Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans chaque être humain une force intérieure qui, une fois libérée, peut faire de chaque vision, rêve ou désir, une réalité» Anthony Robbins

Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET • jeudi 4 juin 2020 à 16h30min
Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen

Le Décès tragique de George Flyod, cet homme noir mort au cours d’une arrestation policière interpelle la députée européenne Pierrette Herzberger. Dans la tribune qui suit, elle s’indigne et indique que le racisme tue. Pourtant, la couleur de peau n’est pas un crime selon elle.

Justice pour George Flyod

Le décès tragique de George Floyd a déclenché une explosion de colère aux États-Unis et des manifestations contre les brutalités policières dans plusieurs villes du pays : New York, Philadelphie, Dallas, Las Vegas, Seattle, Des Moines, Memphis, Los Angeles, Atlanta, Miami, Portland, Chicago, ou encore la capitale Washington.
En Europe, partout l’indignation est à son comble.

Le monde entier est horrifié, sidéré. En raison des mesures de restrictions dues au virus du Corona, il n’est pas possible de tenir une conférence au Parlement Européen. Nouus organisons cette semaine un webinaire, c’est-à-dire un séminaire en ligne pour témoigner notre solidarité aux Afro-Américains qui se battent pour le respect de leur dignité.

“Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” disait Martin Luther King
Aujourd’hui encore, les slogans des manifestants Afro-Américains révèlent le désespoir et le malaise qui règnent au sein de la société américaine, mais la lutte contre le racisme continue.

„Notre couleur de peau n’est pas un crime » c‘est ce qu’on peut lire sur les pancartes que brandissent les manifestants. La couleur de la peau ne devrait pas pas être le symbole de la persécution de la communauté noire aux Etats-Unis et du racisme dans le reste du monde, y compris en Europe, au Canada, en Australie, en Chine, dans les Caraïbes dans le Pacifique, et ailleurs.

Alors que les protestations font rage en Amérique, nous ne devons pas ignorer le fait que la brutalité policière sévit ici aussi en Europe. Au cours de la période de confinement, des jeunes gens Noirs sont morts tués par la police en Belgique et en France.Depuis on a constaté une augmentation des agressions policières, en particulier à l’égard des minorités et communautés marginalisées.

"Black lives matter“ (la vie des Noirs compte)

Georges Flyod, un Afro-Américain de 46 ans est décédé lundi 25 mai 2020 à Minneapolis. "Je ne peux pas respirer", a-t-il protesté alors qu’un policier l’immobilisait avec un genou sur la nuque. Le policier blanc Derek Chauvin a maintenu son genou sur le cou de Flyod pendant de longues minutes, comme le montre la vidéo.

Chauvin a été arrêté vendredi et inculpé pour « homicide involontaire » et « „acte cruel et dangereux ayant causé la mort ».
La scène a été filmée et a suscité l’indignation dans le monde entier. Une fois de plus, un homme Noir innocent, a été assassiné par la police. Nous sommes furieux, impuissants et désespérés, comme l’ont dit et répété de nombreux Noirs, Africains*, Afro-Européens et Afro-Américains au cours des dernières semaines et décennies.

Malgré les manifestations pacifiques, les pétitions et l’engagement politique de personnes de bonne volonté, la violence policière contre les Noirs continue.
Mon souhait pour la génération actuelle et surtout pour la communauté noire est que nous trouvions à nouveau la force de continuer, de poursuivre notre vie quotidienne, de continuer à croire en la justice et de lutter contre le racisme, qui est un poison qui ronge la société.

"J’ai fait le rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère.“
déclarait Martin Luther King le 28 août 1963.
Pourquoi le rêve du Dr Martin Luther King n’est-il pas devenu réalité après plus d’un demi-siècle ? Quand est-ce que ce rêve se réalisera t-il ?

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana
Députée au Parlement Européen

Vos commentaires

  • Le 4 juin à 21:14, par Justice En réponse à : Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen

    Pourquoi le rêve du Dr Martin Luther King n’est-il pas devenu réalité après plus d’un demi-siècle ?
    Paix à l’âme de George Floyd. Le ver est dans le fruit. L’Amérique raciste a besoin de son racisme pour prospérer. Les Etats-Unis ont été bâtis sur l’esclavage, le sang des noirs, les enfants d’Afrique. Les chefs d’Etat africains sont atones et aphones sur la mort de George. La réponse : LA PEUR.
    Hélas, faut-il le dire, des millions de George Floyd sont asphyxiés dans les prisons américaines, la nouvelle industrie esclavagiste américaine. Des millions de George Floyd sont tués par le système de santé, et la Covid19 a mis en en exergue cette mort certaine dans l’indifférence totale d’une certaine classe politique : surtout la droite, et une franche hypocrite de la gauche. Le système américain est gangrené. Aux yeux de certains, le Noir n’est pas un humain. C’est pourquoi, aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, on nous abat à coup de barre, de revolver, de bombe et de haine viscérale. Le ver est dans le fruit. L’Amérique souffre du mal qui l’a engendré. C’est pourquoi le rêve du Dr Martin Luther King n’est pas devenu une réalité.
    Les chefs d’Etat africains sont atones et aphones sur la mort de George. Pourquoi ? LA PEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin à 23:48, par Floyd En réponse à : Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen

    This is a call for Balai Citoyen (Citizen Broom) to say something on George Floyd’s brutal murder. Say something !
    Le meurtre de George Floyd avec le genou du policier blanc sur son coup pendant environ 9 minutes symbolise l’asphysie de l’Homme noir par l’Occident. Comment l’Afrique peut-elle se développer si ses enfants sont étranglés. Get your knee off my neck ! Autrement dit, laissez-moi respirer. Laissez l’Afrique et ses enfants respirer !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise au Mali : Le bout du tunnel est encore loin
Force française Barkhane au Sahel : Le général Marc Conruyt prend les rênes du commandement
Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts
Mali : IBK tente de reprendre la main
Niger : Arrêtée, la journaliste Samira Sabou risque jusqu’à trois ans de prison, selon Amnesty International
Libye : Retournement de situation en faveur des forces du gouvernement d’union nationale
Union européenne : Les ministres de l’Intérieur décident d’une réouverture complète des frontières dans l’espace Schengen d’ici fin juin
Tchad : La garde présidentielle tire sur un véhicule de l’opération Barkhane
Burundi : Décès brutal du président Pierre Nkurunziza
Mali : Les raisons de la colère contre le pouvoir du président IBK
Mali : Des milliers de manifestants demandent la démission du président IBK
Décès tragique de George Floyd : Le racisme tue selon Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, députée au Parlement Européen
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés