Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Burkina : Me Bénéwendé Sankara démissionne de la présidence de l’UNIR/PS

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 31 mai 2020 à 01h30min
Burkina : Me Bénéwendé Sankara démissionne de la présidence de l’UNIR/PS

Après plus de 20 ans passés à la tête de l’UNIR/PS, Me Benewendé Stanislas Sankara a présenté ce samedi 30 mai 2020 sa démission de la présidence du parti pour en être un militant à la base. Me Sankara dit vouloir "transmettre le flambeau pour la relève" à travers cette démission. Le parti tient ce week-end un congrès extraordinaire qui se prononcera demain, 31 mai 2020, sur cette démission.

Camarades,

Après plus de vingt (20) ans passé à la tête de notre organisation commune, l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS), l’heure est venue pour moi de transmettre le flambeau pour la relève mais aussi et surtout pour la pérennité de notre combat qui restera permanent jusqu’à la victoire finale. C’est pourquoi aujourd’hui même je rends ma démission de la présidence du parti pour en être un militant à la base.

En 20 ans, l’UNIR/PS a connu des bas et des hauts mais le parti a toujours su relever de grands défis pour le triomphe du sankarisme. Aujourd’hui plus que jamais, une alternative sankariste est nécessaire dans la gouvernance du pouvoir actuel qui doit, impérativement rompre avec les tares du régime passé que nous avons combattu pendant 27 ans. C’est dire que notre parti doit aussi savoir s’organiser efficacement et mobiliser conséquemment le peuple autour des idéaux du changement alternatif que l’UNIR/PS a toujours prôné.

Il nous faut alors plus qu’un leader, un engagement commun où chaque militant compte dans le leadership collectif sankariste pour faire chaque pas avec le peuple.

C’est en cela que je crois fermement que quel que soit le Camarade qui sera désigné à la tête du parti, notre solidarité et notre conviction commune lui seront d’un tremplin pour réussir la mission.

Quant à moi, fidèle à mon engagement du 15 octobre 2000, je ne trahirai aucunement mon serment et apporterai toujours mon soutien militant au parti. « Là où s’abat le découragement, c’est là où s’élève la victoire des persévérants ». Tel a toujours été mon slogan préféré.

Aussi, j’invite chacune et chacun des camarades à se départir de toute idée de courte échelle, mais plutôt à la persévérance et à l’abnégation qui sont à mes yeux le seul gage de notre prochaine victoire.

Avec le peuple, victoire !

Fait à Ouagadougou, le 30 mai 2020

Maître Bénéwendé Stanislas SANKARA

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés