Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Conseil des ministres : La convocation du corps électoral prévu pour le 22 novembre 2020

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 27 mai 2020 à 21h00min
Conseil des ministres : La convocation du corps électoral prévu pour le 22 novembre 2020

Le traditionnel conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 5 février 2020, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Kaboré. Au cours de cette rencontre hebdomadaire, des dossiers de fond, dont la convocation du corps électoral aux prochaines élections, ont été examinés.

Deux décrets relatifs à la fixation des dates des élections présidentielle et législatives de 2020 ont été adoptés au cours de cette rencontre. « La convocation du corps électoral est prévue pour le 22 novembre 2020 », a déclaré le ministre en charge de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo, soulignant que les décrets adoptés portent sur la convocation et la précision des circonscriptions électorales. Concernant les élections législatives, le ministre d’Etat explique : « Nous avons la liste nationale composée de 16 députés et celle des provinces composée de 111 députés, soit un total de 127 députés au niveau de l’Assemblée nationale ».

Et quand il évoque l’article 40 de la constitution qui précise que « l’ élection présidentielle devrait avoir lieu au moins 21 jours avant la date d’expiration du mandat du président ou au plus 40 jours avant l’expiration du mandat présidentiel », Siméon Sawadogo poursuit : « Si nous prenons en compte que le président a prêté serment le 29 décembre 2015 et en application des dispositions de l’article 40 de la constitution, il nous reste pratiquement une fourchette allant du 18 novembre au 29 décembre pour la fixation des dates de l’élection présidentielle. Et si nous avons l’habitude de faire les élections un dimanche, il nous reste trois dimanches dans cette fourchette. Le Conseil a retenu la date du 22 en tenant compte des questions de recours(…) ».

S’agissant des élections législatives, le ministre Siméon Sawadogo renchérit : « Les députés ont validé leur mandant le 30 décembre pour 5 ans, il est tout à fait normal que nous puissions travailler dans cette période pour que les députés puissent être élus ».

A partir de ces deux décrets, dit-il, la CENI va travailler pour la confection de la liste électorale qui sera valable pour non seulement le présidentiel, les législatives, mais également pour les élections municipales prévues pour 2021. A ce propos, se fondant sur les textes, le ministre Siméon Sawadogo a indiqué que les jeunes qui auront l’âge de voter en 2021 pourront s’inscrire pour sur la liste électorale.

Une question relative à la poliomyélite a été abordée au cours du Conseil. C’est ainsi que décision a été prise de lancer une campagne de vaccination contre la poliomyélite dans une partie du pays, suite à un cas constaté dans un pays de la sous-région.

Le gouvernement a par ailleurs demandé au département de la santé de reste en veille sur le coronavirus. A ce sujet, le porte-parole du gouvernement, Rémis Fulguance Dandjinou, note qu’instruction a été donnée au ministre des affaires étrangères de prendre des mesures pour les questions d’approvisionnements des Burkinabè vivant en Chine.

Au titre du ministère de la défense nationale et des anciens combattants, le conseil a adopté un décret portant statut des volontaires pour la défense de la patrie. En rappel, le 7 novembre 2019, suite à l’attaque terroriste sur l’axe Ougarou –Boungou, le président du Faso avait ordonné le recrutement de volontaires pour la défense de la partie.

Le 21 janvier, l’Assemblée nationale a adopté cette loi et le 29, le président a pris un décret promulguant ladite loi. Aujourd’hui, le conseil a adopté un décret portant statut des volontaires pour la défense de la partie. Il s’agit de 5 chapitres, 8 sections et 32 articles et ce décret, soutient le porte-parole du gouvernement, est le fruit du travail d’une commission mise en place avec la présidence du Faso, le ministère en charge de la sécurité, celui de la défense nationale et l’administration territoriale.

Au titre du ministère de la sécurité, des décrets portant nomination des commissaires de police et des commissaires divisionnaires de police ont été adoptés.
Examinant les dossiers du ministère de la femme, le conseil a adopté un rapport relatif à l’organisation conjointe de la 163ème journée conjointe de la femme et du 6ème forum national de la femme. Cette rencontre sera placée sous le thème : « Crise sécuritaire au Burkina Faso, quelle stratégie pour une meilleure résilience des femmes ».

La deuxième édition du Salon international du coton et du textile(SICOT), tenu du 30 au 31 janvier 2020, était à l’ordre du jour de cette traditionnelle rencontre. Ce rendez-vous qui vise la valorisation de l’or blanc, aura réuni, selon le ministre du commerce, Harouna Kaboré, près de 1700 personnes à Koudougou. Cette rencontre a d’ailleurs été marquée par l’inauguration la première unité d’égrenage de coton biologique.

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Proposition de report des législatives : Les députés auraient-ils la mémoire courte ?
Présidentielle de 2020 : Le CDP Section USA félicite Eddie KOMBOIGO pour sa désignation en tant que candidat du parti
Vie des partis : HAWRE installe les membres du bureau de sa section des Hauts-Bassins
Politique : Roch Marc Christian Kaboré investi pour la présidentielle de novembre 2020
Politique : Salia Sanou démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés