Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ose traverser les grands fleuves ne craint pas les petites rivières.» Proverbe Chinois

Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • mercredi 10 juin 2020 à 22h15min
Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

Depuis le lundi 8 juin 2020, les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont repris le contrôle de tout l’ouest libyen. Cette reprise des troupes du GNA a scellé l’échec de l’offensive du maréchal Khalifa Haftar contre Tripoli. Ce rééquilibrage sur le terrain s’est fait avec l’appui d’Ankara au Premier ministre Fayez al-Sarraj. Et ce retournement de situation a contraint l’ex-homme fort de l’est et ses alliés égyptiens et russes, à privilégier la carte diplomatique.

La Libye est en proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Le conflit a connu une implication croissante de puissances étrangères. Ainsi, après les canons, l’option diplomatique semble être envisagée avec l’équilibre des forces depuis la prise du contrôle de tout l’ouest libyen par les troupes loyales au gouvernement d’union (GNA), reconnu par la communauté internationale, aux dépens de l’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar. Depuis la chute du colonel Kadhafi, l’homme fort de l’est libyen affirmait contrôler 80 % du pays. Mais ces dernières semaines, la situation a connu un tournant majeur dans le conflit.

En effet, les forces du GNA, avec l’appui de la Turquie, ont pris le contrôle de tout l’est. Et mieux, elles sont parties à l’assaut de la ville de Syrte, verrou stratégique entre l’est et l’ouest, située à 450 km à l’est de la capitale. « Avec fierté et honneur, nous déclarons la libération de la base militaire d’Al-Watiya de l’emprise des milices criminelles et des mercenaires terroristes (pro-Haftar) » a annoncé, dans un communiqué, Fayez al-Sarraj, le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli et reconnu par l’ONU.

C’est donc un nouveau revers essuyé par le maréchal Haftar dans son offensive contre la capitale libyenne. Aidés par la Turquie, les pro-GNA ont intensifié les raids aériens contre leurs rivaux ces dernières semaines, visant notamment leurs lignes d’approvisionnement autour de la base d’Al-Watiya et la ville de Tarhouna, désormais la seule base-arrière des pro-Haftar, située à quelque 80 km au sud-est de Tripoli.

« Le succès d’aujourd’hui n’est pas la fin de la bataille mais elle nous rapproche plus que jamais de la grande victoire, où toutes les villes et les régions seront libérées, et de l’anéantissement définitif du projet hégémonique et tyrannique qui menace les espoirs, et les attentes des Libyens d’un état-civil et démocratique », a encore ajouté Sarraj.

C’est dans ce contexte que l’Egypte, qui est l’un des principaux soutiens étrangers, avec la Russie et les Emirats arabes unis, a volé au secours du maréchal en proposant un cessez-le-feu à partir du lundi 8 juin, et une feuille de route pour la Libye. Signe que le camp Haftar n’envisage plus que la solution militaire au conflit libyen.

Si le cessez-le-feu a été accepté par le maréchal, le GNA, qui a ralenti la progression de ses combattants vers Syrte, n’y a pas encore donné suite. Le GNA semble ne plus être favorable à l’option de la négociation avec le camp Haftar. Le GNA avec ce nouveau retournement de la situation semble vouloir opter pour la solution militaire surtout grâce à l’appui de la Turquie. En rappel, le GNA, basé à Tripoli, peinait à asseoir son autorité sur le pays miné par les divisions et les violences depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

O.I.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 juin à 07:57, par warzat En réponse à : Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

    Selon Jean Luc Mélenchon, le pétrole exploité par Daech pendant son occupation d’une partie de la Syrie était revendu à la Turquie au fils de Herdogan. La Turquie par ses hommes politiques, celle qui a réalisé le premier génocide du 20 ème siècle, celui des Arméniens qu’elle n’a jamais reconnue sort gagnante de la tragédie libyenne. Cela veut dire pour nos états confrontés au djihadisme, l’ouverture d’un boulevard de ravitaillement en hommes et en armes des terroristes à travers la Libye. Notre combat risque de ne donc pas s’arrêter de sitôt car les enjeux économiques primeront sur nos vies.

    Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 10:14, par kwiliga En réponse à : Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

      @warzat
      Tout cela est très juste. On doit même rajouter que la Turquie, outre les missiles, l’aviation et toutes sortes d’armement de pointe vient d’amener 6000 djihadistes, depuis la Syrie.
      Si les combats venaient à prendre rapidement fin, sur le territoire libyen, ce sont autant de mercenaires terroristes, qui se retrouveraient au "chômage" et chercheraient à exercer leur "art", sur les territoires les plus proches.
      Si, pour notre plus grand malheur, cela devait advenir, beaucoup d’entre nous viendraient à amèrement regretter leurs propos de glorieux patriotes, intimant aux forces occidentales de quitter nos territoires, surs qu’ils sont de la force de notre puissante armée.
      Pour préciser ma pensée, le Burkina pourrait bien connaitre la situation du Mali en 2012 et dans ce cas, même bien planqué à Ouaga, on commencerait à se faire du souci.

      Répondre à ce message

    • Le 11 juin à 11:39, par MsFaso En réponse à : Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

      C’est quand meme drole de donner Jean Luc Melanchon comme votre reference ! Un homme qui est ne a Maroc, avec ses parents de Algérie française ! oui c’est quand meme pas mal de se rappeler un peu d’histoire, nos terres s’appelaient alors Algerie-française voire Maroc-français comme d’ailleurs et toujours Afrique-française (lisez Françafrique).
      Mais aucune honte a vous qui a grandi avec la propagande française sur le Monde surtout les turcs. Donc c’est normal qu’un Burkinabe ayant eu des etudes a la française est situe a cote d’eux et non pas avec le gouvernement qui est reconnu par le monde entier.

      Répondre à ce message

      • Le 12 juin à 07:22, par kwiliga En réponse à : Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale

        @MsFaso
        Monsieur, Madame, ou peut-être Miss Faso...?
        J’ai pour principe de ne jamais apporter de réponse aux commentaires de la veille.
        Je vais néanmoins faire une exception en ce qui vous concerne.
        En effet, votre réponse à l’internaute warzat, qui n’a strictement rien à voir avec l’article, relève de la pure attaque personnelle, vous faisant classifier les individus selon leurs origines, leur lieu de naissance et non pas d’après ce qu’ils font ou les idéologies qu’ils défendent.
        Ce genre de raisonnement, qui ne vous honore pas, vous range résolument dans le camp des racistes et autres xénophobes et vous rend, par là même tout aussi dangereux que les personnes que vous entendez combattre.
        Vos propos, par la suite, me paraissent un ramassis d’inepties, inhérentes aux amalgames qui troublent votre intellect et vous font perdre toute lucidité.
        J’en prends pour exemple :
        - " nos terres s’appelaient alors Algerie-française voire Maroc-français".
        Nos terres ??? Votre pseudo panafricanisme vous aveugle.
        Allez donc expliquer aux marocains et aux algériens que vous considérez que ce sont "vos terres". Avez vous la moindre idée de la considération qu’ont les peuples du Maghreb, à l’égard des populations noires ?
        - "propagande française sur le Monde surtout les turcs"
        Il y a à peine 10 ans de cela, le peuple turc, fort d’une démocratie laïque, aspirait à rejoindre la communauté européenne.
        Aujourd’hui, la Turquie est devenue une infâme dictature islamiste, qui, comme le précise warzat, ayant commis le premier génocide du 20° siècle, contre les arméniens, tente aujourd’hui d’éradiquer le peuple kurde, tout en œuvrant pour rétablir la toute puissance de l’ancien empire ottoman.
        - "’un Burkinabe ayant eu des etudes a la française"
        Et vous même, quel type d’études avez vous suivi ?
        Répondez-moi donc en turc !

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara briguera un troisième mandat
Joseph HAGE, consul honoraire du Liban à Ouagadougou : « L’explosion qui s’est passée à Beyrouth doit être la deuxième en intensité après la bombe atomique d’Hiroshima »
Situation sociopolitique au Mali : Un sommet extraordinaire de la CEDEAO pour une sortie de crise
Blocus Americain sur Cuba : Le parti Burkina Yirwa de tout cœur avec le pays de Castro
Crise politique au Mali : La mauvaise foi de la classe politique
Tchad : Des militaires tchadiens tirent à nouveau sur un véhicule de l’armée française
Mali : IBK abroge le décret de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle
Crise politique au Mali : L’Assemblée nationale saccagée par des manifestants
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés