Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 6 juin 2020 à 11h30min
Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

Face à l’insécurité qui sévit au Burkina, le député Yahaya Zoungrana s’est indigné dans un post sur Facebook. S’interrogeant sur le rôle du député dans la sécurisation du Burkina Faso, l’élu national pense que le président du Faso devrait « laisser la place à un autre pour gérer ce pays ». Lisez in extenso le post.

Kompienbiiga et toute la Kompienga pleurent ; que puis-je faire pour eux ?
Avant eux, Tanwalbougou, Yirgou, Bahn, Kain, Djibo, Barsalogho, Bourzanga, Tongomayel, etc. continuent de pleurer ; que puis-je faire pour eux ?
Moi, député de la nation, donc leur député, qu’est-ce je peux faire pour eux ?
Depuis deux ans, j’ai voté :

La loi sur l’Etat d’urgence, prolongé déjà deux fois, afin de donner des moyens au gouvernement de mieux gérer la lutte contre le terrorisme dans les régions concernées.

La loi sur la programmation militaire, afin de donner au gouvernement, suffisamment de moyens financiers pour doter nos FDS en matériel militaire adaptés à la lutte contre le terrorisme.

La loi sur les Volontaires de la patrie parce que le gouvernement nous a convaincus que c’était un moyen pour impliquer les populations dans la lutte contre le terrorisme. Etc.

Et malgré tout cela, mon peuple continue de périr.
Que puis-je faire pour qu’il retrouve la paix et la sécurité, conditions nécessaires pour vaquer à ses occupations ?

Président du Faso, mesurez-vous le niveau de souffrance de notre peuple ? Avez-vous la réalité du terrain ? Savez-vous que des villages entiers sont vides de leurs populations ?

Savez-vous que des innocents meurent chaque jour dans leur maison, au marché, dans leurs champs, sur la route du dispensaire ?

Savez-vous que notre pays est en guerre et que l’ennemi avance ?
Savez-vous, mon Président, que Ouagadougou seul n’est pas le Burkina et que parmi ceux qui sont tués il y en a qui vous ont fait président en 2015 et attendaient de vous autre chose de bien que cette mort ?

Savez-vous, mon Président, que d’autres drapeaux flottent sur des parties de notre territoire national en lieu et place de notre drapeau national dont nous sommes si fiers ?
J’imagine que vous le savez.

Alors pourquoi jamais vous n’avez pas adressé un discours à la nation sur cette guerre comme vous l’avez fait deux fois en moins d’un mois pour le coronavirus ?[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Député Yahaya Zoungrana

Vos commentaires

  • Le 6 juin à 13:58, par David En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Député Yahaya Zoungrana, j’ose vous dire que vous êtes tombés très bas, par un tel écrit.
    La fonction de Président du Faso est donnée par le peuple et rien que par le peuple, par le vote au suffrage universel direct.
    Au soir du 22 Novembre 2020, les Burkinabè nous dirons à qui ils ont confié leur destinée pour un mandat de 5 ans. Ne soyez pas dans la surestimation et la suffisance SVP. Nous sommes au BF, laissez les Burkinabè " meurtris et traumatisés" comme vous le prétendez voter en sanctionnant qui ils veulent. N’est-ce pas plus beau et plus rationnel ?
    Au soir du 22 Novembre, démocrate que vous êtes, si les Burkinabé confient encore leur destinée pour 5 ans au Président Rock ou à une autre personne, votre problème c’est lequel ? Avez vous peur de quoi ? Avez vous peur du choix du peuple ?
    Mr. Zoungrana, SVP, ne soyez pas comme ces extrémistes communistes qui prétendent défendre le peuple, mais refusent de ce soumettre au jugement du peuple en participant aux élections.
    Mr. Zoungrana, ne faites pas comme ce groupuscule communiste qui prétend défendre la liberté, mais en réalité, il est un acteur clef de la pensée unique au BF.
    Mr. Zoungrana, SVP, vous seul ne pouvez pas choisir, pour les Burkinabé, Le Président du Faso qui leur convient.
    Les Burkinabè n’ont pas mis en déroute le régime criminel et corrompu de l’ex dictateur Blaise Compaoré, pour que de prétendus " super Burkinabè" choisissent Le Président du Faso pour eux.
    Tout Burkinabè qui pense qu’une candidature à l’élection présidentielle n’est pas conforme a la Constitution, qu’il saisissent Le Conseil Constitutionnel.
    Tout Burkinabé a le droit d’être candidat à l’élection présidentiel, pourvu que cette candidature ne soit pas frappée par le veto juridique du Conseil Constitutionnel.
    Mr. Zoungrana, tout Burkinabè peut être candidat, même ceux dont la candidature doit être validée par l’ex dictateur Blaise Compaoré, chassé par la rue.
    Les Burkinabè ne veulent plus de " super Burkinabè à priori’, ils veulent des hommes politiques comme Président du Faso qui travaillent en mouillant le maillot et seront jugés. Vous ne voyez pas que les Burkinabè vénèrent Thomas SANKARA, c’est parce qu’en 4 ans, les Burkinabè jugent qu’il a travaillé, qu’il a mouillé le maillot en transformant le pays. En 4 ans Thomas SANKARA a posé 100 km de rail ( Ouaga Kata). En 27 de dictature, l’ex dictateur Blaise Compaoré qui valide des candidatures, n’a pu poser aucun mètre de rail au profit du BF.
    Mr. Zoungrana, les Burkinabè ne veulent pas non plus de politiciens téléguidés depuis les bords de la Lagune Ebrié, comme Président du Faso, parce qu’un tel Président du Faso ne sera pas indépendant en esprit et dans ses prises de décisions.
    Ensemble, laissons les Burkinabè voter. C’est par le vote que couperons l’herbe sous les pieds de tous les extrémistes politiques et sous les pieds des OSC extrémistes.
    C’est aussi par le vote que les Burkinabè feront comprendre aux terroristes que nous sommes debout et encore plus fort, et que tôt ou tard, c’est eux les terroristes qui courberont l’échine.
    Nous sommes 20 millions de Burkinabè, aucun terrorisme ne peut gagner une guerre contre nous, peu importe Le Président du Faso.

    Répondre à ce message

    • Le 6 juin à 15:24, par Le Vigilent En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

      Mon cher @David, tu as vu juste et bien répondu à l’honorable Yahaya Zoungrana. Il est mal placé pour opiner
      sur l’opportunite de la candidature d’un quelconque citoyen burkinabé a l’élection présidentielle de novembre 2020. Rappelle-toi que son parti l’a jugé indigne d’être, ne serait-ce qu’un bon candidat à la candidature pour ces mêmes élections, malgré une campagne menée tambour battant auprès des membres du bureau politique. Il croit peut-être que c’est le président Roch Marc Christian Kabore qui est responsable de son échec cuisant lors du choix du candidat à la candidature du CDP pour novembre 2020.
      Combien de fois le député Yahaya Zoungrana s’est-il rendu dans les localités qu’il a citées alors même qu’il affirme représenter les populations qui y vivent ?

      Répondre à ce message

      • Le 6 juin à 21:32, par Burkina En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

        J’ai honte pour mon pays !
        un 1er député qui sort polémiquer sur des faits graves et sur la base de témoignages peu crédibles. un autre qui descend aussi bas !
        Honorable êtes-vous sûr que votre candidature avait fait l’unanimité en son temps ?
        Etes-vous sûr que tout le monde voudra de vous aux prochaines élections ? Est-ce pour autant que vous vous laisseriez dissuader d’être candidats ?
        À la fin, vous rendez un grand service au Président. En personnalisant votre haine contre lui, vous augmentez son capital de sympathie auprès du peuple qui sait très bien lire vos intentions injustes, exagérées. Le Burkina a-t-il jamais eu un Président qui ait eu a faire face à autant de défis à la fois sans que la barque chavire ?
        Vous devez être de ceux qui nous faisaient croire que notre destin dépendait d’un seul individu si bien qu’il faut à tout prix, tout peindre en noir, même ce qui est blanc.
        Grâce à Dieu, depuis 5ans, même si le Burkina vascille, il ne tombe pas et c’est l’essentiel. Qui l’eût cru ?
        Laissez l’homme en paix, présentez-vous contre lui. Si le peuple ne le veux plus, il va vous préférer !

        Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 16:14, par Lom-Lom En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    J’ai soutenu la candidature de Yaya Zougrana dans la course au poste de Candidat du CDP à la Présidentielle mais je ne savais pas qu’en lieu et place d’un intellectuel comme on l’a présente, on a à faire un simple mégalomane minable qui croit qu’il est sorti de la.Cuisse de Jupiter. Heureusement que les gens du CDP ont vu juste sinon un type comme celui-là, c’est pire que Blaise Compaoré ou d’autres petits nègres dont les familles sont au pouvoir depuis 50 ans ! Qu’il aille.donner ses leçons à son parti dont le candidat est choisi par une seule personne à savoir l’ex-Burkinabe Blaise Compaoré. Pauvre de nous ! Une fois de plus, félicitation au CDP d’avoir eu l’intelligence d’écarter un tel monsieur de sa présidence !

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 21:20, par Dedegueba SANON En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Moi ça me fait drôle lorsqu’un militant du CDP adresse une " pique politique " au MPP et de même lorsque la pique vient du MPP dirigée contre le CDP.
    Bonnes gens où est la différence entre ces deux partis nourris aux mêmes mamelons ?
    Si notre peuple était majeur, ni l’un ni l’autre ne pourrait diriger encore ce pays.
    Mais assurément s’il faut composer avec eux, le moindre mal serait le MPP. Parce que faire valider une candidature à notre présidentielle, par un "ivoirien" ? J’en perds mon latin. Et si d’aventure ce candidat de " l’ivoirien" venait à gagner ces élections, alors l’insurrection mourra une deuxième fois. Que Dieu nous préserve d’une telle humiliation.

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 03:57, par Non En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    député Yahaya Zoungrana en posant la question : "qu’est-ce je peux faire pour eux ?" vous montrez votre d’impuissance a remplir votre function de deputé qui doit inlassablement ouevrer à defendre les populations que vous representez. Mais helas vous venez de jetter l’eponge en avouant vous meme votre incapacité a remplir votre function ; alors il ne vous reste plus qu’a demissionner de votre function de deputé. député Yahaya Zoungrana qu’est-ce vous pouvez faire pour eux ? Rien !
    Alors demissionnez !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 06:46, par Moctar En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    On peut ne pas aimer Mr Zoungrana, mais son écrit est si limpide et très pertinent. Certes, le peuple donne le pouvoir pour 5 ans mais après y’a l’honnêté de celui qui l’exerce aussi.
    Quand on promet la lune au peuple et on n’arrive pas à le faire decollé d’un mètre, pire on l’enfonce !!, il faut avoir le courage pour la postérité de renoncer. Malheureusement y’a toujours des gens pour intérêt nourriciers vont toujours dire que c’est blanc même quand c’est rouge.
    Tant que nous n’allons pas surpasser notre politique de ventre et être honnête et sincère dans nos discours nous allons tous nous perdre dans ce pays. Où se trouve le tourisme aujourd’hui au faso ?Néant
    C’est ça la nation prospère que l’on veut léguer à nos enfants ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 juin à 16:07, par Yirmegna En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Mr le Député Zoungrana vous êtes vraiment Tombé Très Très bas avec une telle sortie. Au lieu de penser au pays toi, ce sont les élections qui te préoccupent. Qu’a tu fait de concret pour ces régions ? Es tu allé au Nord ou à l’est en tant qu’élu leur apporter le moindre soutien ? Je ne suis pas MPP mais la constitution burkinabé permet à tous de se prétendre. C’est au peuple de décider au Burkina. Je comprends que tu sois aigri parce que chez vous c’est Le Monsieur en Côte d’Ivoire qui décide.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 08:51, par Yabi En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    OUI M. Zoungrana, il est très indécent, très indécent que toute la classe politique plutôt se préoccupe d’élections au moment ou le pays n’existe que de nom,
    il est très indécent que la classe politique n’a que pour seul agenda aller à des élections pendant que ceux pour qui (le peuple) elle prétend se battre se pose la question de sa survie,
    il est très indécent que la classe politique soutenue par des conseillers juridiques occultes passent le temps à nous parler de vide constitutionnel pour dilapider les ressources du pays dans une mascarade électorale, pendant que des burkinabè tombent chaque jour pour faute d’armement, de moyens de aéroportés de combats contre les fous des fous, de plateaux techniques sanitaires, de mauvais traitement du personnel médical et paramédical,
    il est très indécent que la classe politique se pavane devant les media à faire des soit disant dons aux familles endeuillées et/ou pour lutter contre la Covid, pendant que c’est là même les B-A-B-A de la gouvernance parlementaire (budget)
    Il est très indécent que cette classe politique parle au nom du peuple burkinabè,
    Carton très rouge à la classe politique en panne d’intérêt pour le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 10:17, par gomera En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    M. YABI
    Qu’est-ce que vous attendez pour prendre la place de la "classe politique" ?
    Soyez conséquent envers vous même. Prompt à critiquer sans avoir le courage de se lancer dans la politique. Si vous estimez nulle cette classe politique eh bien venez avec votre Parti et proposez autre chose....
    Par ailleurs, arrêtez de dire "classe politique".
    C’est le MPP qui a la responsabilité de ce pays. C’est à lui que les burkinabè ont confié la gestion du pouvoir pour 5 ans. S’il a contribué par son incompétence et son tâtonnement à mettre le pays aujourd’hui à genoux, il faut vous en prendre à lui et lui seul.
    S’il n’y a pas d’élection vous pensez que le terrorisme, la faim, les déplacés internes, le COVID-19 etc... vont disparaître comme un coup de baguette magique !
    Ceux qui parlent Transition, croyez-vous sincèrement que c’est elle qui va sauver le BF ? On en a vu en 2015 !!!!
    SVP n’ajoutez pas une crise politique et institutionnelle après novembre 2020 à la crise multidimensionnelle que nous vivons déjà. SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 11:15, par kiemad En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    C’est dommage si d’autres drapeau sont implantés sur notre territoire. Je félicite ce député qui a eu le courage de parler de toutes ces difficultés que vit ce pays. Son voeux démeure fondé et c’est ce que souhaitent beaucoup de Burkinabé comme moi, que le Président du Faso ait le courage de ne plus se présenter pour un autre mandat car les plaies sont vraiment béantes par rapport au nombre de morts, une partie du territoire occupée par l’ennemi, les refugiés qui souffrent et ne peuvent pas repartirent chez eux et sont encore frappés de plein fouet par d’autres calamités comme les innondations, je voudrais faire allusion aux refugiés de Kongoussi.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 16:55, par ali baba En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    David, tu as tout dit et je ne peux que te féliciter pour ta réponse plus que pédagogique au député en manque d’inspiration. Ta réponse " chirurgicale" mérite mon appui

    Répondre à ce message

  • Le 8 juin à 21:45, par Yabi En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    OUI M. Zoungrana, il est très indécent, très indécent que toute la classe politique se préoccupe plutôt d’élections au moment où le pays n’existe que de nom,
    il est très indécent que la classe politique n’a que pour seul agenda aller à des élections pendant que ceux pour qui (le peuple) elle prétend se battre se pose la question de sa survie,
    il est très indécent que la classe politique soutenue par des conseillers juridiques occultes passent le temps à nous parler de vide constitutionnel pour dilapider les ressources du pays dans une mascarade électorale, pendant que des burkinabè tombent chaque jour par faute d’armement, de moyens aéroportés de combats contre les fous des fous, de plateaux techniques sanitaires, de mauvais traitement du personnel médical et paramédical, de réfugiés dans leur propre pays,
    il est très indécent que la classe politique se pavane devant les media à faire des soit disant dons aux familles endeuillées et/ou pour lutter contre la Covid, alors que c’est là même les B-A-B-A de la gouvernance parlementaire (budget)
    Il est très indécent que cette classe politique parle au nom du peuple burkinabè,
    Carton très rouge à la classe politique en panne d’intérêt pour le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 09:57, par M’ba pousga En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Moi à la place de Monsieur Zoungrana, après avoir peint tout en noir dans la gouvernance actuelle, j’aurais même encouragé le Président actuelle à se représenter pour bien observer sa défaite.
    Il est difficile de comprendre ce raisonnement, trouver la gestion du pays catastrophique et s’inquiéter de la candidature éventuelle du Président. Comme il est si nul, il est tout à fait logique qu’il sera désavoué par le peuple. Avec le bilan dressé par ce Monsieur, même le chien du Chef de l’Etat ne le votera pas. Pourquoi prendre la peine de lui dire de ne plus se présenter ? A moins qu’on ne soit pas convaincu de ce qu’on dit...

    Répondre à ce message

  • Le 9 juin à 12:14, par Lom-Lom En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Le Député Yaya Zougnrana, après sa défaite mémorable dans la course à l’investiture de son parti CDP pour la présientielle, n’a pas encore tiré leçon et veut en donner aux autres notamment à celui que le Peuple a élu. Mr Zougrana est si mal inspiré et très mal conseillé, qu’il veut éviter au Président Roch Kaboré, la honte d’être désavoué par le peuple en Novembre prochain. Je suis tenté de lire dire que ne faisant pas partie du MPP, la défaite de Roch et du MPP ne le regarde pas. Mr Zougrana a intérêt à s’occuper de sa propre campagne car c’est lui qui risque de ne pas être réélu Député et ira grossir les rangs des "Aigri-gangs" comme le disent les enfants de nos quartiers. Mr Yaya Zoungrana, heureusement que le CDP a vu juste en vous désavouant dans votre confrontation dite "démocratique" au sein du CDP face à Eddie Komboigo ! Mr Zougrana, dites simplement que vous avez peur bleue pour la victoire prochaine du Président Roch et ça vous enlève déjà votre propre sommeil après votre défaite cuisante au sein du CDP. C’est avec ça qu’on dit que c’est un intellectuel de haut rang ! Pitoyable !!

    Répondre à ce message

  • Le 10 juin à 13:59, par KOLO Idrissa En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    Mon cher Yabi ton analyse est tellement pertinent que je le prête pour la répétition qui est pédagogique.

    Merci.

    11. Le 8 juin à 21:45, par Yabi En réponse à : Député Yahaya Zoungrana au président du Faso : « Il serait indécent de forcer pour un autre mandat »

    OUI M. Zoungrana, il est très indécent, très indécent que toute la classe politique se préoccupe plutôt d’élections au moment où le pays n’existe que de nom,
    il est très indécent que la classe politique n’a que pour seul agenda aller à des élections pendant que ceux pour qui (le peuple) elle prétend se battre se pose la question de sa survie,
    il est très indécent que la classe politique soutenue par des conseillers juridiques occultes passent le temps à nous parler de vide constitutionnel pour dilapider les ressources du pays dans une mascarade électorale, pendant que des burkinabè tombent chaque jour par faute d’armement, de moyens aéroportés de combats contre les fous des fous, de plateaux techniques sanitaires, de mauvais traitement du personnel médical et paramédical, de réfugiés dans leur propre pays,
    il est très indécent que la classe politique se pavane devant les media à faire des soit disant dons aux familles endeuillées et/ou pour lutter contre la Covid, alors que c’est là même les B-A-B-A de la gouvernance parlementaire (budget)
    Il est très indécent que cette classe politique parle au nom du peuple burkinabè,
    Carton très rouge à la classe politique en panne d’intérêt pour le Burkina Faso

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés