinabe. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 18:43, par citoyen LAMBDA En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Quoi qu’il en soit et quoi que certains puissent dire ,en principe ,un président sous le mandat duquel, ce pays a perdu le contrôle du tiers de son territoire ,ne saurait même avoir une note de 1/ 20 . N’est-ce pas un de ses plus grands manquements à son serment ? Or, y a-t-il pire faute grave, voire pire crime, que celui de manquer à son serment, fut-il partiellement ? Vraiment, nous burkinabè sommes d’une naïveté déconcertante .
    Vous vous rendez compte, aujourd’hui, au moins 30% du territoire burkinabè est sous le contrôle des terroristes . Parallèlement donc , ce sont environ le tiers de la population ,soit environ 6000 000 d’habitants qui sont à la merci des terroristes ,dont au moins un 1000 000 sont des déplacés internes et des refugiés dans leur propre pays . Et cette tendance ne fait que s’accroitre .
    Autres conséquences qui découlent de cet état de faits, ce sont l’avenir de plus de 500 000 enfants qui se trouve hypothéqué peut-être à jamais ,les affrontements intercommunautaires ,les stigmatisations etc ,qui mettent à mal le vivre-ensemble et l’unité nationale du pays .
    En quoi, le bitumage tous azimuts de bouts de routes à OUAGA ,la gratuité des soins aux enfants de moins de cinq et à la femme enceinte de qualité d’ailleurs douteuse sur le terrain ,peuvent compenser ces très graves défaillances et insuffisances de l’action de notre cher président ? C’est à croire que le BURKINA FASO se limite seulement à OUAGADOUGOU et ses environs . Quand aux quelques travaux de bitumage de routes lancés dans certaines régions tout le monde aura compris la manœuvre ,puisqu’aussitôt lancés les travaux ne tardent pas à s’arrêter quelques jours ou quelques mois après la cérémonie de lancement .
    C’est ce qui fait dire aussi à certains, que pour notre président, il y a deux BURKINA FASO : l’un inutile qui regroupe les régions actuellement abandonnées aux terroristes. L’autre utile qui se limite au centre autour de Ouaga, donc au plateau mossi et sur lequel est concentré toutes les actions tape-œil ,parce que pour les stratèges conseillers occultes ou officiels du président , l’essentiel n’est-il pas ,que les élections puissent se tenir dans ce BURKINA utile.
    Mais bon, comme au BURKINA FASO, les votes peuvent s’acheter avec de l’argent ,comme au Burkina FASO des pesanteurs sociales comme l’ethnicisme ,le régionalisme ,le tribalisme peuvent déterminer les résultats de l’élection présidentielle ,RMCK passera effectivement à son second mandat, d’autant que nous avons une opposition médiocre ,et de salon à OUAGA ,avec un CFOP trop imbu de sa personne, narcissique, qui ne sait pas mobiliser véritablement les hommes et femmes autour d’une offre d’alternance crédible et accrocheuse, si ce n’est des diatribes insipides contre le pouvoir MPP .

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2020 à 20:04, par Bila En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Félicitations au CGD pour ce travaille remarquable
    Le parti au pouvoir à intérêt à prendre ce sondage au sérieux .
    Un président en fin de mandant qui n’a même pas une note de 5/10 sa prouve qu’il ya un sérieux problème
    Mr ROCH MARC CHRISTIAN KABORE n’a pas été à la hauteur il ne faut pas se voiler la face. Le tatonnement dans la gestion de la chose publique montre visiblement qu’ils (le MPP) n’avaient pas d’expérience contrairement à ce qu’ils nous ont fait croire en 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juin 2020 à 07:47, par Adakalan En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    J’ai du respect pour RMCK mais s’il aime vraiment ce ays qu’il ne se presente pas en novembre 2020

    Répondre à ce message

  • Le 15 juin 2020 à 12:32, par M.S. En réponse à : Sondage d’opinion « Présimètre » : Le président Roch Kaboré obtient 4,53 sur 10 en juin 2020

    Un des acquis incontestables de l’insurrection, c’est i) qu’aucun président ne peut faire plus de deux mandats ; ii) la porte de Kossyam est donc largement ouverte à tous ceux et toutes celles qui estiment avoir un projet de société et un programme politique à même de relever tous les défis auxquels le pays est confronté. Avec cette note, si elle reflète la réalité, les différentes oppositions au pouvoir actuel disposent de suffisamment d’arguments pour se faire élire en novembre prochain, pour enfin pouvoir réaliser leur alternative salvatrice. Pourvu que l’opposition se prépare sérieusement pour saisir cette aubaine, plutôt que d’œuvrer à ce que les élections n’aient pas lieu en espérant de possibles gouvernements d’ouverture ou d’hypothétique transition. RDV en novembre 2020, dans quelques semaines et bonne chance

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à compter du 10 décembre 2021
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « une exploitation abusive de son image » par Lefaso.net
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du Faso
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, nous avons retrouvé notre dignité de Burkinabè », félicite Aly Badra Ouédraogo, président du RPR
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face aux mouvements de contestation
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à encadrer la marche du 27 novembre avec professionnalisme
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la création de pôles provinciaux de formation militaires
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont pas à des marches », lance Bala Alassane Sakandé, Majorité présidentielle
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le pays dans une crise politique grave, avise Édouard Zabré du FFS
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de soutien aux FDS et un dialogue inclusif
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch Kaboré et à son gouvernement de tirer les conséquences de leur "échec total’’
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés