Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Présidentielle 2005 : L’ADF/RDA s’active

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 • • mercredi 21 septembre 2005 à 08h03min

Un séminaire de formation des formateurs des délégations de l’ADF/RDA dans les bureaux de vote s’est déroulé les 17 et 18 septembre 2005 à Ouagadougou.

Le président du parti de l’éléphant, M. Gilbert Noël Ouédraogo a souligné aux participants, ses nouvelles attentes : "vous avez désormais la mission de restituer cette formation dans vos régions, provinces, villages et secteurs, de sorte que les militants de l’ADF/RDA puissent maîtriser toutes les ficelles du processus électoral". Il les a exhortés à inviter les militants à retirer leurs cartes d’électeur dès le mardi 20 septembre.

Des militants qui veilleront à procéder aux éventuelles rectifications d’identité, le cas échéant, afin d’éviter des frustrations et des pertes de voix le jour du scrutin. "Faisons tous, chers camarades pour assurer à notre candidat Blaise Compaoré, une victoire propre et brillante le 13 novembre 2005" a martelé Me Gilbert Ouédraogo.

Pour l’ADF/RDA, doyenne des formations politiques du Burkina, la consolidation du processus démocratique passe par l’organisation d’élections transparentes et justes pour tous.

Aussi la formation a-t-elle porté selon le député Cyril Goungounga, directeur régional du Centre de la campagne présidentielle, sur le code électoral. "Il s’agit des opérations électorales tels l’ouverture du bureau de vote, la clôture, le dépouillement, les réclamations éventuelles". Des réclamations qui se font désormais séance tenante et non après comme par le passé, dira-t-il.

Le parti de l’éléphant a saisi l’opportunité pour décocher quelques flèches à l’encontre de ses détracteurs à travers la lecture d’un extrait de discours de 1956 de Daniel Ouézzin Coulibaly "des slogans sont proférés aujourd’hui dans le but d’atteindre l’honorabilité du RDA. Ces slogans sont ceux que le RDA...vient de troquer contre une méthode plus sûre, plus adaptée à la situation de pays dépendants en marche vers leur émancipation.

Dix ans d’expérience vécue dans un combat quotidien, ont prouvé au RDA que l’Afrique noire n’évoluera pas à coups de slogans mais d’action réelle, d’efficacité pratique".

Alassane NEYA
Joël ZOUNDI(Stagiaire)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Election présidentielle : Le satisfecit de la JUNA, du RAJS et de CERVO d’Afrique
Groupe des cinq : Savoir raison gardée
La gueule de bois des lendemains électoraux !
Les leçons d’un scrutin
Présidentielle 2005 : Ce qui devait arriver arriva
L’opposition burkinabè : Les causes d’une défaite
L’après élection du 13 novembre : Tentatives maladroites d’atténuer une défaite cuisante
Analyse des résultats : On récolte ce qu’on a semé
Analyse des votes : Pourquoi certains ont voté blanc ou nul ?
Burkina : "Une démocratie chancelante, balbutiante, frileuse"
Présidentielle au Nahouri : Le PAI analyse sa défaite
Election présidentielle : L’AJCBC dit merci à la jeunesse
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés