Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Conseil économique et social : Les déplacés internes au centre des préoccupations de la première session ordinaire de l’année 2020

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 26 mai 2020 à 19h30min
Conseil économique et social : Les déplacés internes au centre des préoccupations de la première session ordinaire de l’année 2020

« Gestion de la crise humanitaire dans le contexte d’insécurité au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience des personnes déplacées internes ». C’est sous ce thème que s’est ouverte, ce mardi 26 mai 2020 à Ouagadougou, la première session ordinaire de l’année 2020 du Conseil économique et social (CES).

Jusqu’au 22 juin 2020, les 90 conseillers du Conseil économique et social (CES) vont s’activer à la recherche de « stratégies innovantes » et formuler des recommandations « pour une prévention et une gestion efficaces de la crise humanitaire et une résilience » des personnes déplacées au Burkina.
Par ce thème sus-référé, le CES crée ainsi un cadre commun de réflexion avec différents acteurs et partenaires sociaux, sur la problématique en vue d’aider les personnes déplacées internes à mieux s’adapter et à s’intégrer économiquement et socialement dans leurs milieux d’accueil ou à faciliter un retour paisible. Pour mieux cerner la problématique, la session sera marquée par des communications livrées par des membres du gouvernement, des acteurs humanitaires et des personnes-ressources du domaine.

Le président du CES, Moïse Napon...

« De 37 367 personnes déplacées internes recensées en décembre 2018, dans toute la région du Sahel, ce nombre est passé à 41 968 en janvier 2019, selon le dernier rapport du bureau de la Coordination des affaires humanitaires (OCHA). En février 2020, près de 780 000 personnes avaient été contraintes de fuir leur domicile du fait des violences, dont 61,85% d’enfants selon le CONSAUR (Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation) », présente le président du Conseil économique et social, Moïse Napon.

Le président Napon dépeint la situation : « L’aggravation sans précédent de cette situation a engendré des besoins humanitaires accrus, des niveaux élévés d’insécurité alimentaire et de malnutrition. Le nombre de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire est passé de 1,5 million en décembre 2019 à 2,2 millions en janvier 2020. Les déplacements massifs des populations consécutifs aux attaques terroristes engendrent des conséquences extrêmement désastreuses. Des familles entières, qui ne comprennent même pas ce qui leur arrive, sont obligées d’abandonner précipitamment leur foyer et leurs biens à la merci de terroristes pour sauver leur vie. Des enfants sont déscolarisés, de nombreuses écoles sont fermées, des infrastructures sont détruites ».

Vue des conseillers du CES

Pour les conseillers du CES, la pandémie du COVID-19 vient s’ajouter à la situation déjà difficile des déplacés internes, qui se voient ainsi relégués au second plan. D’où l’importance de cette session, qui sonne également comme une invite à une mobilisation générale aux côtés de ces populations déplacées.

« Je voudrais féliciter l’ensemble des acteurs, pour tout ce qui a déjà été mené, et les inviter à se mobiliser davantage pour soutenir la lutte contre le terrorisme, apporter soutien et réconfort aux personnes déplacées internes et observer tous les gestes barrières contre le Covid-19 », a lancé à l’ouverture des travaux, le président du CES, Moïse Napon.

O.H.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
Burkina Faso : Plaque tournante du commerce illégal du mercure en Afrique de l’Ouest
Transports et facilitation des échanges : Le Conseil burkinabè des chargeurs sensibilise les acteurs à Dakola
Evaluation des acquis scolaires au Burkina : Les apprenants ont des performances moyennes
Epargne voyage Air Burkina : Rendre le voyage aérien accessible à tous
Fonction publique : « Tôt ou tard, il y aura une situation de saturation », prévient le gouvernement
Choc entre tradition et religion à Loropéni : Surmonter les divergences par le dialogue et l’acceptation de l’autre
Promotion du civisme et prévention des conflits : Le NDI satisfait de ses actions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés