Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Collecte de sang à Bobo : Un donneur, un sac de ciment de la CIMASSO

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 29 mai 2020 à 19h30min
Collecte de sang à Bobo : Un donneur, un sac de ciment de la CIMASSO

Un donneur de sang, un sac de ciment. C’est en effet cette règle qui a été appliquée à l’opération de collecte de sang, organisée par l’usine de broyage et d’ensachage de ciment dénommée CIMASSO en collaboration avec le Centre national de transfusion sanguine à Bobo-Dioulasso. La collecte a eu lieu du 27 au 29 mai 2020 et a connu un franc succès.

Avec cette période de saison pluvieuse qui s’annonce et l’épidémie de coronavirus qui sévit, quoi de plus normal que de penser à des opérations qui sauvent des vies. Et conformément à son slogan « Nous construisons l’avenir », la CIMASSO veut être ce vecteur d’opérations salvatrices pour les populations dans le besoin. Santé, bien-être social, etc. c’est ce qui a poussé la structure a lancé cette opération de don de sang en collaboration avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) à Bobo-Dioulasso, du 27 au 29 mai 2020.

Afin d’inciter les populations à se mobiliser pour l’occasion, la structure a mis plus de 40 tonnes de ciment à la disposition du CNST. Après un don de son sang, chaque personne bénéficie non seulement de quoi se restaurer comme il est de coutume, mais aussi d’un sac de ciment. Pour joindre l’utile à l’agréable, la CIMASSO a décidé de fournir plus de mille masques de protection, des tee-shirts à son effigie et des gels hydro alcoolique pour tous les donneurs de sang.

Pour un premier essai, les responsables de l’opération affirment que ce fut un coup de maître. En effet, malgré la fine pluie qui s’abattait, l’affluence et l’engouement était de taille à la place Tiefo Amoro de Bobo-Dioulasso. On pouvait observer une longue file d’attente, avec à l’appui le respect des mesures de distanciation sociales pour la lutte contre le Covid-19.

Pour les responsables du CNST, si toutes les entreprises avaient cet esprit, les besoins en sang seraient plus facilement satisfaits. Et ce, au regard de l’affluence et l’engouement que cela suscite. Une doléance à la fois auprès des premiers responsables à renouveler de telles actions périodiquement afin que le manque récurrent de sang puisse être amoindrie.

La CIMASSO n’est pas à son premier essai dans ce domaine, selon son Directeur général, Abdoul Rahim Kanazoé. « Nous le faisons fréquemment avec le personnel de CIMFASO à Ouagadougou » affirme-t-il. Il a réitéré sa ferme volonté de poursuivre de telles actions, vu que nul n’est à l’abri de la maladie qui peut susciter un besoin en sang.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mines : Endeavour Mining devient le premier producteur d’or du Burkina Faso et d’Afrique de l’ouest et entre dans le top 15 mondial
Loi de finances rectificative 2020 : Les recettes budgétaires connaissent une baisse de 194,46 milliards de FCFA
Côte-d’Ivoire : Le gouvernement ordonne à QNET et autres entreprises de placements illégaux d’argent de cesser leurs activités
Economie : Comprendre la dette du Tiers-Monde
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés