Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Mesures d’accompagnement des acteurs culturels burkinabè : Le ministre de la culture explique les conditions d’éligibilité

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 1er juin 2020 à 12h00min
Mesures d’accompagnement des acteurs culturels burkinabè : Le ministre de la culture explique les conditions d’éligibilité

Le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango, a animé une conférence de presse le samedi 30 mai 2020 à Bobo-Dioulasso. Au cours de ce point de presse, le ministre Sango a abordé avec les hommes de médias, les résultats des travaux du comité de réflexion sur la répartition du soutien du président du Faso aux acteurs culturels, dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus.

Les critères et conditions d’éligibilité, les types de préjudice concernés, les documents et pièces à fournir pour bénéficier de l’aide, sont entre autres éléments qui ont été dévoilés aux hommes de médias dans la ville de Sya. En effet, avec l’avènement de la pandémie de Covid-19, le monde culturel figure parmi les secteurs d’activité les plus affectés. Ses acteurs, déjà confrontés à de nombreuses difficultés, subissent encore que les autres les effets désastreux des mesures de riposte contre cette pandémie.

C’est pour apporter un soutien à l’ensemble de ces acteurs, victimes de la suspension des activités culturelles sur l’ensemble du territoire, que le président du Faso, Roch Kaboré, a mis à leur disposition, 1,025 milliards de F CFA. Selon le ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, « cet accompagnement traduit l’engagement avéré du président Kaboré et son gouvernement à limiter les coups de la crise sanitaire, dommageable à l’équilibre moral et social de nos créateurs ». Il a par ailleurs souligné que cette contribution démontre à plus d’un titre que la culture n’a pas été abandonnée par le gouvernement dans la gestion de cette crise.

C’est ainsi qu’un comité de réflexion a été installé le 6 avril dernier, pour la conception d’un plan d’appui à l’ensemble des acteurs de la culture, dans toutes leurs diversités. Les membres dudit comité sont issus d’une part, du ministère en charge de la culture et d’autre part, des faitières et organisations des acteurs culturels. Il s’agissait pour eux, de déterminer les modalités pratiques de l’accompagnement de l’Etat dans la conjoncture de la pandémie du Covid-19 et de faire des propositions pour la relance du secteur.

Après plusieurs jours de travaux, le comité a pu finaliser un rapport avec l’aide des techniciens et experts de la gouvernance culturelle. « Le rapport a été validé par le chef du gouvernement qui partage la philosophie et les modalités d’accompagnement dont les critères sont définis dans le document. Actuellement, le dossier est sur la table du ministre en charge des finances pour être mis en œuvre dans les délais les plus brefs possibles », a indiqué Abdoul Karim Sango.

Au cours de cette rencontre avec les professionnels de médias, le conférencier a partagé avec les journalistes, les idées directrices de ce rapport final. En termes d’éléments qui ont permis de fixer les montants à repartir par filière, le ministre Sango a affirmé qu’il s’agit du poids de la filière dans l’économie globale du secteur de la culture (sa contribution au PIB de la culture), de l’importance accordée à la filière dans la stratégie nationale de la culture et du tourisme et dans le PNDES, et de l’effectif des membres dans chaque filière. Il a aussi souligné que cet accompagnement se définit ici comme une sorte de subvention indirecte à la production et à la création.

Pour les types de préjudice concernés, il note qu’il s’agit des spectacles, des festivals et tournées, des productions, des prestations sous contrats réguliers annulées ; des subventions et sponsorings pour des projets engagés suspendus et des productions phonographiques et audio visuelles impossibles (tournage de films, séries…). L’accompagnement concerne, selon lui, les dépenses engagées pour la communication, le transport, l’hébergement, les locations diverses et les avances sur cachet à hauteur de 60% par rubrique.

Les acteurs culturels et les hommes de médias présents à la conférence de presse

« Les conditions et critères d’éligibilité concernent les types d’activités ou de projets, les personnes et les structures éligibles. Pour les types d’activités ou de projets, il s’agit du cinéma et l’art visuel ; le livre ; les arts de la scène ; les arts plastiques et appliquées ; le patrimoine culturel et la musique enregistrée. Pour les personnes ou structures éligibles, il peut s’agir à la fois de personnes physiques ou morales. Les personnes physiques peuvent être des associations culturelles, des espaces/centres culturels, des entreprises culturelles (légalement reconnues) », a-t-il expliqué.

Le ministre a par ailleurs noté les documents et pièces à fournir. Ainsi, pour les personnes physiques, il faute être détentrice d’une carte de membre du BBDA à jour ou justifier de son appartenance à une des filières de la culture. Pour les personnes morales, il faut disposer d’un registre de commerce et de crédit mobilier, d’un numéro IFU, d’un contrat de bail ou d’un accord de siège et avoir la licence d’entrepreneur de spectacles. Il faut également fournir le document de projet faisant la situation du préjudice, du manque à gagner ou des charges fixes de fonctionnement et avoir un récépissé en vigueur (pour les associations).

Le ministre en charge de la culture a salué le travail abattu par le comité de réflexion. Il a rassuré les acteurs que le ministère suit le dossier afin qu’il soit évacué au plus vite. Il a d’ailleurs salué la contribution des artistes dans la sensibilisation de la population dans la lutte contre le Covid-19.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés