Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 11 juin 2020 à 22h10min
Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

Metsi Makheta, la coordonnatrice du système des Nations unies était en entretien avec le chef du gouvernement, Christophe Dabiré, ce 11 juin 2020. A l’ordre du jour, les deux hôtes ont abordé les questions relatives à la coopération entre le Burkina Faso et ses partenaires, la pandémie du coronavirus, les droits humains, la démocratie et les futures élections.

Au sortir de l’audience, la diplomate a confié à la presse que sa visite s’inscrivait dans le cadre du renforcement de la coopération, entre les Nations unies (qu’elle représente) et le Burkina Faso. Une visite qui a pris en compte le contexte sanitaire et sécuritaire du Burkina Faso.

La diplomate après un bref acte de reconnaissance aux autorités burkinabè dans leur lutte contre le coronavirus, a invité le peuple burkinabè à continuer à respecter les mesures barrières et de protection contre le Covid-19. Une réussite due selon ses propos, à « l’orientation donnée par le gouvernement dans sa riposte contre la propagation du virus ».

Entre autres sujets abordés figurent les élections prochaines en territoire burkinabè. La diplomate a rassuré que les Nations unies travailleront aux côtés des burkinabè, à travers ses programmes d’appui au développement. A ce propos, elle a expliqué que son institution entend accompagner des observateurs aux élections, mais aussi toutes structures impliquées dans la tenue de ces élections, y compris les médias.

La diplomate a également fait cas des droits de l’homme en cette période de crise sécuritaire. A ce sujet elle a parlé d’un partenariat entre l’institution onusienne, Haut-commissariat des droits de l’homme et les autorités burkinabè. Un partenariat qui permettra de prendre en compte les situations de violations de droits humains sur le territoire burkinabè. A ce sujet, elle observe « qu’il y a une situation sécuritaire qui prévaut au Burkina Faso et qui a fait qu’il y a des familles qui sont en douleur ». Une occasion pour elle d’exprimer les condoléances et le soutien des Nations unies aux familles en « douleur ».

Qualifiant cette situation « de complexe », la diplomate pense qu’il y a eu « un soucis par rapport au respect des droits humains, de l’état de droit et du droit international humanitaire ». Metsi Makheta a inscrit sa visite dans une dynamique d’affermissement des méthodes et mécanismes de protection des droits fondamentaux de l’homme. Une action qui peut trouver son aboutissement dans le renforcement de la coopération entre le Haut-commissariat au droit de l’homme et le Burkina Faso ».

E.K.S
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juin à 18:15, par Matt En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    "Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains...’ Voyez comment ces EXÉCUTIONS SOMMAIRES ET EXTRAJUDICIAIRES, maintes fois dénoncées ternissent l’image de notre pays aux yeux du monde entier !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:37, par Harouna En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    Vraiment ,les droits de l’hommes sont bafoués, bafoués, bafoués depuis depuis la transition à nos. L’ Homme est devenu zéro dans ce pays, surtout les peulh. Les terroristes tuent, les FDS tuent et les populations s’ entremêlent.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 18:46, par Steve Biko En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    Je remercie cette grande Dame au cœur d’or pour ces nombreuses actions dans la défense des droits de l’homme ! Metsi Makhetha est une femme de compassion que nous avons eu l’honneur de rencontrer lors d’un atelier à Dakar !
    Je sais qu’au Pays des Hommes Intègres, elle va faire davantage de bons résultats.
    Merci à Lefaso.net pour sa promptitude dans l’info !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 23:19, par Maryse En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    Dommage que le Burkina Faso, jadis cité en référence pour sa droiture et son intégrité, soit de nos jours négativement indexé. Tout ça parce que des individus jouant aux super "patriotes", soutiennent et encouragent les exécutions sommaires, comme quoi on est en"guerre asymétrique", donc y a pas de droits de l’homme qui tienne, lorsque les FDS sont sur le terrain. "Il faut tuer seulement, même s’il y a des risques qu’il y ait des innocents parmi les tués" ! Parce que, selon eux, "pour faire des omelettes, il faut casser des œufs", etc. Dieu sauve le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 11 juin à 23:37, par Le Sage En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    CISC, MDBHP, Human Rith wats, Union européenne, HCR, Amnisti international, PNUD. En tirant la sonnette d’alarme sur les exécutions sommaires et extrajudiciaires, tous ces Organismes soutiennent les terroristes ???? Si toutes ces organismes disent que c’est pas bon, il faut écouter !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 09:37, par YAAM SOBA En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    Lorsque les mouvements de protection des droits humains dénoncent les exactions de nos FDS sur les civils, certains pensent qu’ils sont contre la république.Jamais notre pays n’a connu autant de massacres sur les populations civiles par les institutions régaliennes.
    Ce qui est ahurissant, c’est le silence complice des premières autorités du pays...
    Merci aux Nations Unies pour leur plaidoyer en faveur des droits humains !
    On espère qu’il y’aura des enquêtes publiques internationales, afin de punir les commanditaires !

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 10:02, par SOME En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    A tous ceux qui se précipitent pour crier les droits de l ´homme et surtout parce que c est l’ONU ou je ne sais quoi encore... l onu elle même 3st bien silencieuse dans bien de cas très patents. C est les populations qui en patissent et eux ils vivent de ça. C est parce qu on sait que la guerre va démarrer bientôt au Burkina que chacun se veut montrer ceci cela. La priorité c est la protection et la tranquillité des populations. Point barre
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin à 13:08, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    ‘’….la diplomate pense qu’il y a eu un soucis par rapport au respect des droits humains, de l’état de droit et du droit international humanitaire’’

    - Madame Metsi Makheta, à quel jeu jouez-vous ? Clarifiez votre langage. Voulez-vous dire :
    1- qu’il y a du souci à se faire pour le bafouement des droits humains, de l’état de droit et du droit international humanitaire ou voulez-vous dire que
    2- les autorités burkinabè sont soucieuses des droits humains, de l’état de droit et du droit international humanitaire ?

    Si c’est la seconde hypothèse, je vous demande qui vous trompez là ? Si c’est cela, mêmes les autorités burkinabè auxquelles vous parlez ne croient pas un iota de ce que vous les narrez ici. Elles savent toutes que c’est de la flagornerie que vous faites !! Et surtout ne nous prenez pas pour des cons ! Depuis Yirgou jusqu’à Tanwarbougou en passant par Banh, Djibo, Arbinda et autres avec de nombreuses exécutions extrajudiciaires, et vous trouvez que ces gens sont soucieux des droits humains ? De qui vous moquez-vous finalement ? Peut-être du peuple burkinabè que vous êtes sensée servir ici à travers les NU et qui justifie votre présence au Burkina Faso !? Mais nous burkinabè lucides, nous voyons votre jeu comme beaucoup de vos compères ici ! Oui, flattez l’ego des autorités burkinabè et prenez votre médaille de la honte de décoration avant votre départ du pays !!

    NB : Webmaster, met mon post car je n’ai pas recommandé de tuer quelqu’un. Je dis juste ce qui me parait, et donc ne me discrimine pas !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 16 juin à 08:57, par zemosse En réponse à : Coopération : « Il y a eu un souci par rapport au respect des droits humains », Metsi Makheta

    Regardez la posture des deux personnalités sur la photo et dites ce que vous en pensez. La posture assis d’un Homme traduit souvent sa personnalité. Le Président Abdou Diouf du Sénégal malgré sa très grande taille avait une position assise respectable. Je n’en dit pas plus. A chaque lecteur son analyse et interprétation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cérémonie d’hommages de la Nation ivoirienne au Premier ministre Amadou Gon COULIBALY : Le Premier ministre burkinabè y était avec une forte délégation
Le Chef du Gouvernement aux obsèques de son homologue ivoirien
Education : L’ambassade de France signe une convention avec l’ENEP de Bobo-Dioulasso
Primature : Le Comité international de la Croix-Rouge reçu en audience par Christophe Dabiré
Sommet du G5 Sahel à Nouakchott : Les chefs d’Etat saluent les avancées dans la lutte contre le terrorisme
Sommet élargi G5 Sahel : Les Chefs d’Etat préoccupés face à l’expansion de la menace terroriste dans la sous-région
G5 Sahel : Le sommet de Nouakchott confirme les progrès depuis Pau et énonce les futurs enjeux
Sahel : Quels enjeux autour du sommet de Nouakchott ?
Coopération : Des émissaires européens acheminent une aide humanitaire au Burkina Faso
Burkina : Le MCC approuve « à l’unanimité » le deuxième compact
Coopération sino-burkinabè : Le ministre en charge de l’éducation nationale satisfait de l’exécution d’infrastructures éducatives dans le Passoré
Coopération : L’Agence française de développement appuie le Burkina avec une enveloppe de 61, 7 milliards de F CFA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés